Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Bétails de min coin

Articles récents

Chouettes effraies juvéniles (Marquenterre)

20 Août 2016 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #chouette effraie juvénile, #photos d'oiseaux, #Marquenterre, #Somme, #Picardie

Chouettes effraies juvéniles (Marquenterre)

Retour sur le dernier affût aux chouettes effraies dans le vieux et beau saule têtard. Le soleil a percé au travers des nuages. Je vous montre les photos de la même série mais avec un peu plus de lumière. Avec la forte luminosité, les chouettes ont du mal à garder leurs yeux ouverts.

Chouettes effraies juvéniles (Marquenterre)

Quand un nuage passe, les chouettes ouvrent petit à petit leurs yeux pour mon plus grand bonheur.

Chouettes effraies juvéniles (Marquenterre)

La petite fratrie au complet.

Chouettes effraies juvéniles (Marquenterre)

Épouillage et lissage de plumes.

Chouettes effraies juvéniles (Marquenterre)
Chouettes effraies juvéniles (Marquenterre)

Le vieux saule tout en majesté.

Désolé si l'image parait complètement floue, cela a l'air dû à overblog.

Chouettes effraies juvéniles (Marquenterre)
Chouettes effraies juvéniles (Marquenterre)

Bye.

Voir les commentaires

Héron cendré, grande aigrette et aigrette garzette (étang de la Bassée)

19 Août 2016 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #héron cendré, #aigrette garzette, #grande aigrette, #photos d'oiseaux, #étang de la Bassée, #Somme, #Picardie

Héron cendré, grande aigrette et aigrette garzette (étang de la Bassée)

Les habituels de l'étang de la Bassée, des échassiers d'ordinaire farouches qui se laissent approcher, habitués qu'ils sont à la présence des promeneurs.

Ici, un héron cendré.

Héron cendré, grande aigrette et aigrette garzette (étang de la Bassée)

Le héron a écarté ses ailes pendant de longues minutes tel un grand cormoran faisant sécher ses ailes.

Héron cendré, grande aigrette et aigrette garzette (étang de la Bassée)

Héron cendré et aigrette garzette. Cette dernière a dû quitter les lieux quand le héron est arrivé.

Héron cendré, grande aigrette et aigrette garzette (étang de la Bassée)
Héron cendré, grande aigrette et aigrette garzette (étang de la Bassée)

Grande aigrette. Le soleil est déjà haut, la luminosité vive. Faire des photos de cet oiseau au plumage immaculé est plus que délicat dans ces conditions.

Héron cendré, grande aigrette et aigrette garzette (étang de la Bassée)
Héron cendré, grande aigrette et aigrette garzette (étang de la Bassée)
Voir les commentaires

Cygne tuberculé (Baie de Somme)

17 Août 2016 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #cygnes tuberculés, #étang de la Bassée, #photos d'oiseaux, #Somme, #Picardie

Cygne tuberculé (Baie de Somme)

Un cygne tuberculé a été expulsé d'une pâture par des vaches pas très loin de l'étang de la Bassée d'après un témoin de la scène. J'ai d'ailleurs vu une plume du cygne accrochée aux barbelés. Il ne sait pas trop où aller et stationne sur la route. Nullement impressionné par les voitures, il reste stoïque, obligeant les véhicules à la contourner en roulant sur le bas-côté !

Voir les commentaires

Chouettes effraies juvéniles (Marquenterre)

10 Août 2016 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #chouette effraie juvénile, #photos d'oiseaux, #Marquenterre, #Somme, #Picardie

Chouettes effraies juvéniles (Marquenterre)

Je suis de retour près du vieux saule têtard où deux jeunes chouettes effraies ont vu le jour. Les rapaces sont très discrets et craintifs. Au moindre mouvement, les chouettes se réfugient au fond de l'arbre creux. L'environnement du lieu rend un affût très délicat. Je reste néanmoins un court moment à une heure et un jour propice pour ne pas être repéré des bipèdes qui sont le danger le plus certain pour ces chouettes. Comble de bonheur, les deux chouettes sortent ensemble du tronc pour observer ce nouvel élément du décor. Je suis aux anges. Et cette fois, j'ai pris mon 70-200mm pour le plan large.

Chouettes effraies juvéniles (Marquenterre)

C'est la chouette effraie blanche qui occupe le poste le plus en évidence cette fois-ci.

Chouettes effraies juvéniles (Marquenterre)

La chouette effraie en phase rousse assure le poste de vigie un peu plus au-dessus.

Chouettes effraies juvéniles (Marquenterre)
Chouettes effraies juvéniles (Marquenterre)
Chouettes effraies juvéniles (Marquenterre)

La lumière se fait de plus en plus vive et notre chouette commence à plisser les yeux.

Chouettes effraies juvéniles (Marquenterre)

Dans quelques instants, les chouettes descendront au fond de l'arbre creux et je quitterai les lieux enchanté.

Voir les commentaires

Roulez jeunesse (Marquenterre)

9 Août 2016 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #Pic vert uvénile, #pigeon ramier juvénile, #rouge-gorge juvénile, #merlette juvénile, #photos d'oiseaux, #Marquenterre, #Somme, #Picardie

Roulez jeunesse (Marquenterre)

L'affût ce ce sous-bois du marquenterre est fréquenté par de nombreux jeune soiseaux de l'année.

