Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Bétails de min coin

Engoulevent d'Europe (Marquenterre)

30 Juin 2014 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #Engoulevent d'Europe, #photos d'oiseaux, #Marquenterre, #Somme, #Picardie

Engoulevent d'Europe (Marquenterre)

Petite balade crépusculaire dans les dunes du Marquenterre. Le but est d'observer un engoulevent, un oiseau aux mœurs nocturnes qui affectionne les friches et les clairières. Il niche au sol, se nourrit de papillons de nuit et d'insectes. D'apparence, c'est une sorte de martinet avec un plumage de hibou. Il répond bien à la repasse car très territorial.

Nous sommes un peu tard en saison et les engoulevents restent à distance. Deux individus viennent quand même à notre rencontre et marquent leur territoire par un chant assez disgracieux.

Plus d'info sur oiseaux.net

Engoulevent d'Europe (Marquenterre)

Finalement, un engoulevent viendra se percher au-dessus de nos têtes puis effectuera un vol stationnaire à 3 m de nous l'espace de quelques secondes, trop rapide pour la photo.

Engoulevent d'Europe (Marquenterre)

Je n'aurai cette année que la vision de l'engoulevent en ombre chinoise et son chant bien particulier mais quelle rencontre! J'espère renouveler la tentative l'an prochain courant mai pour avoir plus de chance d'en voir de près.

Voir les commentaires

Chouette chevêche adulte et poussins (Marquenterre)

27 Juin 2014 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #chouette chevêche d'athéna, #photos d'oiseaux, #Marquenterre, #Somme, #Picardie, #nourrissage, #proie, #poussins

Chouette chevêche adulte et poussins (Marquenterre)

Cela fait plusieurs années que je suis la nidification de la chouette aux yeux d'or chez un chevêchologue passionné. Nous sommes fin juin. La femelle a pondu fin avril-début mai. Les jeunes sont déjà bien grands. Je vois le couple se poser devant moi vers 20H30 à proximité du nid. La lumière est encore très vive et les chouettes chevêches prennent un bain de soleil. Je ne fais pas de photo car leur plumage est "grillé" par le soleil. Au bout d'une demi-heure, les deux chouettes disparaissent. J'attends. Aux environs de 22H, toujours rien. Je commence à ranger mon matériel. J'ai connu de nombreux affûts à la chevêche qui n'ont rien donné. Mais à 22H, waouh! une adulte vient se poser avec un campagnol entre les serres. On peut voir que la chevêche a brisé l'échine du rongeur. Une autre habitude est de décapiter sa proie avant de l'apporter aux jeunes (j'ai pris une telle photo l'an passé). Je suis tellement excité que je ne vois pas dans un premier temps la proie, obnubilé que je suis par le regard de la chevêche.

Chouette chevêche adulte et poussins (Marquenterre)

La chouette chevêche dans l'un des ses biotopes de prédilection : les prairies bordées de saules taillés en têtard qui lui offrent des cavités de nidification.

Chouette chevêche adulte et poussins (Marquenterre)

Je ne repère le campagnol que lorsque la chouette prend sa proie dans son bec. La chouette chevêche est d'une aide précieuse pour le monde agricole car elle élimine un nombre considérable de rongeurs qui détruisent les cultures.

Chouette chevêche adulte et poussins (Marquenterre)

Il est 22Hh15. Je n'ai vu la chouette qu'à deux reprises mais je m'en vais le cœur léger.

Chouette chevêche adulte et poussins (Marquenterre)

Dur, dur le réveil ! Il est 5h30 le lendemain matin et je repars à l'affût. Aurai-je de la chance? Sur la route, je m'arrête devant une ferme. Un canard de barbarie est perché sur le portail d'entrée. Regardez-bien le panneau. Si avec ça la ferme n'est pas bien gardée!

Chouette chevêche adulte et poussins (Marquenterre)

Je me dis que cette matinée ne sera pas un calvaire, qu'elle va me sourire.

Moi mécréant, je serai entendu! Alléluia !

