Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Bétails de min coin

Tadorne de Belon et canard colvert, aigrette garzette (basse-plaine de l'Aude)

30 Avril 2016 , Rédigé par Benoit Henrion

Tadorne de Belon et canard colvert, aigrette garzette (basse-plaine de l'Aude)

Un bassin de décantation est fort fréquenté par de nombreux oiseaux : hirondelles rustiques et de rivage, foulques et des tadornes de Belon. J'installe mon affût mais, méfiants, ces derniers ne reviennent pas excepté un individu esseulé qui dégage tous les canards colverts qui osent s'aventurer sur ces eaux.

Tadorne de Belon et canard colvert, aigrette garzette (basse-plaine de l'Aude)

Aigrette garzette. Nous sommes début avril et je suis surpris du faible nombre d'aigrettes garzettes présentes. Les années passées, il y en avait beaucoup plus mais je venais plus tard en saison. D'autre part, les niveaux d'eau sont très élevés. Ces petits échassiers ont peut-être trouvé des rivages et marais plus adaptés à la hauteur de leurs pattes.

Voir les commentaires

Grèbe castagneux, foulques macroules, grand cormoran (basse-plaine de l'Aude)

29 Avril 2016 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #grèbe castagneux, #basse vallée de l'Aude, #photos d'oiseaux, #hérault

Grèbe castagneux, foulques macroules, grand cormoran (basse-plaine de l'Aude)

Je suis posté dans les roseaux à un endroit où j'ai vu patrouiller des busards des roseaux. Hélas, les busards me boudent. Heureusement, quelques grèbes castagneux se castagnant viennent me tenir compagnie. Celui-ci en phase amerrissage a l'air d'effectuer une figure de patinage artistique.

Grèbe castagneux, foulques macroules, grand cormoran (basse-plaine de l'Aude)
Grèbe castagneux, foulques macroules, grand cormoran (basse-plaine de l'Aude)
Grèbe castagneux, foulques macroules, grand cormoran (basse-plaine de l'Aude)

Les foulques macroules ne sont pas en reste.

Grèbe castagneux, foulques macroules, grand cormoran (basse-plaine de l'Aude)

Un cormoran surgit de nulle part. Je le regarde émerger et me protège dans mon affût : un avion biplan est en pleine opération de démoustication et il vient déverser ses produits juste au-dessus de ma tête...

Voir les commentaires

Busard des roseaux (basse-plaine de l'Aude)

28 Avril 2016 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #busard des roseaux, #photos d'oiseaux, #basse vallée de l'Aude, #hérault

Busard des roseaux (basse-plaine de l'Aude)

Petit tour dans un étang près de l'embouchure de l'Aude. Une foultitude de rapaces patrouillent au-dessus de la roselière en qu^te de proies. Il y a des sédentaires et des migrateurs en ce début avril. Leur nombre varie beaucoup selon les jours. Les busards des roseaux sont bien sûr très nombreux. J'ai pu voir aussi des milans noirs et royaux et même un balbuzard pêcheur.

Les busards des roseaux volent à faible altitude au-dessus des roseaux et d'un coup d'aile rapide fondent sur leurs proies.

Ici, c'est une femelle reconnaissable à sa tête couleur crème.

Busard des roseaux (basse-plaine de l'Aude)
Voir les commentaires

Arc-en-ciel (Aisne)

27 Avril 2016 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #arc-en-ciel, #Aisne

Arc-en-ciel (Aisne)

Arc-en-ciel dans un paysage du sud de l'Aisne.

Arc-en-ciel (Aisne)
Voir les commentaires

Martins-pêcheurs (Vallée de l'Hallue)

23 Avril 2016 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #martin-pêcheur, #photos d'oiseaux, #vallée de l'Hallue, #Somme, #Picardie

Martins-pêcheurs (Vallée de l'Hallue)

Retour sur le terrier de martins-pêcheurs que je suis pour la deuxième année. J'ai installé un perchoir en face du terrier. Le mâle vient s'y percher bien volontiers mais Madame semble moins intéressée.

Martins-pêcheurs (Vallée de l'Hallue)

Le mâle vient avec des proies comme offrande à la femelle. S'ensuit normalement un accouplement à proximité du nid.

Martins-pêcheurs (Vallée de l'Hallue)
Martins-pêcheurs (Vallée de l'Hallue)

Ah, la femelle vient. Elle est toute ébouriffée par des rafales de vent.

