Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Bétails de min coin

Hibou des marais (côte picarde)

26 Janvier 2016 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #hibou des marais, #côte picarde, #photos d'oiseaux, #Somme, #Picardie

Hibou des marais (côte picarde)

Après avoir repéré le manège d'un hibou des marais dans une pâture de la côte picarde, je reviens une seconde fois et je m'installe près d'un piquet où je l'ai vu plusieurs fois se poser. L'attente n'est pas très longue. Pourtant, le hibou m'a vu arriver, J'ai posté mon affût contre une petite haie à une vingtaine de mètres du poteau. Je suis bien content de cette photo. La lumière est encore un peu dure mais j'aime les ailes avec la transparence du contre-jour et les serres projetées en avant.

Retrouvez mes meilleures photos sur http://www.benoithenrion.fr

Hibou des marais (côte picarde)
Hibou des marais (côte picarde)

Ce poteau, contrairement à un article précédent, est purement "naturel" si j'ose dire. Ce n'est pas moi qui l'ai ramené pour la circonstance. Il est heureusement dépourvu de barbelés et autres clôtures électriques.

Hibou des marais (côte picarde)

Le hibou des marais semble petit ailes repliées mais son envergure ailes déployées m'étonne toujours.

Hibou des marais (côte picarde)

Dans la douce lumière du soir.

Hibou des marais (côte picarde)

Beau virage sur l'aile. Dommage qu'il y ait cette construction en arrière-plan.

Le hibou des marais a fait son apparition vers 14h30. Tout de suite, il a défendu son territoire face à deux autres hiboux venant de pâtures voisines. Pendant une bonne demi-heure, ils se sont livrés à des joutes aériennes et ont crié à toute force. J'ai vu le hibou frapper ses ailes comme un pigeon ramier pour impressionner son concurrent. Ça a fait beaucoup de bruit! Puis, le calme s'est fait pendant plus d'une heure avant que tout le monde ne réapparaisse.

Hibou des marais (côte picarde)

Vole en piqué à l'approche d'une proie.

Hibou des marais (côte picarde)

Le hibou des marais vole à faible altitude, assez lentement. Quand il a vu ou entendu un campagnol, il plonge.

Hibou des marais (côte picarde)

Le hibou des marais a capturé un campagnol. Il reste quelques minutes au sol sur sa proie qu'il maintient dans ses serres.

Hibou des marais (côte picarde)

Un faucon crécerelle, oiseau de proie sédentaire et concurrent, est venu chaparder sa proie au hibou des marais. Ce dernier n'est pas content et vient houspiller le faucon resté au sol par 4 vols en piqué. Vous pouvez voir l'aile du faucon qui ressort des herbes.

Hibou des marais (côte picarde)

Le hibou a récupéré son campagnol et file vers le ciel.

Hibou des marais (côte picarde)

Le faucon crécerelle n'a pas dit son dernier mot et essaie à nouveau de lui chiper sa proie.

Hibou des marais (côte picarde)

Empoignade mais le hibou a gardé son bien.

Hibou des marais (côte picarde)
Hibou des marais (côte picarde)
Hibou des marais (côte picarde)
Hibou des marais (côte picarde)
Hibou des marais (côte picarde)
Hibou des marais (côte picarde)

Les rapaces nocturnes ont les yeux fixes dans leurs orbites. Ils compensent en pouvant tourner la tête à 170° car ils possèdent deux fois plus de vertèbres cervicales que nous.

Hibou des marais (côte picarde)

Le hibou des marais a les plus petites aigrettes (des plumes sur la tête qui indique son humeur) de la famille des hiboux. On les voit très légèrement pointer sur cette photo. Ceci fait suite au passage d'un héron cendré au-dessus de sa tête.

Hibou des marais (côte picarde)

Petite séance d'étirement. ce hibou fort sympathique m'a gratifié d'une bon quart d'heure de présence sur ce poteau.