Chouette chevêche adulte et poussins (Marquenterre)

Effectivement, quelques minutes après mon installation dans l'affût, la chevêche arrive. Elle sait que je suis là mais tolère ma présence. Pour info, l'affût est installé depuis plusieurs semaines, ce qui facilite la vie de l'observateur et du photographe.

Le bec est encore rouge du dépeçage d'une proie.

Chouette chevêche adulte et poussins (Marquenterre)
Chouette chevêche adulte et poussins (Marquenterre)
Chouette chevêche adulte et poussins (Marquenterre)

Le jour se lève dans les graminées. Je me mets à rêver de l'apparition d'un renard ou d'un sanglier mais le propriétaire des lieux risque de me faire une crise de jalousie. Ouf ! Pas une truffe ni un groin à l'horizon.

Chouette chevêche adulte et poussins (Marquenterre)

Tout d'un coup, la chouette apparaît dans le contre-jour dans une autre ouverture de l'affût. Un pinson des arbres chante sur le poteau d'à côté ! La chouette peut pourtant chasser les passereaux quand les rongeurs et les insectes viennent à manquer. C'est assez incroyable car dès que la chouette se met à découvert, tous les petits passereaux, les merles et les grives alarment et viennent la houspiller.

Chouette chevêche adulte et poussins (Marquenterre)

Celui-là n'est visiblement pas impressionné par le prédateur.

Chouette chevêche adulte et poussins (Marquenterre)
Chouette chevêche adulte et poussins (Marquenterre)

On peut dire que cette chouette chevêche est très coopérative et très compréhensive avec moi. Je retire mon téléobjectif d'une ouverture pour le faire ressortir par l'autre. Elle voit tout le manège, elle n'est qu'à 5 m de moi, et elle ne bouge pas d'une plume !

Dire que je n'arrive pas à prendre un merle qui alarme en photo car il détecte le moindre mouvement du téléobjectif et s'enfuit au premier mouvement ! Bon, entre nous, je préfère quand même, à choisir, pouvoir faire une photo de la chevêche que du merle !

Sur cette photo, on a du mal à reconnaître notre oiseau. Sa tête paraît minuscule et ressemble à une poule ou à une perdrix !

Chouette chevêche adulte et poussins (Marquenterre)
Chouette chevêche adulte et poussins (Marquenterre)

Quelque chose dérange la chouette chevêche qui alarme sans cesse. Elle regarde fixement dans mon dos et pousse des cris. Peut-être communique-t-elle avec un jeune (déjà volant, mais je raconterai ça ultérieurement) ?

Chouette chevêche adulte et poussins (Marquenterre)
Chouette chevêche adulte et poussins (Marquenterre)

Le regard qui tue!

Chouette chevêche adulte et poussins (Marquenterre)
Chouette chevêche adulte et poussins (Marquenterre)

Une grande partie du temps est consacré au toilettage. Il permet d'éliminer les parasites. Un plumage bien propre assure aussi une bonne qualité de vol et donc de chasse.

Chouette chevêche adulte et poussins (Marquenterre)
Chouette chevêche adulte et poussins (Marquenterre)
Chouette chevêche adulte et poussins (Marquenterre)
Chouette chevêche adulte et poussins (Marquenterre)
Chouette chevêche adulte et poussins (Marquenterre)

La chevêche se rapproche de plus en plus de moi et regarde dans ma direction. Je suis à la distance minimale de mise au point (4,50 m). Elle sait parfaitement que je suis là et pourtant...

Chouette chevêche adulte et poussins (Marquenterre)

Ci-dessous : des serres acérées qui ne laissent aucune chance à ses proies.

Chouette chevêche adulte et poussins (Marquenterre)
Chouette chevêche adulte et poussins (Marquenterre)

Encore une attitude différente de notre chouette qui lui donne un visage inhabituel.

Chouette chevêche adulte et poussins (Marquenterre)

La chevêche revient sur la gauche de l'affût. Je remanipule mon objectif pour le faire ressortir par l'autre ouverture : aucune réaction. Je n'en reviens toujours pas !

Chouette chevêche adulte et poussins (Marquenterre)

La chouette en position d'envol.

