Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Bétails de min coin

Articles avec #aude tag

Limicoles (basse plaine de l'Aude)

16 Mai 2012 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #Aude

 

Dernière étape de ma balade dans cette roselière de la basse plaine de l'Aude.

 

CS6J2321

 

Chevalier aboyeur en toilette de mue.

 

CS6J2144

 

Très vif, il pêche les alevins en courant.

 

CS6J2403

 

Chevalier gambette. C'est le plus commun des limicoles. Les pattes et la racine du bec sont rouges.

 

CS6J2416

 

Chevalier arlequin en mue. Il remonte vers la toundra et la taïga. C'est le seul chevalier qui à cette période va devenir tout noir. Il ressemble au gambette avec les pattes plus sombres. Son bec plus long et fin est terminé par un petit crochet (merci Philippe). Il se nourrit d'insectes aquatiques et de mollusques.

 

CS6J1714

 

 

CS6J1762

 

 

CS6J5903

 

 

CS6J1864

 

 

CS6J2118

 

 

CS6J2256

 

 

CS6J2271

 

 

CS6J2273

 

 

CS6J2318

 

 

CS6J2339

 

 

CS6J2342

 

 

CS6J2343

 

 

CS6J2409

 

Bon voyage vers le nord à l'arlequin.

 

CS6J2444

 

Fin de cette petite escapade sudiste. Retour en Picardie pour le prochain article.

 

 

 

Voir les commentaires

Un étang de la basse plaine de l'Aude

12 Mai 2012 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #Aude

 

 

CS6J6187

 

Première rencontre avec un flamant rose. Sur cet étang, Plus de 130 individus ont été décimés par le froid de cet hiver qui est descendu jusqu'à -15°C pendant plusieurs jours.

 

CS6J6212

 

 

CS6J6274

 

Alors que je médite sur la vanité des choses, une huppe fasciée remonte le cours d'eau vers moi. C'est aussi la première fois que j'en vois une. L'année prochaine, j'espère en faire la photo.

 

CS6J1894

 

Au loin, la chaîne des Pyrénées encore bien enneigée.

 

CS6J6276

 

Foulque macroule.

 

CS6J2135

 

 

CS6J2151

 

Grèbe castagneux.

 

CS6J1926

 

Guifette moustac en plumage nuptial.

 

CS6J6805

 

Elle vole à basse altitude au-dessus de l'eau pour fondre sur de petits poissons.

 

CS6J5914

 

Petit gravelot.

 

CS6J6135

 

Hirondelle rustique.

 

CS6J6289

 

 

CS6J6306

 

Poule d'eau.

 

 

 

Voir les commentaires

Aigrette garzette (basse plaine de l'Aude)

10 Mai 2012 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #Aude

 

 

 

CS6J6336

 

Poursuivons avec un échassier plus petit mais pas moins joli : l'aigrette garzette à la mode punk. Le vent souffle fort et je dois par moments serrer ma toile de tente de peur qu'elle ne s'envole.

 

CS6J6363

 

Un plumage nuptial qui devrait en faire craquer plus d'une.

 

CS6J6332

 

 

CS6J6369

 

On dirait que notre aigrette a quelques cheveux blancs sur la tête!

 

CS6J6512

 

Autant l'aigrette peut être gracieuse, autant son chant écorche les oreilles. C'est souvent le cas chez les oiseaux : belle allure et chant disgracieux et a contrario, plumage terne et voix d'ange.

 

CS6J6540

 

Les aigrettes vivent en colonies. J'ai pu voir leurs reposoirs au milieu de la roselière et relativement inacessibles à pied. Elles étaient des dizaines avec des hérons cendrés sur de petits arbustes. La plupart de ces oiseaux sont des migrateurs qui nous viennent d'Afrique.

 

CS6J6338

 

 

CS6J6380

 

 

CS6J6531

 

Les aigrettes ont les pattes jaunes,

 

CS6J6375

 

et celle-ci oranges. Si quelqu'un a la réponse à ce mystère...

 

CS6J6517

 

 

CS6J6543

 

 

CS6J6651

 

Au petit jour.

 

CS6J6655

 

 

CS6J6659

Voir les commentaires

Héron pourpré (basse plaine de l'Aude)

9 Mai 2012 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #Aude

 

 

 

CS6J6764

 

Grand moment d'émotion que cette rencontre avec le héron pourpré, un échassier rare en Picardie, qui a été observé de façon ponctuelle au parc du Marquenterre et en baie de Somme. Il est plus présent dans le sud de la France. Lors de mon repérage dans la roselière, il décolle à moins de 2m de moi! Il était caché en bas d'une berge dans des roseaux lors d'un gros coup de vent.

Je décide d'affûter dans le coin mais je ne vois rien pendant plusieurs jours. Mais en chasse photographique, il faut savoir être patient.

 

CS6J6699

 

C'est ma dernière matinée de photo dans l'Aude. Je n'ai que 3 heures devant moi avant de reprendre la route pour la Picardie. Comme d'habitude, je viens avant le lever du jour. L'attente est longue et rien ne vient devant mon objectif. Il ne me reste plus qu'une heure et bingo! le héron pourpré montre le bout de son bec. C'est un migrateur qui nous vient d'Afrique tropicale.