Pic vert mâle juvénile (notez la moustache rouge naissante). Sa poitrine est encore striée de noir.

Roulez jeunesse (Marquenterre)

Rouge-gorge juvénile.

Roulez jeunesse (Marquenterre)

Pigeon ramier juvénile.

Roulez jeunesse (Marquenterre)

Merlette juvénil.

Voir les commentaires

Chouette effraie rousse juvénile(Marquenterre)

8 Août 2016 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #chouette effraie rousse juvénile, #photos d'oiseaux, #Marquenterre, #Somme, #Picardie

Chouette effraie rousse juvénile(Marquenterre)

Encore un grand moment d'émotion avec un rapace nocturne ! A quelques centaines de mètres d'un nichoir de chouettes effraies, un autre couple s'est installé dans un vieux saule têtard creux. Au moins une chouette effraie y avait été repérée il y a deux ans mais aucun nidification n'avait été observée. Cette année, deux jeunes chouettes ont vu le jour dans cet arbre ouvert à toutes les intempéries et autres prédateurs. Ceci n'a pas rebuté les adultes et bien leur en a pris.

J'ai la chance de voir posté un des jeunes en phase rousse, couleur qu'il devrait garder toute sa vie. D'ordinaire, les chouettes effraies sont plutôt blanches.

Il est très rare de voir ces chouettes nicher en France dans des arbres. ce serait plus le cas en grande-Bretagne. Dans nos contrées, la chouette effraie est appelée aussi effraie des clochers car elle affectionne les bâtiments comme les églises ou les granges. Elle vit donc près de l'homme mais n'en reste pas moins très discrète.

Chouette effraie rousse juvénile(Marquenterre)

Le cadre est vraiment magnifique. C'est là que je regrette de ne pas avoir pris mon objectif 70-200 pour pouvoir vous montrer un plan large de l'arbre. Mais... suite au prochain numéro !

Chouette effraie rousse juvénile(Marquenterre)

La chouette effraie est intriguée par ma présence mais n'est nullement affolée. Je suis d'autant plus content que cet arbre est situé sur un lieu de passage fréquenté. Les chouettes disparaissent très vite à l'intérieur du tronc à l'approche des bipèdes. J'ai pu faire un affût de quelques minutes. Quelques instant après mon arrivée, la chouette est réapparue.

Chouette effraie rousse juvénile(Marquenterre)

Baille, baille, c'est bientôt l'heure d'aller se coucher.

Voir les commentaires

Hibou grand-duc juvénile (Aisne)

7 Août 2016 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #hibou grand-duc juvénile, #photos d'oiseaux, #Aisne, #Picardie, #Thiérache axonaise

Hibou grand-duc juvénile (Aisne)

Bel événement ornithologique en Picardie : comme il y a 3 ans, un couple de hiboux grands-ducs s'est reproduit avec succès dans l'Aisne. Très peu présent dans notre région faute de site de nidification et pourchassé pendant des décennies pour sa réputation de super prédateur, le hibou grand-duc confirme son expansion. Les bonnes reproductions dans le Nord et les Ardennes riches en falaises et carrières ainsi que son statut d'oiseau protégé depuis les années 1970 semblent favoriser la répartition géographique du plus grand rapace nocturne d'Europe. Ce dernier s'adapte à des milieux moins favorables a priori à sa nidification.

Ici, ce jeune a trouvé momentanément refuge sur une église de Thiérache.

Hibou grand-duc juvénile (Aisne)

Tel une gargouille.

Hibou grand-duc juvénile (Aisne)
Hibou grand-duc juvénile (Aisne)
Hibou grand-duc juvénile (Aisne)

Un deuxième jeune a été retrouvé affaibli. Poussin dernier né, il a été probablement éjecté du nid par le premier né plus fort qui s'accaparait toute la nourriture. Il a été ramassé puis a été pris en charge au centre de sauvegarde de la faune sauvage d'Hirson. Pendant un mois, il a été nourri et retapé grâce au travail de Laurent Larzillère et Patricia Comy en vue d'un lâcher intervenu le 5 août.

Hibou grand-duc juvénile (Aisne)

La taille des yeux est impressionnante par rapport à la tête de l'oiseau. C'est le cas chez tous les grands chasseurs comme les aigles ou les faucons.

Hibou grand-duc juvénile (Aisne)

Ce jeune mâle a presque acquis son poids d'adulte (2,5 kg). Il pèse moins lourd qu'une femelle (1/3 de moins). C'est aussi le cas chez la grande majorité des rapaces. On peut voir que ses aigrettes ne sont encore qu'à l'état de duvet.

Hibou grand-duc juvénile (Aisne)

Admirez les serres du rapace. Il peut, grâce à ces armes redoutables, capturer des hérissons, des lièvres, des renardeaux et tous types d'oiseaux (quasiment tous les rapaces nocturnes et diurnes, les pigeons et les corneilles).