Hibou des marais (côte picarde)
Hibou des marais (côte picarde)
Hibou des marais (côte picarde)
Hibou des marais (côte picarde)
Hibou des marais (côte picarde)
Hibou des marais (côte picarde)

J'avoue que je me suis presque fait une contracture au doigt pour saisir cet instant car j'ai attendu pendant 15 mn qu'il s'envole. Il fallait guetter son regard, son comportement pour anticiper l'envol et avoir sans cesse le doigt sur le déclencheur. Un quart d'heure, c'est long !

Hibou des marais (côte picarde)

La chasse continue quand le crépuscule tombe. Bientôt, la luminosité se fait trop faible pour mon boîtier. Il est temps de filer et de laisser le roi en son royaume.

Voir les commentaires

blanchon, phoque gris (Baie de Somme)

25 Janvier 2016 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #blanchon, #phoque gris, #baie de Somme, #Picardie

blanchon, phoque gris (Baie de Somme)

Une naissance exceptionnelle a pu être observée en baie de Somme récemment : un blanchon (jeune de phoque gris) a vu le jour le 13 janvier sur la plage de la Maye au nord du Crotoy.

Les femelles de phoques gris mettent bas en plein cœur de l'hiver. Elles le font quasiment toutes en Grande-Bretagne où elles sont peu dérangées grâce au travail des associations naturalistes locales. Il y a deux ans, un jeune blanchon a vu le jour au banc de l'Ilette mais il a disparu au bout de quelques jours sans que l'on connaisse son sort.

Cette année, le jeune phoque et sa mère étaient au bord des dunes, à des centaines de mètres du chenal, ce qui obligeait la mère à dépenser beaucoup d'énergie pour nourrir son jeune. De plus, les promeneurs étaient tout près des phoques, ce qui a amené Picardie Nature à sécuriser la zone pour éviter les dérangements. Une zone d'une cinquantaine de mètres autour du jeune a été installée mais dans la nuit du 18 au 19 janvier. La mère et son blanchon sont partis vers le large, peut-être en raison du trop grand nombre de visiteurs.

Le jeune phoque gris ne peut nager durant les trois premières semaines de sa vie. N'ayant pas assez de graisse, il risquerait la noyade (problème de flottabilité) ou l'hypothermie en entrant dans l'eau. Le blanchon, dont le nom vient de la blancheur de son pelage, n'en est pas moins vigoureux et a pu suivre sa mère sur plusieurs centaines de mètres. Il a pu traverser des bâches d'eau, ce qui l'a rendu plutôt grisâtre. Ce n'est plus un blanchon mais un grison !

Retrouvez mes meilleures photos sur http://www.benoithenrion.fr

blanchon, phoque gris (Baie de Somme)

La femelle de phoque gris est à proximité de son jeune qu'elle va retrouver. Elle doit aller se nourrir en pleine mer pour l'allaiter.

Vous pouvez voir cette scène en regardant le reportage réalisé par France3 Picardie.

La mère tourne autour de son jeune et parcourt de longues distances pour le rejoindre. On peut aisément voir les traces qu'elle laisse sur le sable. Son jeune l'appelle quand la faim le tiraille.

blanchon, phoque gris (Baie de Somme)

Elle pèse pas loin de 150 kg. Mieux vaut ne pas s'approcher de son jeune car elle pourrait charger ou espacer ses venues, ce qui affaiblirait considérablement son jeune. Ce dernier a en effet un besoin impérieux de prendre un maximum de poids. Il a un besoin vital d'acquérir de la graisse pour se jeter à l'eau.

blanchon, phoque gris (Baie de Somme)
blanchon, phoque gris (Baie de Somme)
blanchon, phoque gris (Baie de Somme)
blanchon, phoque gris (Baie de Somme)
blanchon, phoque gris (Baie de Somme)
blanchon, phoque gris (Baie de Somme)
blanchon, phoque gris (Baie de Somme)
blanchon, phoque gris (Baie de Somme)

Bonne chance à tous les deux.

