Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bétails de min coin

Héron cendré, butor étoilé (Vallée de l'Hallue)

26 Février 2012 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #Somme

 

 

CS6J0463

 

Cela fait plusieurs fois cet hiver que j'affûte pour photographier le fantôme des marais : le butor étoilé. Mon affût est en place depuis début décembre. La présence du butor a été signalée au bord de ce cours d'eau à plusieurs reprises. Il doit passer ici. Le mercure affiche -6°C et c'est un héron cendré qui fait son apparition. Je suis au 70-200mm. L'échassier est à moins de 3m de moi. Il est 8h30. Mes réglages : 1600 ISO à F/2,8 au 1/100è. Le héron reste à ma hauteur de longues minutes. Il m'observe du coin de l'oeil. Je ne dois pas bouger une oreille sous peine d'envol immédiat.

 

CS6J0471

 

Il descend dans le ruisseau et part pêcher. Le soleil se lève.

 

CS6J0491

 

Fleur de berce...givrée!

 

CS6J0489

 

 

CS6J0474

 

 

CS6J0495

 

 

CS6J0498

 

 

CS6J0469

 

Le héron cendré remonte. J'amorce un très léger mouvement pour décaler mon objectif sur la droite. Hélas, le moindre mouvement l'effraie. Jamais vu d'oiseau aussi farouche!

 

CS6J0427

 

Allez, pour la forme, la seule fois où j'ai aperçu le sieur butor cet hiver. Cette matinée-là, il fait -11°C. Le butor arrive juste au lever du jour, 15 minutes après moi. Il atterrit dans une minuscule roselière, plutôt une bande de roseaux bordant un fossé. Il y reste 3 heures sans bouger! On peut le deviner en bas à droite, le cou tendu. C'est une attitude typique de mimétisme avec les roseaux pour se fondre dans le décor. Malgré mes deux grosses paires de chaussettes et mes bottes en gore-tex fourrées, je ne sens plus mes orteils. Il est temps de partir.

 

CS6J0439

 

Le butor est à une bonne quarantaine de mètres. Je sors de l'affût et scrute l'endroit où l'oiseau a passé, immobile, les trois dernières heures. Plus rien. je me dis qu'il a dû partir quand je suis sorti de mon affût. Je m'approche tout doucement et ne vois rien du tout. Arrivé à 5m des roseaux, hop! il décolle. Il s'était déplacé de quelques mètres mais son camouflage est parfait. Désolé de t'avoir dérangé butor, d'autant que ma photo en vol est floue...

Partager cet article

Commenter cet article

Cécile 26/02/2012 20:02


J'aime beaucoup les fleurs givrées, du grand art :-)  et alors, chapeau pour le butor. Je ne l'ai jamais vu ! un soir, avec un ami, il y a des années, je suis dans une barque. Lui rame
silencieusement et moi j'observe toutes oreilles et yeux grands ouverts. Soudain un "goumf"grave, puissant... c'est lui, me dit mon ami... mais on ne l'a pas vu. Même si ta photo
en vol est floue et l'autre de loin, cela te fait un beau souvenir, non ? Je t'envoie un MP pour te demander quelque chose...


Bonne soirée Benoit et merci de partager tes observations et photos, c'est toujours un vrai plaisir.

Benoit Henrion 27/02/2012 20:39



merci à toi pour tes messages et tes visites plus que fidèles. je n'ai jamais eu la chance d'entendre le butor. tout vient à point à qui sait attendre...



Ulderic 26/02/2012 15:19


Le Héron est un oiseau magnifique que tu as très bien capté...

Benoit Henrion 27/02/2012 20:38



merci à toi uldéric. il est aussi beau que méfiant!