Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Bétails de min coin

Articles avec #alpes tag

Hirondelles rustiques juvéniles (Grésivaudan)

25 Août 2014 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #hirondelles rustiques juvéniles, #photos d'oiseaux, #Grésivaudan, #Isère, #Alpes

Hirondelles rustiques juvéniles (Grésivaudan)

Le couple d'hirondelles avait donné naissance à 4 jeunes dont un a été retrouvé par la propriétaire des lieux dans la gueule du chat. Après que la propriétaire a secoué le chat, celui-ci a lâché sa prise, toujours vivante. La propriétaire a replacé le jeune dans le nid mais il ne semble pas avoir survécu.

J'ai pu approcher de très près, jusqu'à pouvoir toucher quasiment les jeunes hirondelles. Peut-être était-ce dû au mauvais temps et à la pluie qui est tombé sans discontinuer pendant plus d'une semaine et qui a restreint les velléités d'envol des jeunes hirondelles ?

Hirondelles rustiques juvéniles (Grésivaudan)

Jeunes hirondelles affamées qui, dès qu'elles aperçoivent un adulte, ouvrent le gosier et laissent apercevoir une large gorge jaune et rouge qui serait un stimulus de nourrissage irrésistible pour les parents.

Hirondelles rustiques juvéniles (Grésivaudan)

Sous le nid de leur naissance.

Hirondelles rustiques juvéniles (Grésivaudan)

Parfois, les jeunes hirondelles, pourtant volantes, reprenaient le chemin de leur nid pendant les journées pluvieuses ou bien en soirée pour y dormir.

Hirondelles rustiques juvéniles (Grésivaudan)

Dans le charme suranné d'une ferme de montagne d'antan.

Hirondelles rustiques juvéniles (Grésivaudan)
Hirondelles rustiques juvéniles (Grésivaudan)

Les hirondelles affectionnent particulièrement les fils en tout genre comme perchoirs.

Hirondelles rustiques juvéniles (Grésivaudan)

Étirement d'aile.

Hirondelles rustiques juvéniles (Grésivaudan)

Intriguées par le photographe. Je suis à moins d'un mètre !

Hirondelles rustiques juvéniles (Grésivaudan)
Hirondelles rustiques juvéniles (Grésivaudan)

C'est-y pas mignon ?

Hirondelles rustiques juvéniles (Grésivaudan)

Une blanche et une noire sur la portée.

Hirondelles rustiques juvéniles (Grésivaudan)
Hirondelles rustiques juvéniles (Grésivaudan)

Jamais rassasiées.

Hirondelles rustiques juvéniles (Grésivaudan)
Hirondelles rustiques juvéniles (Grésivaudan)
Hirondelles rustiques juvéniles (Grésivaudan)

Et voilà la raison de la destruction (interdite) de tant de nids d'hirondelles. Un petit désagrément qu'on peut éviter en plaçant un carton sous le nid pour avoir le plaisir d'observer 2 à 3 nichées et de contribuer au maintien de ce sympathique migrateur.

Hirondelles rustiques juvéniles (Grésivaudan)

En septembre, les hirondelles accompagnées de leurs jeunes vont se rassembler sur les fils téléphoniques pour la migration. Les jeunes ont encore un peu de temps pour s'entraîner à voler et à chasser.

Hirondelles rustiques juvéniles (Grésivaudan)

J'espère vous revoir l'an prochain.

Voir les commentaires

Hirondelles rustiques (Grésivaudan)

24 Août 2014 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #hirondelles rustiques, #photos d'oiseaux, #Grésivaudan, #Isère, #Alpes

Hirondelles rustiques (Grésivaudan)

Les hirondelles rustiques (ou de cheminée) avaient disparu depuis 4 ans de cette ferme suite à la disparition de fils téléphoniques. Pour la plus grande joie des propriétaires (et la mienne), les hirondelles sont revenues nicher. Je crois avoir eu la chance de tomber sur des individus spécialement peu farouches. J'ai pu les approcher à moins de 2 m pour les adultes!

Hirondelles rustiques (Grésivaudan)

Pour mon plus grand bonheur, les hirondelles ont choisi pour nicher une grange ouverte habillée de vieux outils. Un sacré décor!

Les hirondelles avaient pondu dans le nid sur la droite. Une fois volants, les jeunes se reposaient et attendaient la becquée en occupant d'anciens nids (un jeune est dans le nid de gauche).

Hirondelles rustiques (Grésivaudan)
Hirondelles rustiques (Grésivaudan)

Des râteaux qui servent toujours à ramasser le foin.

Hirondelles rustiques (Grésivaudan)
Hirondelles rustiques (Grésivaudan)
Hirondelles rustiques (Grésivaudan)

Bien que la grange soit ouverte sur l'extérieur, j'avais très peu de lumière et donc très peu de vitesse. Les photos sont prises à chaque fois à pleine ouverture à F/4 ou F2,8 selon l'objectif.