Chouette chevêche adulte et poussins (Marquenterre)
Chouette chevêche adulte et poussins (Marquenterre)

La chevêche dans son biotope : les saules taillés en têtard.

Chouette chevêche adulte et poussins (Marquenterre)

Le propriétaire des lieux pénètre en voiture dans la pâture. Aujourd'hui, il va nettoyer le nichoir. En effet, les chouettes chevêches ne sont pas un modèle de propreté et leur nid est fortement insalubre. Les excréments et les cadavres de proies s'y empilent, ce qui augment des chances de maladies. Dans la nature, les chouettes fonctionnent ainsi mais les chevêchologues ont pu constater que le nettoyage des nids n'avait pas pour conséquence l'abandon de la nichée par les adultes. Autant donc mettre toutes les chances du côté des chouettes pour favoriser la reproduction de ce rapace nocturne dont les effectifs chutent en raison de la perte de son habitat.

Chouette chevêche adulte et poussins (Marquenterre)

La chouette attend le dernier moment avant de quitter les lieux. La voiture s'approche du nid, la chouette s'envole.

Chouette chevêche adulte et poussins (Marquenterre)

Je voulais rendre un hommage à Pascal, le propriétaire des lieux. Même s 'il n'est pas très beau, je voulais mettre une photo de lui sur le blog. Dame nature ne l'a physiquement pas gâté, mais il mérite un minimum de notoriété. Grâce à des naturalistes comme lui et à des agriculteurs-éleveurs concernés, l'habitat de la chevêche peut perdurer. Haies préservées, saules taillés en têtard, élevage bovin extensif, pâtures et zones humides, le biotope permet à a chevêche de rester dans notre région. Un grand merci donc à tous les amoureux de la nature qui travaillent au quotidien pour que la faune et la flore subsistent.

Retrouvez ici le reportage de France 3 Picardie diffusé en 2013 sur la publication du livre de Pascal sur la chouette chevêche.

Pour la petite histoire, c'est la surprise à l'ouverture du nichoir : pas de jeunes ! Il ne reste que quelques proies décapitées. Comme vous pouvez le voir, c'est un nichoir artificiel avec système tubaire anti-prédation par les mustélidés (fouine et martre adorent visiter les nids). Nous cherchons au sol : rien ! Dans les arbres alentours : rien. Nous sommes très déçus car nous craignons qu'un prédation ait eu lieu pendant la nuit. Finalement, j'apprendrai quelques jours plus tard que les jeunes étaient déjà volants et éparpillés dans les arbres du coin. Nous ne les avions pas vus à l'ouverture du nichoir.

Après l'envol des jeunes, les adultes ont utilisé le nichoir comme garde-manger. Je croyais à la continuation du nourrissage alors que les jeunes étaient déjà partis.

Nous sommes vraiment contents car les années passées, les jeunes ont été prédatés par un chat ou un chien d'une ferme voisine. En effet, les jeunes chouettes chevêches ne savent pas voler à leur sortie du nid. Elles se cachent dans des souches ou dans un nichoir artificiel disposé au sol exprès pour eux, puis montent aux arbres avec leur bec et leurs serres.

Chouette chevêche adulte et poussins (Marquenterre)

En désespoir de cause, nous nous rabattons sur un deuxième nichoir artificiel situé à moins de 100 m du premier et là, surprise! Un autre couple y a élu domicile sans que l'on s'en soit aperçu. Surtout, il y a 3 poussins non-volants.

Et heureusement pour moi, il y a d'autres gens plus photogéniques !

Chouette chevêche adulte et poussins (Marquenterre)

Nous disposons les jeunes pendant le nettoyage dans une souche creuse pour la photo. Problème : ils sont quand même apeurés et nous tournent le dos. C'est là que Pascal intervient et réussit dès le premier coup : les jeunes chouettes restent là à fixer l'objectif ! Mais comment fait-il ? Mystère! L'homme qui savait parler aux chouettes chevêches !

Chouette chevêche adulte et poussins (Marquenterre)
Chouette chevêche adulte et poussins (Marquenterre)
Chouette chevêche adulte et poussins (Marquenterre)

Heureusement, des beaux gosses sont venus prendre la pose.