Voir les commentaires

Panure à moustache et rouge-gorge (Baie de Somme)

24 Janvier 2016 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #panure à moustache, #photos d'oiseaux, #baie de Somme, #Picardie

Panure à moustache et rouge-gorge (Baie de Somme)

Pas un poil de vent et une belle lumière en cette matinée de janvier. C'est l'occasion de faire un petit tour à la roselière. J'entends au loin des panures grâce à leur chant caractéristique. Elles sont la plupart du temps au sol pour y chercher des insectes. On peut donc les repérer sans vent grâce aux roseaux qu'elles font bouger à leur base. S'il y a un peu de vent, les détecter est très difficile. L'oiseau n'est pas farouche et fouine dans les phragmites à moins de 2m de mes pieds mais il est invisible. Tout à coup, coup de chance : c'est un beau mâle qui monte quelques secondes en haut du roseau. Juste le temps de faire un ou deux clichés et de s'apercevoir que j'ai (encore) à faire à un individu bagué. Grr... J'en parlerai à qui de droit !

Retrouvez mes meilleures photos sur http://www.benoithenrion.fr

Panure à moustache et rouge-gorge (Baie de Somme)
Panure à moustache et rouge-gorge (Baie de Somme)

La roselière est habitée par de nombreux oiseaux dont le rouge-gorge. Avec de la chance et de la patience, on peut voir aussi le busard des roseaux et le butor étoilé. S'il gèle fort, ce dernier est plus visible.

Voir les commentaires

Buse variable (Baie de Somme)

23 Janvier 2016 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #buse variable, #photos d'oiseaux, #baie de Somme, #Picardie

Buse variable (Baie de Somme)

Buse variable approchée en affût à roulettes. Une scène typique de nos campagnes.

Buse variable (Baie de Somme)

Notre buse est quelque peu empêtrée et se raccroche aux branches à la manière d'une panure à moustaches.

Voir les commentaires

Poule d'eau (Baie de Somme)

22 Janvier 2016 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #poule d'eau perchée, #photos d'oiseaux, #baie de Somme, #Picardie

Poule d'eau (Baie de Somme)

Une scène peu coutumière : une poule d'eau perchée dans un arbuste.

Poule d'eau (Baie de Somme)
Voir les commentaires

Hérons garde-bœufs sur Highland cattle (Baie de Somme)

21 Janvier 2016 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #héron garde-boeuf, #highland cattle, #photos d'oiseaux, #baie de Somme, #Picardie

Hérons garde-bœufs sur Highland cattle (Baie de Somme)

Hérons garde-bœufs en grand nombre auprès des Highland cattle par cette froide matinée d'hiver.

Hérons garde-bœufs sur Highland cattle (Baie de Somme)
Hérons garde-bœufs sur Highland cattle (Baie de Somme)
Voir les commentaires

Hibou des marais (Côte picarde)

20 Janvier 2016 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #hibou des marais, #photos d'oiseaux, #côte picarde, #Somme, #Picardie

Hibou des marais (Côte picarde)

Journée de repérage dans une pâture de la côte picarde où maraudent quelques hiboux des marais. La "moisson" photo n'est pas à la hauteur de ce que j'attendais mais je me suis rattrapé depuis. Le reste sera à découvrir bientôt sur le blog.

Hibou des marais (Côte picarde)

Le hibou des marais s'est posé juste devant l'affût pour manger un campagnol dans les hautes herbes.

Hibou des marais (Côte picarde)

Un poteau de prédilection duquel je me suis rapproché par la suite. Mais je ne vous en dis pas plus.

Voir les commentaires

Accenteur mouchet (Marquenterre)

18 Janvier 2016 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #accenteur mouchet, #photos d'oiseaux, #Marquenterre, #Somme, #Picardie

Accenteur mouchet (Marquenterre)

Accenteur mouchet.

