Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Bétails de min coin

Coq faisan branché (Marquenterre)

31 Octobre 2014 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #cog faisan perché, #photos d'oiseaux, #Marquenterre, #Somme, #Picardie

Coq faisan branché (Marquenterre)

Coucou ! Revoilou le coq faisan déjà aperçu lors des articles précédents. Il se balade dans le sous-bois et vient régulièrement se percher chaque matin une bonne demi-heure dans le gros saule.

Coq faisan branché (Marquenterre)

Il m'est arrivé de déranger au petit matin ou en soirée des poules faisanes qui s'étaient perchées pour passer la nuit mais c'et la première fois que je vois un coq ainsi juché en plein jour.

Coq faisan branché (Marquenterre)

Étirement.

Coq faisan branché (Marquenterre)
Coq faisan branché (Marquenterre)

Puis saut de l'ange.

Coq faisan branché (Marquenterre)

Alors, c'est qui le plus beau ?

Coq faisan branché (Marquenterre)
Coq faisan branché (Marquenterre)

Hélas*, aucune poule n'est venue admirer son beau plumage.

*Mais j'arrête sinon Pascal dira encore que je ne suis jamais content !

Coq faisan branché (Marquenterre)

Ne te gonfle pas d'orgueil !

Voir les commentaires

Geai des chênes, pic épeiche (Marquenterre)

30 Octobre 2014 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #geai des chênes, #pic épeiche, #photos d'oiseaux, #Marquenterre, #Picardie, #Somme

Geai des chênes, pic épeiche (Marquenterre)

Je me demande pourquoi je me casse les dos à ramasser des glands à l'automne ?

La réponse est ici : pour le geai des chênes. Ça peut aussi marcher pour les sangliers.

Sinon, ramasseur de gland est aussi un métier encore rémunéré par l'ONF pour les plantations de chênaies et c'est pas un métier de glandeur !

Geai des chênes, pic épeiche (Marquenterre)

Le geai enterre une partie des glands pour ses réserves hivernales, les oublie parfois, et participe ainsi à la dissémination des chênes.

Geai des chênes, pic épeiche (Marquenterre)

Ramasseur de noix, c'est aussi un métier.

Geai des chênes, pic épeiche (Marquenterre)

Et le pic épeiche ne mange pas que des insectes xylophages.

Voir les commentaires

Faisan de Colchide (Marquenterre)

24 Octobre 2014 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #coq faisan, #faisan de Colchide, #photos d'oiseaux, #Marquenterre, #Somme, #Picardie

Faisan de Colchide (Marquenterre)

Un coq faisan vient à quelques mètres de l'affût et bat des ailes.

Faisan de Colchide (Marquenterre)

La lumière est douce. Le soleil est voilé. Toute la délicatesse et la beauté du plumage du faisan se révèle.

Faisan de Colchide (Marquenterre)
Faisan de Colchide (Marquenterre)
Faisan de Colchide (Marquenterre)

Le coq faisan est très prudent.

Faisan de Colchide (Marquenterre)

Il se redresse fréquemment et jette des coups d’œil réguliers pour s'assurer qu'un prédateur ne rôde pas dans les parages.

Faisan de Colchide (Marquenterre)

J'aime bien les reflets bleutés sur sa poitrine.

Faisan de Colchide (Marquenterre)
Faisan de Colchide (Marquenterre)

Il faudra que je prenne un autre objectif la prochaine fois pour que le faisan rentre dans le cadre !

Voir les commentaires

Pic épeiche (Marquenterre)

23 Octobre 2014 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #Pic épeiche, #Marquenterre, #photos d'oiseaux, #Somme, #Picardie

Pic épeiche (Marquenterre)

Le pic épeiche est aussi un vieil habitué du sous-bois. Il apprécie les souches pourries installées récemment par l'ami Pascal. Il y trouve des larves et des insectes xylophages en tambourinant sur le tronc.

Pic épeiche (Marquenterre)
Pic épeiche (Marquenterre)
Pic épeiche (Marquenterre)
Voir les commentaires

Geai des chênes (Marquenterre)

22 Octobre 2014 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #geai des chênes, #Marquenterre, #photos d'oiseaux, #Somme, #Picardie

Geai des chênes (Marquenterre)

Les hôtes de l'affût hivernal de ce sous-bois du Marquenterre répondent présent.

Geai des chênes (Marquenterre)

Le geai des chênes sait ma présence dans l'affût et la tolère.