 

CS6J6730

 

Il progresse lentement et effectue des va-et-vient dans les roseaux puis disparaît pendant 30 minutes. Il ne me reste que 10 minutes avant de plier les gaules. Je décide d'abandonner. Je retire mon objectif du trépied et le range dans mon sac. Je suis prêt à démonter mon affût quand soudain...

 

CS6J6751

 

... se produit ce qui se passe systématiquement quand je décide de m'en aller. Il réapparaît à moins de 20m de moi! J'attends qu'il tourne la tête et je remets tout tremblant ma lentille sur le trépied en priant pour qu'il ne me voie pas. Il jette un coup d'oeil dans ma direction. Je me dis que je suis repéré.

 

CS6J6756

 

Il s'envole d'un coup d'ailes pour se poser...

 

CS6J6760

 

... à moins de 6 m de moi!

 

CS6J6767

 

Son bec est plus grand que celui du héron cendré et son cou est plus étroit. Malheureusement, le fond n'est pas terrible. Je suis sur la berge à 1m au-dessus du niveau de l'eau. L'idéal aurait été un affût flottant au ras de l'eau. Eh oui, il ne suffit pas de voir un espèce rare et d'être proche pour faire une jolie photo. Idéalement, il faudrait une attitude, un fond et une lumière mais pour aujourd'hui, je me contenterai de cette rencontre exceptionnelle.

 

CS6J6003

 

Il redécolle un peu plus tard en me voyant partir.

 

CS6J6010

 

Il part se cacher dans une bande de roseaux...

 

CS6J6043

 

... et se fait houspiller par un busard des roseaux qui restera de longues minutes à essayer de le déloger et faisant du surplace au-dessus de lui.

Voir les commentaires

Héron cendré, grande aigrette (basse plaine de l'Aude)

8 Mai 2012 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #Aude

 
 
CS6J6614
 
Poursuivons notre balade exotique dans la basse plaine de l'Aude. Au menu, un grand échassier que nous connaissons bien en baie de Somme : le héron cendré. J'ai la chance de le voir apparaître avec la belle lumière du soleil levant. J'avais eu moins de chance la veille. Le vent avait soufflé en rafales jusqu'à 80km/h et je n'avais vu pratiquement aucun oiseau.
   
CS6J6628
 
Manifestement, le héron n'a pas vu mon affût. Il s'approche sensiblement de moi.
   
CS6J6448
 
 
CS6J6427
 
 
CS6J6477
 
 
CS6J6504
 
Le héron est à moins de 10m de moi. Je déclenche au silencieux et j'admire son plumage nuptial exceptionnel.
   
CS6J6497
 
Quel jabot! On dirait un plumage d'autruche!
   
CS6J6461
 
Le héron rate rarement son coup. Je ne l'ai vu prendre que des petits poissons mais il peut attraper beaucoup plus gros.
   
CS6J6462
 
Quand il avale sa proie, son cou longiligne en prend un coup!
   
CS6J6501
 
 
CS6J6576
 
 
CS6J6589
 
Une grand aigrette vient participer à la pêche, ce qui ne perturbe pas du tout notre héron.
   
CS6J6407
 
 
CS6J6428
 
À bientôt pour un nouvel article.
 
 
 
 
Voir les commentaires

Echasses blanches (basse plaine de l'Aude)

6 Mai 2012 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #Aude

 

Une fois n'est pas coutume, j'ai posé ma tente affût dans la basse-plaine de l'Aude, à la limite entre les départements de l'Aude et de l'Hérault. Le climat de cette fin du mois d'avril n'a pas grand chose à envier à la Picardie! Je profite d'une des rares matinées ensoleillées pour me poser dans une roselière aux eaux saumâtres où de très nombreux oiseaux viennent se nourrir et se reproduire. Commençons cette balade par un oiseau que nous pouvons aussi observer au parc du Marquenterre : l'échasse blanche.

 

CS6J1482

 

J'ai  la chance de voir un accouplement.

 

CS6J1678

 

L'échasse est un limicole qu'on ne peut confondre en raison de ses longues pattes rouges qui lui permettent d'évoluer dans des eaux plus profondes que les autres limicoles.

 

CS6J1387

 

Pendant la nidification, les échasses sont assez bruyantes et se querellent de temps à autre.

 

CS6J1448

 

Dans la lumière rasante du petit jour.

 

CS6J1614

 

Ici, le mâle en premier plan est reconnaissable à son dos noir ainsi qu'aux taches noires sur la tête et le cou. La femelle quant à elle a un dos brun et a moins de noir sur la tête.

 

CS6J1617

 

 

CS6J1535

 

L'échasse se nourrit essentiellement d'insectes à la surface de l'eau et dans la végétation (Source le Guide ornitho).

 

CS6J1603

 

 

CS6J1587

 

L'échasse est un oiseau particulièrement gracieux, notamment en raison de ses longues pattes et de son long bec droit.

 

CS6J1473

 

Juste avant l'accouplement (auquel je n'avais jamais assisté), les échasses paradent en donnant de petits mouvements de cou. En observant ce manège, je me suis tenu prêt car je me doutais que quelque chose allait se produire.

 

CS6J1610

 

Les échasses blanches sont des oiseaux migrateurs qui nous reviennent d'Afrique.

 

CS6J1681

 

 

CS6J1778

 

 

CS6J1735

 

 

CS6J1723

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires