Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Bétails de min coin

Blanche forêt (Flesselles, Somme)

29 Janvier 2013 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #Somme

 

 

flesselles 2160

 

La Picardie a vécu un fort épisode neigeux à partir de la mi-janvier. Je n'ai pas eu d'opportunités pour faire de la photo animalière à ce moment-là. Dommage car c'est un temps propice à l'observation. Certaines espèces sont plus visibles (butor étoilé, bécasse, ...). Elles sortent de leur territoire habituel pour chercher de la nourriture et se découvrent à celui qui cherche bien. D'autres espèces plus communes se laissent approcher plus facilement et sont surtout plus repérables sur la neige. J'ai vu ainsi des dizaines de perdrix au nord d'Amiens. J'ai pu faire à la va-vite quelques photos d'un bois près de Flesselles à quelques kilomètres au nord de la capitale picarde.

Depuis, la Picardie a perdu son blanc manteau mais l'hiver n'a pas dit son dernier mot.

 

flesselles 2159

 

flesselles 2167

 

flesselles 2170

 

flesselles 2163

 

flesselles 2169

 

flesselles 2162

Voir les commentaires

Reportage sur le photographe animalier Jean-Loup Ridou par France3 Picardie

28 Janvier 2013 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #Thiérache

 

Reportage sur mon ami photographe animalier Jean-Loup Ridou installé en Thiérache (nord de l'Aisne). Il vient de sortir son deuxième ouvrage intitulé "Les Oiseaux de l'Aisne" chez Bayard Editions (septembre 2012).

Un sujet de France3 Picardie (Eric Henry : récit, Rémy Vivenot : image, Isabelle Debraye : montage).

 

PS : Désolé pour la mise en forme de l'article mais Overblog n'accepte pas le code embed de la vidéo et je n'en connais pas la raison.

 

Un article de l'Union de Reims sur Jean-Loup


Pour le contacter : jeanloupridou@yahoo.fr

Voir les commentaires

Buse variable (Marquenterre)

24 Janvier 2013 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #côte picarde

 

 

CS6J6405

 

Il est 16h30. Après une journée d'affût, je suis congelé. Mes jambes sont complètement engourdies. Je reste uniquement parce que la lumière est belle, par réflexe photographique. À l'heure où je m'apprête à partir, où je n'attends plus personne, la buse qui traîne régulièrement dans le coin vient se percher à 15m de moi. 

 

CS6J6232

 

Dans le courant de la journée, elle effectue de nombreux allers-retours, houspillée par les geais et les corneilles. Elle peut rester perchée de longues minutes sur sa branche de prédilection ou bien ne rester que quelques secondes.

 

CS6J6234

 

CS6J6245

 

Face-à-face tendu avec une corneille noire. Le corvidé vient se poster tout près de la buse dans une tentative d'intimidation. La buse feint l'ignorance ou bien décolle tout de suite.Finalement, la buse aura le dessus et chassera la corneille, pour cette fois.

 

CS6J6359

 

 

CS6J6360

 

 

CS6J6367

 

Bon, d'accord, la photo est mal cadrée. Là où je suis, ma focale est trop longue et j'ai du mal à anticiper les déplacements de la buse. Mais j'en ai un peu assez des photos posées, alors je poste quand même cette photo avec un peu de mouvement.

 

CS6J6372

 

Des serres puissantes.

 

CS6J6401

 

Repos sur une patte.

 

CS6J6403

 

Mon sentiment en regardant le dessin du plumage de cette buse était de voir une forêt de conifères se détacher sur de la neige. Des envies nordiques peut-être?

Une fois la buse envolée, je sors de l'affût. J'ai du mal à marcher tellement mes jambes sont enkylosées par le froid et l'immobilité et ce malgré mes bottes fourrées. Je décide de faire le tour de la pâture. C'est alors que je suis transpercé par le vent glacial dont j'étais protégé par les parois de l'affût. Aïe! Tant bien que mal, je me dirige vers ma voiture pour me réchauffer. Je ne sentirai le bout de mes orteils qu'après de longues minutes auprès du radiateur de mes amis vivant à proximité.

Ce n'est pas ça qui m'empêchera d'y retourner!

 

 

Voir les commentaires

Geai des chênes (Marquenterre)

22 Janvier 2013 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #côte picarde

 

 

CS6J6444

 

Continuons notre petit tour d'horizon des hôtes réguliers de notre pâture. Coucou, revoici le geai.

 

CS6J6437

 

J'ai trouvé le point geai à un jet de pierre du parc du Marquenterre. Présomptueux?