Hibou grand-duc juvénile (Aisne)

L'iris se dilate avec les rayons du soleil couchant. Le hibou moyen-duc a aussi un iris orange (jaune pour le hibou des marais et le hibou petit-duc).

Hibou grand-duc juvénile (Aisne)

Pour le plaisir des yeux et pour faire la publicité du gros travail bénévole de Laurent et Patricia, voici une jeune buse variable qui a été percutée par une voiture et relâchée depuis.

Hibou grand-duc juvénile (Aisne)

Et pour finir une chouette hulotte.

Voir les commentaires

Chouettes effraies juvéniles (Marquenterre)

5 Août 2016 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #chouette effraie juvénile, #photos d'oiseaux, #Marquenterre, #Somme, #Picardie

Chouettes effraies juvéniles (Marquenterre)

Je ne me lasse jamais d'observer les rapaces nocturnes. Je les trouve fascinants. J'ai la chance de pouvoir accéder à l'affût mis en place en face du grenier où nichent les chouettes. Un nichoir a été spécialement conçu pendant les travaux de toiture et il est occupé sans discontinuer depuis plusieurs années.

En 2014, les chouettes effraies avaient eu 5 jeunes en deuxième couvaison dans un saule têtard tout proche. Au printemps 2015, la nidification avait été tardive. Il n'y avait eu que deux jeunes et une seule couvaison. En 2016, la nidification est aussi tardive par rapport à l'an passé où les jeunes étaient volants fin juillet.

Le propriétaire aurait pu passer à côté de cette nichée tant les jeunes sont discrets. Ils chuintent à peine et sortent très tard, vers 22h15-22h30. Il est déjà très tard pour faire de la photo sans flash. Je suis à 10 000 ISO au 1/4 de seconde à F/4. Je préfère partir et laisser place au nourrissage. Au moins un adulte passe la journée dans le saule têtard creux qui se trouve à quelques mètres. Je reviens le lendemain matin à 5h. Je m'installe dans l'affût sans être vu par les jeunes grâce à un cheminement caché par de nombreux arbres. Je me dis que le nourriture abonde car de nombreux campagnols me courent entre les jambes !

Les deux jeunes chouettes ne volent pas et quémandent leur nourriture très discrètement. On peut remarquer que le plus jeune avec du duvet en bas du corps est en phase rousse. Il est probable qu'il garde cette couleur toute sa vie.

Les jeunes entendent le déclic de l'appareil photo. Ils sont intrigués et regardent vers l'affût.Je trouve leur regard hypnotique.

Chouettes effraies juvéniles (Marquenterre)

Le propriétaire a installé une planche à la sortie du nichoir pour que les jeunes puissent sortir et se dégourdir les pattes en attendant leur pitance avant de savoir voler.

Chouettes effraies juvéniles (Marquenterre)

Au-dessus du grenier, le faîtage avec une girouette en forme de cigogne. C'est la maison des oiseaux !

Chouettes effraies juvéniles (Marquenterre)
Chouettes effraies juvéniles (Marquenterre)

Il est 6h30 et nos deux chouettes regagnent leurs pénates. Je ne vais pas tarder non plus !

Chouettes effraies juvéniles (Marquenterre)

Comme je les envie de voler et de tourner le cou de la sorte !

Chouettes effraies juvéniles (Marquenterre)

Dernier coup d'oeil au photographe.

Chouettes effraies juvéniles (Marquenterre)

Bon, ben bonne journée ! Notre chouette profite des premières lueurs du jour puis va progressivement regagner le fond du nichoir là où l'obscurité est quasi totale.

Voir les commentaires

Nid en abîme (troglodyte mignon et hirondelle rustique)

5 Août 2016 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #nid, #troglodyte mignon, #photos d'oiseaux, #Touraine

Nid en abîme (troglodyte mignon et hirondelle rustique)

Voici une mise en abîme insolite : un troglodyte mignon (du moins je le pense vu la dose de mousse) a fait son nid dans un ancien nid d'hirondelle rustique, lui-même situé dans une habitation troglodytique de Touraine !

Voir les commentaires

Grande aigrette et aigrette garzette (étang de la Bassée)

3 Août 2016 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #grande aigrette, #aigrette garzette, #photos d'oiseaux, #étang de la Bassée, #Somme, #Picardie

Grande aigrette et aigrette garzette (étang de la Bassée)

L'étang de la Bassée près du Crotoy n'est jamais décevant. Il y a toujours quelque chose à voir. La proximité du chemin de promenade rend les oiseaux confiant envers l'homme. On peut y voir régulièrement des échassiers d'ordinaire très farouche à quelques mètres de la clôture.

Ici, une grande aigrette qui pêchait avec une aigrette garzette.

Grande aigrette et aigrette garzette (étang de la Bassée)
Grande aigrette et aigrette garzette (étang de la Bassée)
Grande aigrette et aigrette garzette (étang de la Bassée)

De nombreux têtards en phase de métamorphose en grenouille ont fait les frais de l'appétit de la grande aigrette.

Grande aigrette et aigrette garzette (étang de la Bassée)

Les petits poissons n'étaient pas en reste non plus.

Voir les commentaires