Chouette chevêche adulte et poussins (Marquenterre)

La chouette chevêche prend un bain de soleil dans la fourche près du tronc (à droite). Immédiatement, tous les merles du coin la houspillent et lui foncent dessus (merle noir à gauche sur la branche). Elle tiendra 5 mn puis, de guerre lasse, ira voir ailleurs à couvert.

Chouette chevêche adulte et poussins (Marquenterre)

Bye, petite chevêche!

Voir les commentaires

Martin-pêcheur (Ardennes)

26 Juin 2014 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #martin-pêcheur, #poisson, #proie, #nourrissage, #photos d'oiseaux, #Ardennes

Martin-pêcheur (Ardennes)

Retour dans les Ardennes sur l'affluent de la Meuse où j'ai repéré un terrier de martin-pêcheur. Pour la première fois, je vois la femelle nourrir. Je voulais une photo remettant le martin en son royaume. Pour cela, j'ai mis sur trépied mon appareil photo avec une focale plutôt courte (70 mm). J'ai placé ce dispositif à 1 m environ du perchoir du martin et j'ai placé sur la boîtier un déclencheur à distance. En effet, je n’aurais jamais pu me placer sous affût à une si faible distance (pas en tout cas en étant sur place quelques heures comme c'était mon cas). Le martin aurait été effrayé par cette grosse masse nouvellement arrivée dans le paysage. Mais avec ce petit dispositif, il ne m'a pas fallu attendre plus de 10 mn pour que la femelle se perche. Je suis installé dans mon affût à une dizaine de mètres. Quand je déclenche, la femelle sursaute un peu puis s'habitue. Bingo!

Martin-pêcheur (Ardennes)

C'est quand même le mâle qui vient nourrir le plus souvent. Mon rêve serait d'être présent quand les jeunes sortiront du nid mais cet endroit est bien trop loin de chez moi. Une prochaine fois peut-être?

Martin-pêcheur (Ardennes)
Martin-pêcheur (Ardennes)
Martin-pêcheur (Ardennes)
Martin-pêcheur (Ardennes)

Bye Martin et Martine.

Voir les commentaires

Buse variable (Ardennes)

25 Juin 2014 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #buse variable, #photos d'oiseaux, #Ardennes

Buse variable (Ardennes)

J'affûte pour la deuxième fois devant un terrier de blaireaux, un plantigrade difficile à photographier de par son biotope. Sa demeure se situe souvent en sous-bois fort sombre et le blaireau sort au crépuscule. De plus, l'animal est très méfiant.

L'entrée de ce terrier est à la lisière d'un petit bois et est orientée vers une pâture. J'ai disposé non loin un pigeon ramier retrouvé mort au bord de la route. Le blaireau est en effet plus volontiers carnivore en été et plus frugivore l'hiver.

Malheureusement, aucun blaireau ne montrera le bout de son nez si ce n'est une buse variable. L'oiseau de proie a repéré le pigeon et descend, très méfiante, constamment aux aguets, deux heures seulement après mon installation.

Buse variable (Ardennes)

Par deux fois, la buse tentera d'envoler le pigeon bien trop lourd pour elle. Elle abandonnera avant la tombée de la nuit. L'histoire ne dit pas si le blaireau en a profité.

Voir les commentaires

Bergeronnette grise (Ardennes)

24 Juin 2014 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #bergeronnette grise, #photos d'oiseaux, #Ardennes

Bergeronnette grise (Ardennes)
Voir les commentaires

Cigognes blanches (Marquenterre)

23 Juin 2014 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #cigogne blanche, #nid, #nourrissage, #photos d'oiseaux, #Marquenterre, #Somme, #Picardie

Cigognes blanches (Marquenterre)

Nourrissage sur un nid de cigognes blanches. Les adultes régurgitent la nourriture dans le gosier des cigogneaux.

Cigognes blanches (Marquenterre)

Les jeunes cigognes attendent leur pitance. A mon arrivée, les cigogneaux étaient seuls au nid.