Martins-pêcheurs (Vallée de l'Hallue)
Martins-pêcheurs (Vallée de l'Hallue)

Nouvelle proie apportée par le mâle. La femelle s'obstine à ne pas venir face à mon affût. Finalement, le mâle offre par deux fois le poisson à sa dulcinée mais cette dernière a choisi de se placer derrière mon affût ! Ils s'accouplent dans mon dos. Je les regarde en entr'ouvant la toile de tente. Ils ont choisi un petit buisson fourni en branches qui ne me fait pas regretter la photo. Je suis déjà très content d'avoir pu assister à cette scène. J'aurais pourtant tant aimé photographier un accouplement. Il faut dire que je ne leur ai pas demandé l'autorisation pour des prises de vues en pleine phase d'accouplement ni pour la diffusion sur le net des images !

Quoi qu'il en soit, c'est bien souvent la femme qui décide, n'est-ce pas ?

Comme dirait feu mon regretté voisin : "à la maison, c'est moi qui commande ! Quand ma femme n'est pas là...".

Martins-pêcheurs (Vallée de l'Hallue)

La femelle en attitude de défense, debout sur ses pattes. Elle a entendu un autre martin.

Martins-pêcheurs (Vallée de l'Hallue)
Martins-pêcheurs (Vallée de l'Hallue)
Martins-pêcheurs (Vallée de l'Hallue)

De toutes petites ailes.

Martins-pêcheurs (Vallée de l'Hallue)
Voir les commentaires

Crapauds communs albinos (Amiénois)

18 Avril 2016 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #crapaud commun albinos, #accouplement, #batraciens, #amiénois

Crapauds communs albinos (Amiénois)

Crapaud commun albinos qui ressemble un peu à Jabba the Hutt de Star wars, non?

D'aucuns diront que le nuage de Tchernobyl est allé jusqu'à Amiens et a épargné la côte picarde mais rien n'est moins sûr.

Crapauds communs albinos (Amiénois)

Je vais de surprise en surprise avec la gent albinos de ma mare.

Crapauds communs albinos (Amiénois)

En effet, il n'y a plus un mais plusieurs crapauds albinos ! J'en ai compté trois contre un l'an passé. J'aime bien cette photo où l'un d'entre eux se dirige vers son comparse avec le mouvement de la nage des pattes arrières qu'on devine encore à la surface de l'eau.

Crapauds communs albinos (Amiénois)
Crapauds communs albinos (Amiénois)

L'an passé, je n'avais pas vu le crapaud albinos s'accoupler. Là, la scène se passe sous mes yeux ébahis. Il tente mais échoue car la place est déjà prise.

Crapauds communs albinos (Amiénois)

Nouvelle tentative. Cette fois-ci, il semble qu'il ait trouvé une femelle libre. Vachement rare !

Les mâles essaient de se monter les uns sur les autres mais dès qu'un d'entre eux s'approche, l'autre mâle émet un petit son lui indiquant d'aller se faire voir ailleurs.

Crapauds communs albinos (Amiénois)

Alors, là... Accouplement de deux albinos ! On aura tout vu !

Crapauds communs albinos (Amiénois)
Crapauds communs albinos (Amiénois)
Crapauds communs albinos (Amiénois)

Des chapelets d’œufs tout blancs... Est-ce une ponte d'albinos? Suite au prochain épisode.

Voir les commentaires

Crapauds communs (Amiénois)

17 Avril 2016 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #crapauds communs, #accouplement, #batraciens, #amiénois

Crapauds communs (Amiénois)

Les crapauds communs sont revenus le 27 mars dans ma mare et en sont repartis le 6 avril.

Je n'ai pu observer aucune scène de chasse si ce n'est la chasse à un partenaire ! Leur venue à la mare est seulement motivé par la procréation.

Les crapauds me sont invisibles tout au long de l'année sauf ces quelques jours où ils apparaissent un beau matin, tous ensemble, pour retrouver leur lieu de naissance aquatique. Le reste du temps, ils mènent une vie terrestre.

Leur but ici est donc de de procréer et pour cela, il faut trouver une femelle.

Le sexe ratio penche dangereusement en faveur des mâles. Quand un mâle trouve une femelle (sur 19 crapauds comptés dans ma mare, je n'ai vu que 3 femelles), il lui monte dessus et y reste accroché plusieurs heures, voire plusieurs jours. Les autres crapauds font tout pour l'en déloger. Il faut dire qu'ils n'ont que 10 jours pour prendre leur pied. Ils sont presque complètement indifférents à ma présence. Je peux les approcher à quelques centimètres et me mettre au ras de l'eau, à leur niveau.

A noter que les femelles sont beaucoup plus grosses que les mâles.