Hirondelles rustiques (Grésivaudan)

Sur des vieux bâtons de ski.

Hirondelles rustiques (Grésivaudan)
Hirondelles rustiques (Grésivaudan)

Pendant une des rares journées sans pluie, les parents sont venus nourrir leurs jeunes en extérieur.

Hirondelles rustiques (Grésivaudan)
Hirondelles rustiques (Grésivaudan)
Hirondelles rustiques (Grésivaudan)

On voit bien ici en ombre chinoise la différence de gabarit et de plumage entre un jeune (à gauche) et un adulte (à droite).

Hirondelles rustiques (Grésivaudan)
Hirondelles rustiques (Grésivaudan)
Hirondelles rustiques (Grésivaudan)
Hirondelles rustiques (Grésivaudan)

Les jeunes ont regagné de temps en temps le nid. Ah, les Tanguy!

Hirondelles rustiques (Grésivaudan)

Il est rare de voir une hirondelle posée sur un arbre.

Hirondelles rustiques (Grésivaudan)
Hirondelles rustiques (Grésivaudan)
Hirondelles rustiques (Grésivaudan)

Je n'avais pas de flash et je n'ai pu fixer des nourrissages ailes écartées. C'est bien dommage car les hirondelles étaient spécialement coopératives et acceptaient ma présence à moins de 2 m pendant les nourrissages.

Voir les commentaires

Faucon crécerelle (Grésivaudan)

23 Août 2014 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #faucon crécerelle, #photos d'oiseaux, #Grésivaudan, #Isère, #Alpes

Faucon crécerelle (Grésivaudan)

Un couple de faucons crécerelles a élu domicile dans un château (pourtant habité) de la montagne. Les quatre jeunes sont volants et sont nourris dans les airs ou sur la toiture du château par les adultes, tout ceci avec force cris et ballets aériens.

Faucon crécerelle (Grésivaudan)

Le nid est situé sur une aile tranquille du château où les faucons ne sont pas dérangés. La muraille offre de multiples cavités pour la nidification. Celle qui a servi de nid est celle où les fientes sont les plus nombreuses.

Faucon crécerelle (Grésivaudan)
Voir les commentaires

Rouges-queues noirs juvéniles (Grésivaudan)

22 Août 2014 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #rouge-queuenoir juvénile, #nourrissage, #photos d'oiseaux, #Grésivaudan, #Isère, #Alpes

Rouges-queues noirs juvéniles (Grésivaudan)

Les jeunes rouges-queues noirs sortis du nid sont voraces et vulnérables. Ils sautillent et volettent non loin du nid et sont à la merci des prédateurs à plumes et à poils. Ici, je me suis installé devant un mur de pierre sèche où j'avais aperçu des nourrissages.

Les jeunes ont disparu à mon arrivée mais une heure plus tard, tout ce petit monde était revenu.

Rouges-queues noirs juvéniles (Grésivaudan)

J'ai pu repérer quatre jeunes mais je n'en ai eu que deux en même temps sur la photo. C'est grâce aux jeunes comme bien souvent qu'on repère les adultes. Les jeunes attendent leur pitance à découvert en piaillant incessamment.

Rouges-queues noirs juvéniles (Grésivaudan)

Le muret en pierre sèche rappelle peut-être aux rouges-queues noirs leur origine montagnarde.

Rouges-queues noirs juvéniles (Grésivaudan)
Rouges-queues noirs juvéniles (Grésivaudan)
Rouges-queues noirs juvéniles (Grésivaudan)
Rouges-queues noirs juvéniles (Grésivaudan)
Rouges-queues noirs juvéniles (Grésivaudan)

Le corps de ferme abandonné où les rouges-queues noirs ont nidifié.

Rouges-queues noirs juvéniles (Grésivaudan)
Rouges-queues noirs juvéniles (Grésivaudan)

Bonne chance à toi.

Voir les commentaires

Rougequeue noir femelle (Grésivaudan)

21 Août 2014 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #rougequeue noir femelle, #photos d'oiseaux, #Grésivaudan, #Isère, #Alpes

Rougequeue noir femelle (Grésivaudan)

Femelle de rougequeue noir. Elle présente la même queue orange que le mâle.

Rougequeue noir femelle (Grésivaudan)

A la recherche d'insectes cachés dans les anfractuosités du mur de cette vieille bâtisse agricole.

Rougequeue noir femelle (Grésivaudan)

J'ai mis des piquets de clôture immédiatement adoptés comme perchoirs de chasse par les rouges-queues noirs.

Rougequeue noir femelle (Grésivaudan)

Ils ont été vraiment coopératifs. Merci!

Rougequeue noir femelle (Grésivaudan)

Queue déployée.