Cigognes blanches (Marquenterre)

Les adultes se sont après relayés : dès qu'un adulte revenait de chasse, l'autre repartait immédiatement en quête de nourriture. L'autre adulte restait en présence des jeunes en attendant la relève.

Cigognes blanches (Marquenterre)
Cigognes blanches (Marquenterre)

Portrait de cigogne adulte.

Cigognes blanches (Marquenterre)
Voir les commentaires

Spatules blanches, aigrette garzette (Marquenterre)

22 Juin 2014 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #spatule blanche, #photos d'osieaux, #Marquenterre, #Somme, #Picardie

Spatules blanches, aigrette garzette (Marquenterre)

Les spatules blanches sont très présentes au parc du Marquenterre. C'est l'une des plus importantes colonies d'Europe. Profitez de la chance de pouvoir observer cet oiseau pas si commun en Picardie et en plumage nuptial. Regardez bien les couleurs jaune et rouge à la base du cou. Plus d'info sur oiseaux.net

Spatules blanches, aigrette garzette (Marquenterre)
Spatules blanches, aigrette garzette (Marquenterre)

Coiffé en pétard! C'est la huppe de la spatule qui est contrariée par le vent.

Spatules blanches, aigrette garzette (Marquenterre)

Le nom de cet échassier provient naturellement de la forme de son bec qui lui permet de pêcher des petits crustacés et des petits poissons.

Spatules blanches, aigrette garzette (Marquenterre)
Spatules blanches, aigrette garzette (Marquenterre)

Toilettage.

Spatules blanches, aigrette garzette (Marquenterre)
Spatules blanches, aigrette garzette (Marquenterre)
Spatules blanches, aigrette garzette (Marquenterre)
Spatules blanches, aigrette garzette (Marquenterre)
Spatules blanches, aigrette garzette (Marquenterre)
Spatules blanches, aigrette garzette (Marquenterre)
Spatules blanches, aigrette garzette (Marquenterre)
Spatules blanches, aigrette garzette (Marquenterre)

Aigrette garzette.

Spatules blanches, aigrette garzette (Marquenterre)
Voir les commentaires

Hérons cendrés (Marquenterre)

21 Juin 2014 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #héron cendré, #nid, #héronnière, #photos d'oiseaux, #Marquenterre, #Somme, #Picardie

Hérons cendrés (Marquenterre)

Jeunes hérons cendrés au nid. Avec ce temps pluvieux, les hérons arborent presque la hure des sangliers! Punk not dead!

Hérons cendrés (Marquenterre)

Les jeunes sont déjà bien grands et les adultes les nourrissent avec moins de fréquence. Au bout de 3 heures d'attente, aucun adulte n'est venu. Dommage...

Je trouve la tête des jeunes hérons cendrés incroyable, assez terrifiante. On dirait de vrais dinosaures. Les racines reptiliennes des oiseaux sont bel et bien visibles.

Hérons cendrés (Marquenterre)
Hérons cendrés (Marquenterre)

Héron cendré adulte en plumage nuptial.

Hérons cendrés (Marquenterre)

En phase d'atterrissage.

Hérons cendrés (Marquenterre)
Hérons cendrés (Marquenterre)
Hérons cendrés (Marquenterre)
Hérons cendrés (Marquenterre)
Hérons cendrés (Marquenterre)

Pour tuer le temps, les jeunes hérons cendrés se dégourdissent de temps en temps les pattes...

Hérons cendrés (Marquenterre)

...et les ailes car l'heure de l'envol approche.

Hérons cendrés (Marquenterre)
Hérons cendrés (Marquenterre)
Hérons cendrés (Marquenterre)
Hérons cendrés (Marquenterre)

Adulte et jeune au nid.

Hérons cendrés (Marquenterre)

Ils ont l'air plutôt renfrognés quand ils se protègent de la pluie.

Hérons cendrés (Marquenterre)
Hérons cendrés (Marquenterre)
Hérons cendrés (Marquenterre)
Hérons cendrés (Marquenterre)
Hérons cendrés (Marquenterre)
Hérons cendrés (Marquenterre)
Hérons cendrés (Marquenterre)
Hérons cendrés (Marquenterre)

Encore un qui baille aux corneilles !