Voir les commentaires

Hibou des marais (côte picarde)

11 Janvier 2016 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #hibou des marais, #photos d'oiseaux, #côte picarde, #Somme, #Picardie

Hibou des marais (côte picarde)

Me voilà de retour dans une pâture tout près de la côte picarde. J'avais repéré la semaine passée plusieurs hiboux des marais. Je dispose mon affût et plante à une quinzaine de mètres un piquet que j'ai ramené voilà quelques années du... Jura !

Je vois le premier hibou voler vers 14h30. Il semble se cantonner à la vaste pâture où je suis. Deux autres hiboux sont dans des pâtures avoisinnantes, derrière et devant. Dès qu'ils essayent de pénétrer dans la pâture de "mon" hibou, ce dernier rapplique à toute vitesse pour les en chasser à force cris et duels aériens. Généralement, cette scène ne dure que quelques secondes et chacun regagne ses pénates.

Au bout d'une heure, le hibou vient se poser juste sur mon piquet. C'est la théorie de la chaise dans le désert : quelqu'un va forcément venir s'asseoir dessus ! J'évite ainsi les piquets bordés de fil électrique qui jalonnent la pâture et qui ne sont pas très esthétiques.

Retrouvez mes meilleures photos sur http://www.benoithenrion.fr/

Hibou des marais (côte picarde)
Hibou des marais (côte picarde)

Je me suis placé comme souvent encontre-jour pour obtenir un effet de lumière traversant les rémiges.

Hibou des marais (côte picarde)

Ici, le hibou "propriétaire" de la pâture fonce sur moi. Un autre hibou vient de pénétrer sur son territoire. Il passera à moins de 5 m de mon affût mais mon autofocus ne suivra pas le mouvement.

Hibou des marais (côte picarde)

Ce qui est bien avec un paysage plat, c'est que je peux profiter de la lumière rasant du soleil jusqu'aux derniers rayons. Désavantage : je récupère souvent un ciel blafard pas très esthétique.

Hibou des marais (côte picarde)
Hibou des marais (côte picarde)

Le hibou des marais vole très près du sol et fond sur le premier rongeur repéré.

Hibou des marais (côte picarde)

Le hibou a capturé un campagnol dont il se nourrit presque exclusivement. Je n'ai malheureusement pas pu le voir prendre son repas en raison des hautes herbes. Comme les rapaces nocturnes et diurnes (buse, busards, etc...), comme des mammifères comme le renard ou les mustélidés, le hibou des marais est une aide précieuse et écologique à l'agriculture en éliminant un nombre très important de rongeurs qui détruisent les récoltes.

Hibou des marais (côte picarde)

Preuve que la tente affût marche bien : une aigrette garzette vient se poser tout près de moi, puis deux hérons. Enfin, un groupe d'étourneaux sansonnets me survole à plusieurs reprises.

Hibou des marais (côte picarde)
Hibou des marais (côte picarde)
Hibou des marais (côte picarde)
Hibou des marais (côte picarde)
Hibou des marais (côte picarde)

Quand un autre hibou ou un autre rapace passe au-dessus de lui, le hibou des marais le suit attentivement du regard avant d'aller le houspiller.

Hibou des marais (côte picarde)

Hibou des marais avec un campagnol dans les serres.

Hibou des marais (côte picarde)

En position "ailes cassées".

Hibou des marais (côte picarde)
Hibou des marais (côte picarde)
Hibou des marais (côte picarde)

Bye.

Voir les commentaires

Cigogne blanche (baie de Somme)

10 Janvier 2016 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #cigogne blanche, #photos d'oiseaux, #baie de Somme, #Picardie

Cigogne blanche (baie de Somme)

Cigognes blanches dans une pâture bordant la baie de Somme à la recherche de nourriture (rongeurs, batraciens, etc...).

Cigogne blanche (baie de Somme)

Les cigognes se sont pas seules. Elles sont accompagnées (en arrière-plan) de plusieurs aigrettes garzettes et de hérons garde-boeufs.

Voir les commentaires