Geai des chênes (Marquenterre)
Geai des chênes (Marquenterre)
Geai des chênes (Marquenterre)

J'ai disposé quelques noix pour attirer le geai des chênes.

Geai des chênes (Marquenterre)
Geai des chênes (Marquenterre)
Geai des chênes (Marquenterre)
Geai des chênes (Marquenterre)
Voir les commentaires

Chouette effraie (Marquenterre), nuit de pleine Lune

14 Octobre 2014 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #chouette effraie, #photos d'oiseaux, #nourrissage, #Picardie, #Somme, #Marquenterre

Chouette effraie (Marquenterre), nuit de pleine Lune

Nouvelle soirée en compagnie des chouettes effraies. La plus jeune (sur la droite) a pris de l'assurance. Elle sort du nid et quémande sa ration de rongeurs sur la grosse branche de saules comme ses ainées.

Chouette effraie (Marquenterre), nuit de pleine Lune

Une nuit de pleine Lune avec un ciel bien chargé. La soirée, si magique, a failli être gâchée à mon retour : alors que je roule pour repartir chez moi, une ombre blanche passe juste devant mes yeux. J'ai failli percuter une effraie après en avoir admiré toute la soirée. Heureusement, elle a fait un brusque écart, a redressé son vol et m'a évité. Ouf !

Chouette effraie (Marquenterre), nuit de pleine Lune

Les cinq chouettes de la fratrie sur la même branche.

Chouette effraie (Marquenterre), nuit de pleine Lune

Quand les parents arrivent avec une proie, les jeunes chouettes effraies se mettent en position pour être servies en premier.

Chouette effraie (Marquenterre), nuit de pleine Lune

C'est parfois la baston pour récupérer un bout de campagnol.

Chouette effraie (Marquenterre), nuit de pleine Lune
Chouette effraie (Marquenterre), nuit de pleine Lune
Chouette effraie (Marquenterre), nuit de pleine Lune

Apport de proie. Je suis un peu loin et le flash est à pleine puissance, c'est-à-dire qu'il est réglé sur la durée d'éclair la plus longue, d'où un flou de bougé sur les vols. Dommage.

Si l'affût avait été plus proche, j'aurais été trop en contre-plongée. Je n'aurais pas eu les oiseaux en entier et la branche aurait été trop présente dans la photo.

Chouette effraie (Marquenterre), nuit de pleine Lune
Chouette effraie (Marquenterre), nuit de pleine Lune

Ça brasse au nourrissage !

Chouette effraie (Marquenterre), nuit de pleine Lune

Une jeune chouette vient de récupérer un micro-mammifère...

Chouette effraie (Marquenterre), nuit de pleine Lune

...échappe à ses congénères pour le déguster...

Chouette effraie (Marquenterre), nuit de pleine Lune

...et face à l'arrivée de la cadette, enveloppe sa proie de ses ailes comme un rapace diurne.

Chouette effraie (Marquenterre), nuit de pleine Lune

Les Jackson five !

Chouette effraie (Marquenterre), nuit de pleine Lune

Petit bec en chouette compagnie.

Chouette effraie (Marquenterre), nuit de pleine Lune
Chouette effraie (Marquenterre), nuit de pleine Lune

Les jeunes chuintent sans cesse. Ils réclament bruyamment et indiquent ainsi à leurs parents leur état insatiable.

Chouette effraie (Marquenterre), nuit de pleine Lune
Chouette effraie (Marquenterre), nuit de pleine Lune
Chouette effraie (Marquenterre), nuit de pleine Lune
Chouette effraie (Marquenterre), nuit de pleine Lune
Chouette effraie (Marquenterre), nuit de pleine Lune
Chouette effraie (Marquenterre), nuit de pleine Lune
Chouette effraie (Marquenterre), nuit de pleine Lune
Chouette effraie (Marquenterre), nuit de pleine Lune
Chouette effraie (Marquenterre), nuit de pleine Lune

Le disque facial de la chouette est presque plat comme on peut le voir sur cette photo, ceci pour une audition maximum pour le repérage des proies. Les conduits auditifs sont aussi asymétriques pour localiser parfaitement le son émis par les proies.

Chouette effraie (Marquenterre), nuit de pleine Lune
Chouette effraie (Marquenterre), nuit de pleine Lune
Chouette effraie (Marquenterre), nuit de pleine Lune

La plus jeune des chouettes effraies s'étire l'aile. Elle saura bientôt voler aussi bien que ses frères et soeurs.