Voir les commentaires

Sangliers (Côte picarde)

19 Juin 2014 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #sangliers, #défense, #côte picarde, #photos d'animaux, #intimidation, #Somme, #Picardie

Sangliers (Côte picarde)

Tout vient à point à qui sait attendre. En l'occurrence, j'ai fait plusieurs affûts aux sangliers sans jamais rien voir. Mais bon, je dois dire que sur ce coup-là, j'ai eu du bol.

Partis avec un ami d'habitude malchanceux, nous effectuons une marche d'approche sur la côte picarde. L'ami a repéré un agrainoir où les sangliers viennent régulièrement se nourrir. Nous nous installons contre des bosquets au ras des graminées. Les moustiques nous attaquent par vagues ininterrompues et je suis sujet au rhume des foins! Dur, dur pour passer inaperçu. Mais à 19H30, un mâle solitaire s'avance suivi de 3 autres mâles solitaires plus jeunes. Nous sommes à 20 m d'eux au plus près. Obnubilés par la concurrence, les mâles sont moins méfiants et adoptent des attitudes d'intimidation, plus particulièrement le gros mâle, superbe.

On voit bien la hure (tête) du sanglier surmonté d'une crête. C'est pour cette raison que les Français qui ont colonisé la Canada ont appelé Hurons une célèbre tribu amérindienne en raison de leur coiffure ressemblant à celle du sanglier. Et je crois savoir que ce n'était pas très flatteur pour ces Indiens. Les Hurons et Iroquois étaient pourtant parmi les tribus au système politique parmi les plus développés. Leur organisation politique a d'ailleurs largement inspiré la constitution américaine.

Sangliers (Côte picarde)

Et quelles défenses pur cet autre gros mâle! Là, j'oublie les moustiques,mon nez qui coule comme les chutes du Niagara et mes yeux qui piquent. Que du bonheur! Je ne suis pas tout-à-fait conscient de la chance d'assister à une séance photo hors du commun. C'est en voyant mon pote (d'ordinaire si poissard) se tortiller comme un ver que je comprends l'instant exceptionnel.

Sangliers (Côte picarde)

Au déclenchement (pourtant au silencieux), le sanglier relève la tête dans notre direction mais ne bronche pas.

Sangliers (Côte picarde)
Sangliers (Côte picarde)
Sangliers (Côte picarde)

Par moment, à l'occasion d'un bruit ou d'une odeur que nous ne percevons pas, le sanglier se dresse, s'assure que tout va bien et reprend sa quête de nourriture.

Heureusement, nous sommes à bon vent, ce qui cache notre odeur (surtout celle de mon pote) et le bruit du déclenchement.

Sangliers (Côte picarde)
Sangliers (Côte picarde)
Sangliers (Côte picarde)

Grouïk!*

*J'aime bien ce genre de commentaire très naturaliste.

Sangliers (Côte picarde)

Toute la puissance dégagée par ce gros mâle.

Sangliers (Côte picarde)
Sangliers (Côte picarde)

Un des sangliers plus jeunes. Sa mue est moins avancée que celle du gros mâle. On dirait un sanglier laineux des âges farouches!

Sangliers (Côte picarde)

Un mâle fonce sur un autre sanglier de son âge (probablement 2 à 3 ans) pour lui montrer qui est le plus fort nom de diou!

Sangliers (Côte picarde)

Il ne s'agit que d'intimidation car nous n'avons pu observer aucune morsure. Les sangliers plus jeunes fuient de quelques mètres, puis reviennent au bout de 30 secondes. Cela suffit à contenter le gros mâle dans son statut de commandeur. Je suis même trop proche de l'action. Avec ma focale fixe, je n'arrive pas à faire rentrer entièrement les deux protagonistes dans le cadre.

Sangliers (Côte picarde)

Le vieux mâle montre les crocs, ou plutôt les défenses. Respect!

Sangliers (Côte picarde)

Alors, c'est qui qui n'a les plus grosses, hum?