Crapauds communs (Amiénois)

Au bout de quelques jours, on peut observer un agglomérat de crapauds, une véritable partie fine ! Les crapauds mâles malchanceux n'en pouvant plus, ils s'agglutinent sur un couple s'accouplant, espérant peut-être participer à la survie de l'espèce.

Crapauds communs (Amiénois)

Torride !

Crapauds communs (Amiénois)
Crapauds communs (Amiénois)
Crapauds communs (Amiénois)

J'ai pu voir les femelles pondre leur chapelet d’œufs tout en s'accouplant. Mais ça ne rendait pas bien en photo, les œufs noirs ne se détachant pas bien de l'eau de couleur sombre.

Les crapauds sont partis, le spectacle des œufs et têtards va bientôt commencer. Il y en a par milliers (4 à 6000 oeufs pondus tous les deux ans par une femelle). Combien de têtards survivront, cernés qu'ils sont par les tritons alpestres, les oiseaux et les larves de libellules?

Voir les commentaires

Hibou des marais et faucon crécerelle (baie de Somme)

10 Avril 2016 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #hibou des marais, #faucon crécerelle, #photos d'oiseaux, #baie de Somme, #Picardie

Hibou des marais et faucon crécerelle (baie de Somme)

Hibou des marais en baie de Somme. Nous sommes début avril. Ne te découvre pas d'un fil dit le proverbe. C'est exact car il a gelé ce matin-là. Il s'agit peut-être d'individus nicheurs. La quasi totalité des hiboux des marais migrent en Scandinavie ou les pays baltes pour la reproduction.

Je m'étais placé en contre-jour face au soleil couchant pour espérer voir la transparence des ailes dans la lumière. Les hiboux sont venus entre 18h et 19h, quand la lumière était encore forte, mais je suis bien content de l'attitude de l'oiseau sur cette photo.

Hibou des marais et faucon crécerelle (baie de Somme)

Dès son arrivée, le hibou des marais capture un campagnol qu'un faucon crécerelle a tenté de lui chiper. Puis le faucon s'est perché sur un plateau de huttier. Le hibou a foncé en piqué à 4 reprises pour l'en déloger. Ils chassent tous les deux sur le même territoire et ont comme proie commune le campagnol.

Hibou des marais et faucon crécerelle (baie de Somme)

Je suis arrivé avec le soleil levant, dans une belle ambiance de brume.

Hibou des marais et faucon crécerelle (baie de Somme)
Hibou des marais et faucon crécerelle (baie de Somme)

Le hibou a fait plusieurs passage juste devant mon affût, à une vingtaine de mètres.

Hibou des marais et faucon crécerelle (baie de Somme)

Il a entendu le déclenchement et tourne la tête en ma direction.

Hibou des marais et faucon crécerelle (baie de Somme)
Hibou des marais et faucon crécerelle (baie de Somme)

Suite de la joute aérienne.

Hibou des marais et faucon crécerelle (baie de Somme)
Hibou des marais et faucon crécerelle (baie de Somme)
Hibou des marais et faucon crécerelle (baie de Somme)
Hibou des marais et faucon crécerelle (baie de Somme)

La boucle est bouclée. Je pars avec le soleil couchant, bien fatigué mais content.

Voir les commentaires

Pipit farlouse (baie de Somme)

9 Avril 2016 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #pipit farlouse, #photos d'oiseaux, #baie de Somme, #Picardie

Pipit farlouse (baie de Somme)

Pipit farlouse en baie de Somme. L'identification est difficile car le sourcil est très marqué. Il s'agit peut-être d'un pipit spioncelle. Si quelqu'un peut m'aider..

Voir les commentaires

Cigognes blanches (baie de Somme)

8 Avril 2016 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #cigognes blanches, #photos d'oiseaux, #baie de Somme, #Picardie

Cigognes blanches (baie de Somme)

Le mâle (je crois) apporte du foin pour le nid. Cela veut dire que les œufs ont déjà été pondus.

La femelle couve puis quitte le nid. C'est alors au tour du mâle de couver.

Le cadrage est serré en bas car il s'agit d'une plateforme artificielle.

Cigognes blanches (baie de Somme)

Une belle attitude, nos deux cigognes aux cous entrelacés.

Cigognes blanches (baie de Somme)

La cigogne au nid manifeste sa joie de voir revenir sa moitié en claquant du bec.

Cigognes blanches (baie de Somme)
Cigognes blanches (baie de Somme)

D'autres cigognes viennent régulièrement survoler le nid pour voir si le couple est bien constitué ou pour essayer de voler le nid. Le mâle va les poursuivre jusque dans un grand arbre au loin pour les tenir à distance.

Voir les commentaires