Chouette effraie (Marquenterre), nuit de pleine Lune
Chouette effraie (Marquenterre), nuit de pleine Lune

Tiens, elle est d'ailleurs dans les branches hautes du saule.

Chouette effraie (Marquenterre), nuit de pleine Lune
Chouette effraie (Marquenterre), nuit de pleine Lune
Chouette effraie (Marquenterre), nuit de pleine Lune
Chouette effraie (Marquenterre), nuit de pleine Lune
Chouette effraie (Marquenterre), nuit de pleine Lune

Je ne me lasse pas de ces rencontres avec ces chouettes au visage presque humain. J'espère que vous non plus.

Bye.

Voir les commentaires

Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de jour

10 Octobre 2014 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #chouette effraie, #photos d'oiseaux, #Marquenterre, #Picardie, #Somme, #saule têtard

Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de jour

Après une nuit de nourrissage et de découverte, les jeunes chouettes sont retournées au nid. Le soleil levant donne en plein dans la lucarne du nichoir à chouettes effraies.

Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de jour

Même si les jeunes chouettes sont très curieuses du monde extérieur diurne, elles se tiennent à l'écart des rayons et plissent les yeux.

Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de jour

Quel est ce cliquetis qui vient de l'affût ?

Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de jour

Tiens, encore une poule qui se balade en contrebas. C'est bien trop grosse proie pour notre chouette.

Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de jour

Un visage de Dame blanche en forme de cœur.

Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de jour

La chouette effraie a des yeux noirs comme la chouette hulotte. Les autres nocturnes de Picardie ont des yeux plus colorés. La chouette chevêche a des yeux jaunes idem pour le hibou des marais, orange pour le moyen-duc et le grand-duc (présent et nicheur exceptionnel depuis peu dans l'Aisne).

Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de jour

J'espérais voir 3 à 4 chouettes à la lucarne mais elles restent au fond du nichoir.

Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de jour

Toilettage qui se révèle très important pour le vol et donc la chasse.

Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de jour

Un air un peu renfrogné pour notre chouette effraie.

Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de jour

Et un air beaucoup plus détendu.

Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de jour

Quand elle lève la tête, la chouette effraie a un petit air de ...chat !

Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de jour
Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de jour

J'ai pu voir les chouettes se toiletter et se lisser mutuellement le plumage du dos à l'intérieur du nichoir.

Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de jour

Bonne nuit, ou plutôt bonne journée !

Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de jour

Je me demandais pourquoi je ne voyais pas les chouettes ensemble à la lucarne. La raison est arrivée d'elle-même par déduction : deux jeunes chouettes, plus grandes et plus hardies que les autres, ont décidé de passer la journée à l'extérieur sur les branches hautes du saule têtard.

Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de jour

Pour l'instant, le vol des plus jeunes chouettes effraies est assez laborieux. Elles se déplacent aussi grâce à leurs serres en s'accrochant au tronc et aux branches. Quand elles me voient, elles restent figées comme des cierges, hiératiques comme des hiboux moyens-ducs et ne cherchent nullement à s'enfuir.

Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de jour
Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de jour
Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de jour

Je ne suis qu'à 3 ou 4 mètres de la chouette. C'est extraordinaire et j'apprécie ce moment incroyable. Tellement incroyable que je fais les photos à main levée en contournant le saule. En raison de la faible lumière, j'ai très peu de vitesse et de profondeur de champ. 90% des photos sont floues ! Mais dans l'excitation, je ne fais pas attention alors que j'aurais largement pu aller chercher le trépied !

Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de jour

Dame blanche au petit matin.

Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de jour
Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de jour

L'affût mobile à roulettes, petite merveille concoctée par Pascal pour photographier chouettes effraies, hulottes et chevêches.

Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de jour
Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de jour
Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de jour

Les deux chouettes effraies les plus hardies et les plus curieuses du monde extérieur.

Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de jour

J'ai bien conscience d'assister à une rencontre exceptionnelle. Ce n'est pas tous les jours qu'on peut admirer des effraies en plein jour d'aussi près.

Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de jour

Bye.

Voir les commentaires

Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de nuit.

7 Octobre 2014 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #chouette effraie, #photos d'oiseaux, #Marquenterre, #nuit, #proie, #Somme, #Picardie

Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de nuit.