Sangliers (Côte picarde)
Sangliers (Côte picarde)

Franchement, on a vraiment du bol (et lui aussi) que ce sanglier ait passé tous ces hivers sans finir la tête au mur dans une salle à manger.

Sangliers (Côte picarde)

On dirait un phacochère!

Sangliers (Côte picarde)
Sangliers (Côte picarde)
Sangliers (Côte picarde)
Sangliers (Côte picarde)
Sangliers (Côte picarde)
Sangliers (Côte picarde)
Sangliers (Côte picarde)

Les heures passent. Il est bientôt 22H et nous profitons toujours du spectacle. A un moment, un agrainoir se déclenche non loin de là. Réflexe de Pavloff : les jeunes sangliers filent vers l'endroit alors qu'ils ont à manger sur place! D'aucuns diraient que c'est de l'élevage...

Sangliers (Côte picarde)
Sangliers (Côte picarde)

Dernière poursuite avant disparition. Le jeune est en ballotage défavorable (comprenne qui pourra!)

Sangliers (Côte picarde)

Nous attendons que les sangliers soient partis pour lever le camp. Je n'avais pas pris de siège pour ne pas m'encombrer. Bien mal m'en a pris : rester accroupi est devenu au fil des heures un véritable supplice. Mes jambes n'étaient plus irriguées et je devais sans cesse changer de position tellement la douleur devenait insupportable. J'ai d'ailleurs loupé des photos car je ne tenais plus en place. C'est incroyable que les sangliers n'aient pas détecté mes mouvements même si nous étions bien camouflés. Nous repartons le cœur léger (surtout mon pote pour qui c'est la fin de la guigne). Il saute de joie comme un mouflon!

Voir les commentaires

Renarde (Marquenterre)

18 Juin 2014 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #renarde, #photos d'animaux, #Marquenterre, #Somme, #Picardie

Renarde (Marquenterre)

Je vois tout d'un coup la chouette chevêche baisser les yeux. Machinalement, je suis son regard avec l'objectif et là, c'est l'extase! Une renarde passe au trot dans la pâture sans nullement inquiéter la chevêche. Malheureusement, comme pour les vaches, je n'ai que ma longue focale et je ne peux faire de photos d'ensemble avec la chevêche.

On voit bien les mamelles de la renarde. Elle a beaucoup de jeunes à nourrir et doit chasser plus que de coutume. Fermier, protège bien tes poules!

Renarde (Marquenterre)

Je photographie au silencieux et bien sûr, la renarde m'entend et se met en position d'arrêt. Elle ne sait pas trop ce qu'est ce bruit sortant de l'affût. Elle ne semble pas être apeurée mais plutôt intriguée. Je suis tout excité dans mon affût car cette rencontre tout-à-fait inattendue m'excite terriblement. Je l'attendais depuis des années. Je pense aussi à un grand gaillard qui va être vert de jalousie! (il se reconnaîtra).Oubliés le coucou et le pic vert pour l'instant! Benoîtement, je lui conseille d'essayer un affût renard pendant un ouikend pascal, ça lui portera peut-être chance!

Les renards sont particulièrement pourchassés en Picardie. On n'en voit que très rarement de jour. Après un voyage l'an passé dans le Jura, j'ai pu constater qu'ils étaient beaucoup moins méfiants vis-à-vis de l'homme. Peut-être les mentalités sont-elles là-bas différentes à l'encontre du goupil ? Si le renard est opportuniste et fait des dégâts dans les poulaillers, il est d'une aide précieuse pour les agriculteurs car il tue des milliers de rongeurs chaque année comme les chouettes effraies.

Renarde (Marquenterre)

A chaque déclenchement, la renarde reprend un trot au ras des pâquerettes tout en gardant un œil sur moi. On ne sait jamais... Si un fusil sortait de l'ouverture...

Renarde (Marquenterre)

Comme aucun projectile ne sort, elle s'arrête à nouveau et me fixe. Que diable y a-t-il là-dedans?

Renarde (Marquenterre)

Bye, miss renarde.

Voir les commentaires