Rougequeue noir femelle (Grésivaudan)
Rougequeue noir femelle (Grésivaudan)
Rougequeue noir femelle (Grésivaudan)

La femelle est plus terne que le mâle mais on la voit plus aisément. Si les parents nourrissent chacun leur nombreuse progéniture, j'ai l'impression que la femelle est plus active à cette tâche.

Rougequeue noir femelle (Grésivaudan)

Bon là, je ne sais plus quoi marquer. Si je ne mets pas un texte sur les photos verticales, elles ne sont pas publiées. Toute la magie de la nouvelle version Overblog...

Rougequeue noir femelle (Grésivaudan)
Rougequeue noir femelle (Grésivaudan)
Rougequeue noir femelle (Grésivaudan)

J'ai l'impression que les jeunes femelles de la première couvée aident leur mère à nourrir les jeunes de la deuxième.

Voir les commentaires

Rougequeue noir mâle (Grésivaudan)

20 Août 2014 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #rouge-queuenoir mâle, #photos d'oiseaux, #Grésivaudan, #Isère, #Alpes

Rougequeue noir mâle (Grésivaudan)

Un petit oiseau mais une grande joie pour moi d'avoir pu enfin le photographier. Le rouge-queue noir est un passereau commun. Il est très répandu mais j'ai toujours eu beaucoup de peine à le photographier. Dès son arrivée en février/mars, le mâle chante sans arrêt à tue-tête sur le faîte des toits. On le voit donc bien, on l'entend très bien, mais on est toujours encontre-plongée et il est souvent très haut. Son chant est très reconnaissable avec son bruit de verre pilé qui le ponctue.

La littérature (Le Guide ornitho, Wikipédia) indique qu'il est migrateur au nord de l'Europe et sédentaire en Europe occidentale. Personnellement, je n'en ai jamais vu en hiver et je les ai toujours vu revenir en fin d'hiver-début du printemps. Est-ce une erreur? Je n'oserais contredire des ouvrages d'ornithologues chevronnés mais je n'ai jamais observé sa sédentarité ni son hivernage dans nos régions de Picardie.

Rougequeue noir mâle (Grésivaudan)

D'origine montagnarde et cavernicole, il est très présent en montagne. Ici, nous sommes à 500 m d'altitude et on retrouve un couple tous les 50 m dans toutes les granges et fermes du hameau. Le rougequeue noir est présent jusqu'à 2500 m d'altitude.

Le rouge-queue noir confectionne un nid différent caque année ou bien reprend un nid d'hirondelle inoccupé. Il fait 2 à 3 pontes par an. Je suis arrivé quand les jeunes de la 2ème ponte ont pris leur envol. Les jeunes de la première ponte ont semble-t-il tous été croqués par le chat de la ferme... L'existence est rude pour ce petit passereau qui nourrit ses jeunes pour les voir finir étouffés dans la gueule du matou. En effet, les jeunes ne savent pas voler quand ils sortent du nid. Ils restent de nombreux jours à quémander leur nourriture en sautillant et sont à la merci des crocs des chiens,des chats et aussi des corvidés. Mais l'instinct de survie est plus fort. Pour sa deuxième couvée, le couple de rouges-queues noirs a choisi un endroit plus au calme à l'abri du regard des prédateurs.

Rougequeue noir mâle (Grésivaudan)

Le rouge-queue noir mâle a un plumage qu'on peut reconnaître à sa queue plus orange que rouge, sa poitrine et son dos gris-noir et sa calotte grise.

On l'appelle aussi queue rousse ou rossignol des murailles.

Rougequeue noir mâle (Grésivaudan)
Rougequeue noir mâle (Grésivaudan)

Il chasse à l'affût sur un piquet et parfois, ayant repéré une proie, il fait souvent un petit vol en sur-place (à la manière du faucon crécerelle) à ras du sol pour plonger sur l'insecte ou la chenille. Malheureusement, je n'ai pas pu fixer correctement ce vol où sa queue se déploie joliment.

Rougequeue noir mâle (Grésivaudan)

Le rougequeue noir utilise toutes sortes de perchoirs. J'avais repéré qu'il se postait de temps en temps sur ce glaïeul. J'ai juste eu le temps de faire la photo avant qu'une énième averse mette à bas la tige!

Rougequeue noir mâle (Grésivaudan)

Dans un vieux poirier.

Rougequeue noir mâle (Grésivaudan)
Rougequeue noir mâle (Grésivaudan)

C'est un visiteur régulier des toitures.

Rougequeue noir mâle (Grésivaudan)

Même les moins photogéniques!

Rougequeue noir mâle (Grésivaudan)

En ce mois de juillet, le rougequeue noir mâle domine son territoire mais ne chante plus. Cependant, si un autre mâle vient sur son territoire, l'affrontement est immédiat.

Rougequeue noir mâle (Grésivaudan)

La même photo dans le contre-jour du petit matin.