Avant la tombée de la nuit, j'installe mon matériel photo dans l'affût. Je fais la mise au point manuelle sur la branche à F/22. Je bloque la bague de mise au point avec du gaffeur et je prie pour que les chouettes effraies viennent se poser là.

Je devrais presque cosigner avec Pascal (le propriétaire des lieux) les photos qui vont suivre. En effet, mon cordon pour déporter mon flash ne marche pas. Il me prête le sien ( à un prix proche de l'usure!).

L'ambiance crépusculaire est terrible : les jeunes chouettes effraies chuintent, une chouette hulotte hulule et une chouette chevêche alarme, tout ça en même temps ! C'est le royaume de la nuit et je sais que même si je ne fais pas de photos, le spectacle auditif m'aura déjà comblé.

Le chuintement des chouettes effraies est particulièrement disgracieux, voire angoissant, ce qui lui a valu son désamour et bon nombre de superstitions.

Je n'ai pas à attendre longtemps. Une jeune chouette au plumage quasi adulte vient se poster sur la grosse branche du saule.

Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de nuit.

Puis une deuxième vient la rejoindre.

Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de nuit.

Je dois bien avouer que ma "maîtrise" du flash est toute relative. En fait, je patauge complètement. J'ai essayé plusieurs photos en vol mais elles sont toutes plus ou moins floues.

Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de nuit.

Voilà la fratrie au complet : 4 jeunes déjà bien avancés sur la branche et le petit dernier qui reste pour l'instant au nichoir.

Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de nuit.

Les parents sont très méfiants. J'ai vu passer une ombre. Trop tard... Un adulte vient d'apporter une proie, un rongeur que regarde avidement la plus jeune chouette.

Dans la nuit noire, comment voir où sont les chouettes me direz-vous? Grâce à l'ingéniosité de Pascal, j'y vois comme en plein jour et pour cause : je peux actionner une lampe grâce à un interrupteur monté sur une batterie de 12 V. Les jeunes chouettes effraies ne sont pas dérangées par la lumière. Elles tolèrent aussi ma présence dans l'affût. C'est une autre paire de manches pour les adultes qui ne tolèrent pas du tout ma présence. C'est pour cela que la séance photo se doit d'être assez courte pour laisser les parents nourrir les jeunes sans trop de dérangement.

Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de nuit.

Le rongeur sera déchiqueté ou bien avalé d'un coup la tête la première. Tout ce que la chouette effraie ne peut digérer sera rejeté sous forme de pelote de réjection (poils, os) par le bec.

Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de nuit.
Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de nuit.

Comme tous les jeunes rapaces nocturnes, les chouettes effraies dodelinent de la tête avec de grands mouvements circulaires.

Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de nuit.

J'ai pu voir de jour comme de nuit les jeunes chouettes effraies se toiletter mutuellement.

Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de nuit.
Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de nuit.
Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de nuit.

Les jeunes chouettes effraies explorent le saule têtard et s’entraînent à voler. Pour le moment, elles utilisent beaucoup leurs griffes pour se déplacer. Cette nuit-là, j'ai pu voir les plus grandes de ces jeunes chouettes s'exercer à voler avec des fortunes diverses. L'une d'entre elles s'est coincée dans des branches du saule et est restée coincée plusieurs secondes la tête en bas avant de pouvoir se dégager.

Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de nuit.

Étirement de pattes.

Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de nuit.

Étirement d'ailes.

Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de nuit.

Bis repetita.

Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de nuit.
Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de nuit.
Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de nuit.
Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de nuit.

Mon torticolis me reprend !

Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de nuit.
Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de nuit.

J'ai utilisé dans un premier temps ma longue focale. trop longue d'ailleurs ! J'ai dû faire une prise de vue verticale pour que l'oiseau rentre dans le cadre. Toujours cette erreur de débutant de vouloir être trop près de son sujet...

Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de nuit.

Aïe ! Une photo que j'aurais aimé réussir : ces trois jeunes chouettes plantées comme des cierges. Malheureusement, ma focale est trop longue et je n'ai pas assez de profondeur de champ. On va dire qu'il y en a une sur les trois qui est nette. J'ai essayé par la suite de refaire cette photo : elles ne se sont jamais remises dans cette configuration...

Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de nuit.
Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de nuit.
Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de nuit.

Je ne me lasse pas de la beauté du plumage de la chouette effraie.

Chouettes effraies (Marquenterre) : belles de nuit.

À bientôt pour de nouvelles aventures photographiques.

Voir les commentaires