Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bétails de min coin

Une plaine en Thiérache, suite (Bergeronnette printanière, bergeronnette grise, lièvre)

20 Mai 2010 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #Thiérache

Dans cette même plaine, je n'étais pas au bout de mes surprises. Entre deux postes d'affût pour le busard Saint-Martin, je me suis déplacé de quelques centaines de mètres. Et qui m'a accompagné? Un joli couple de bergeronnettes printanières. Ici le mâle et sa gorge jaune (en plumage nuptial) qui fait un écho magnifique au colza.

 

 

 

 

 

 

Ici sa femelle qui tient en son bec du duvet qui servira à la confection du nid.

 

 

 

Bergeronnette grise mâle en plumage nuptial.

 

 

 

 

 

 

Cette photo est prise de la fenêtre ouverte de ma voiture à moins de 5 mètres.

 

 

 

 

 

 

Il existe plusieurs types de bergeronnettes printanières. Celle-ci séjourne en Europe occidentale et revient de sa migration africaine. Il y a au moins 8 espèces différentes en Europe. Pour étudier leurs différences (notamment les variantes des mâles au niveau du cou), il vaut mieux se référer à un guide ornithologique.

 

 

 

La femelle - est-ce une parade? - dévoile sa queue. Pour faire cette photo, je me suis approché progressivement jusqu'à me poster à moins de 6 mètres du couple. On ne peut pas dire qu'elles étaient farouches.

 

 

 

On retrouve souvent les bergeronnettes sur des tas de fumier, riches en insectes et vers. Ici, la bergeronnette grise d'Europe continentale. C'est un mâle reconnaissable à la calotte noire qu'il porte sur la tête.

 

 

 

 

 

 

Je regardai le couple de bergeronnettes printanières depuis un petit moment quand j'ai voulu bouger et là, crac! un accouplement que je n'ai pas eu le temps d'immortaliser (pas plus de 3 secondes). Son affaire faite, le mâle parade et gonfle son poitrail jaune.

 

 

 

 

 

 

Il sautille sur place et écarte la queue une fois son forfait accompli (si je puis dire!).

 

 

 

Ce qui n'a pas eu l'air d'impressionner plus que ça sa femelle.

 

 

 

Le couple est venu plus tard batifoler à 30 cm de mes pieds alors que j'étais assis sur mon siège avec ma cape de camouflage sur le dos.

 

 

 

Bergeronnette grise travestie en bergeronnette printanière.

 

 

 

Dans les blés, un visiteur régulier du matin est troublé par ma présence. Il remarque un élément du décor inhabituel sans savoir s'il représente une menace. La méfiance est de mise. Dès que je l'ai aperçu, connaissant son ouïe fine, je me suis mis en position de déclenchement silencieux.

 

 

 

Il franchit le pas...

 

 

 

...mais n'est pas plus rassuré pour autant. Il y a un truc pas normal, mais quoi? Remarquez les belles moustaches qui se détachent  (et auxquelles je prête particulièrement attention!).

 

 

 

Bon, il est temps de partir.

 

 

 

Un peu mollement et toujours aux aguets.

 

Quant à moi, fin de l'histoire. Ce fut une journée très riche en rebondissements (surtout avec mon affût!) et en découvertes. Depuis, j'ai pris un nécessaire de couture et j'ai raccommodé ma tente affût (le passage sous ma "burqa champêtre" m'aura au moins réconcilié avec cette activité soit-disant réservée aux femmes!).

Partager cet article

Commenter cet article

chantal11 12/02/2012 12:23


Félicitations pour vos photos, je sais où venir lorsque j''aurai quelques doutes sur  une identification. Bravo


chatou

Benoit Henrion 13/02/2012 10:46



merci mais je ne suis pas un ornitho confirmé! il m'arrive souvent de me tromper!



lesroufilots 21/05/2010 20:02



ah ah filtre jaune, vert de rater tout ça, c'qu'on se marre sur main coin!qui a dit que la photo animalière n'était pas drôle????



Benoit Henrion 21/05/2010 22:21



je vois qu'on a de fidèles lecteurs des commentaires! bises à tous. ben.



Guillaume 21/05/2010 12:11



T'as un problème de filtre ! T'es tout jaune...



Benoit Henrion 21/05/2010 13:43



j'aurais été vert de louper tout ça, non?



Pescalune 21/05/2010 09:15



C'est vraiment superbe !!


La bergeronnette sur fond de colza - une oeuvre d'art !



Benoit Henrion 21/05/2010 13:44



n'exagerons rien! mais je prends bien volontiers le compliment. merci à toi.



lesroufilots 20/05/2010 20:39



ouahou superbe comme d'hab tiens ce soir à table mafalda nous a demandé si les mésanges charbonnières migraient?....nous pensons que non car trop petites mais nous t avons cité en referent oiseau
alors....tu n'y couperas point!



Benoit Henrion 20/05/2010 21:08



merci! les mésanges charbonnières et bleues ne migrent pas : le climat de la picardie leur plaît trop! la taille de l'oiseau n'est pas un bon critère : des oiseaux de 20g comme les
hirondelles parcourent des milliers de km et le hibou grand duc de plusieurs kg ne migre pas. cela dépend de leur résistance à l'hiver européen. bises ben et merci pour la visite!