Rougequeue noir mâle (Grésivaudan)

Sur le grillage du potager, potager qui est une source intarissable d'insectes et chenilles en tout genre.

Rougequeue noir mâle (Grésivaudan)
Rougequeue noir mâle (Grésivaudan)

Nourrissage d'un jeune en plein vol.

Rougequeue noir mâle (Grésivaudan)
Rougequeue noir mâle (Grésivaudan)

Posté sur la fenêtre déglinguée de la vieille grange. Le nid est à l'intérieur.

Rougequeue noir mâle (Grésivaudan)

Bye.

Voir les commentaires

Mouflons (Grésivaudan)

19 Août 2014 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #mouflons, #photos d'animaux, #Grésivaudan, #Isère, #Alpes

Mouflons (Grésivaudan)

Les mouflons de Corse ont été introduits dans de nombreux territoires pour des raisons cynégétiques. On en trouve donc dans les Alpes depuis 1949 et même jusque dans les dunes du Marquenterre dans la Somme depuis 1980.

J'avais pu remarquer une pâture récemment fauchée où un troupeau venait se repaître des jeunes pousses. J'installe mon affût dans l'après-midi et vers 21h00, les mouflons sortent de la forêt. Le seul mâle adulte du groupe plante son regard dans ma direction et tente de détecter une odeur mais je suis à bon vent.

Mouflons (Grésivaudan)

Même s'ils ont une distance de fuite assez réduite, les mouflons sont sans arrêt sur le qui-vive. Je les ai souvent approchés à découvert. Ils me regardaient et ne bougeaient pas à moins d'une centaine de mètres.

Mouflons (Grésivaudan)

Un jeune mâle en premier plan.

Mouflons (Grésivaudan)

J'ai pu compter jusqu'à plus de cinquante individus dans ce troupeau.

Mouflons (Grésivaudan)

Jeune mouflon.

Mouflons (Grésivaudan)

Femelle de mouflon.

Mouflons (Grésivaudan)

Jeune mâle en goguette.

Mouflons (Grésivaudan)
Mouflons (Grésivaudan)

C'est grâce à mon affût que j'ai pu faire des photographies rapprochées. J'ai essayé à l'approche mais je m'y suis cassé les dents.

Mouflons (Grésivaudan)

Le groupe, après avoir bien brouté, s'en est allé.

Mouflons (Grésivaudan)

J'ai alors replié mon affût. J'étais alors complètement visible et un groupe de 4 mouflons est resté à une trentaine de mètres de moi sans broncher puis, le gros mâle est revenu de derrière le versant de la colline pour m'observer pendant une bonne minute avant de tourner les talons.

Mouflons (Grésivaudan)

L'écrin de cette rencontre, tout près de la vallée du Grésivaudan qui donne sur le massif de la Chartreuse.

Mouflons (Grésivaudan)

Cet été 2014 aura été l'un des plus pluvieux depuis 1960 en Isère et en Savoie.

Mouflons (Grésivaudan)

Soleil couchant sur la Chartreuse.

Mouflons (Grésivaudan)

Les nuages m'auront permis quand même de faire, entre les gouttes, quelques photos d'ambiance!

Mouflons (Grésivaudan)

Bye.

Voir les commentaires

Grand corbeau (Grésivaudan)

18 Août 2014 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #grand corbeau, #photos d'oiseaux, #Grésivaudan, #Isère, #Alpes

Grand corbeau (Grésivaudan)

Une photo un peu lointaine d'une rencontre fugace avec un grand corbeau. Je marchais dans la montagne et au détour d'un chemin, je découvre sur un arbre perché (et frappé par la foudre) un grand corbeau.

"Eh, Monsieur du Corbeau,

Votre plumage est si beau

Que je le prendrais bien en photo."

Le grand corbeau pas si sot

S'envola aussitôt.

J'eus quand même le temps de déclencher tandis qu'il s'évaporait dans les nuages.

Le lendemain, deux grands corbeaux sont revenus tout près de cet arbre et se sont manifestés par leurs croassements caractéristiques mais je n'ai pu hélas les apercevoir. Une prochaine fois je l'espère.

Voir les commentaires

Grive draine juvénile (Grésivaudan)

17 Août 2014 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #Grive draine juvénile, #photos d'oiseaux, #Grésivaudan, #Isère, #Alpes

Grive draine juvénile (Grésivaudan)

Jeune grive draine dans un vieux poirier.

Voir les commentaires

Pic vert juvénile (Grésivaudan)

16 Août 2014 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #Pic vert juvénile, #photos d'oiseaux, #Grésivaudan, #Isère, #Alpes

Pic vert juvénile (Grésivaudan)

Un pic vert juvénile vient s'agripper sur le mur d'une vieille grange apparemment riche en insectes.

Voir les commentaires