 

ponthieu 2082

 

CS6J6161

 

CS6J6226

 

CS6J6425

 

CS6J6442

 

CS6J6436

 

CS6J6220

 

Des yeux bleus assortis au plumage.

Voir les commentaires

Troglodyte mignon, ... (Marquenterre)

21 Janvier 2013 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #côte picarde

 

CS6J6267

 

La neige n'est pas encore tombée en Picardie mais le froid est bien installé. Je suis glacé dans l'affût. Je ne sens plus mes orteils. Les coups de feu résonnent tout près et aucun oiseau ne vient à ma rencontre. Vers 15h, alors que je suis recroquevillé dans mon abri depuis 9h, un hôte que je n'attendais pas pointe le bout de son bec. Queue dressée et ailes minuscules, l'identification ne fait aucun pli.

 

CS6J6263

 

Un troglodyte mignon se poste une quinzaine de secondes sur la vieille souche. Heureusement, je ne me suis pas assoupi par ce froid. Avec ses 8 grammes et ses 9 cm de longueur, c'est le plus petit oiseau d'Europe après le roitelet. Je ne l'ai pris en photo qu'une seule fois en 2008. C'est dire si je suis content. En trois journées d'affût, c'est la première fois que je le vois. Merci!

 

ponthieu 1990

 

Arbres du Marquenterre de guingois sous l'effet du vent du large.

 

CS6J6140

 

 CS6J6133

 

Un hôte plus régulier, le rouge-gorge.

 

CS6J6174

 

CS6J6302

 

CS6J6156

 

Bruant jaune mâle.

 

CS6J6178

 

CS6J6341

 

CS6J6251

 

Merlette.

 

CS6J6295

 

CS6J6274

 

Remarquez l'ombre du lierre en forme de coeur sur la poitrine du verdier. J'aimerais réussir une photo : celle où les verdiers querelleurs s'envolent en tourbillon avec le rouge-gorge ou les pinsons des arbres. Impossible avec une longue focale à la distance où je suis. Je m'adapterai la prochaine fois.

 

ponthieu 1992

 

CS6J6453

 

Pigeon ramier.

 

CS6J6461

 

La netteté est sur les pattes. J'espère avoir plus de lumière à la prochaine sortie pour fermer le diaph et gagner en profondeur de champ.

 

CS6J6147

 

ponthieu 1994

 

ponthieu 2075

 

ponthieu 2130

 

Pinson des arbres mâle.

 

ponthieu 1989

 

CS6J6268-copie-1

Voir les commentaires

Buse variable, verdier d'Europe, bruant jaune, merlette (Marquenterre)

18 Janvier 2013 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #côte picarde

 

 

CS6J6004

 

Une buse variable, habituée des lieux, passe de temps en temps devant l'affût mais reste très méfiante. Au moindre mouvement de téléobjectif, elle déguerpit. Elle est de plus sans cesse houspillée par les geais et un couple de corneilles. 

 

CS6J5938

 

 

CS6J5940

 

 

CS6J6028

 

Verdier d'Europe mâle. 

 

CS6J6015

 

 

CS6J6046

 

Bruant jaune mâle. Encore plus farouche que la buse! Au moindre mouvement, au moindre bruit, il n'est déjà plus là... 

 

CS6J6048

 

 

CS6J6110

 

Merlette. 

 

 

 

Voir les commentaires

Geai des chênes (Marquenterre)

17 Janvier 2013 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #côte picarde

 

 

CS6J6009

 

Nouvelle série sur le geai. Je ne m'en lasse pas (j'espère que vous non plus!). D'ordinaire, quand on se balade en forêt, merles et geais préviennent de l'arrivée des intrus par des cris d'alarme retentissants. Les geais nous repèrent bien avant que nos yeux ne les détectent. Bien souvent, nous ne les voyons même pas. C'est donc avec un petit sentiment de "revanche" que je les mitraille. Ils ne sont pas très farouches. Je peux bouger mon téléobjectif sans les effrayer. 

 

CS6J5956

 

 

CS6J5964

 

 

CS6J5991

 

 

CS6J6078

 

 

CS6J5999

 

 

CS6J6053

 

 

CS6J6054

 

 

 

Voir les commentaires

Pic épeiche (Marquenterre)

16 Janvier 2013 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #côte picarde

 

 

CS6J6083

 

En approchant de l'affût, je fais fuir un chevreuil couché à quelques mètres. Juste après mon installation, un pic épeiche vient taper à grands coups de bec dans le tronc vermoulu placé là pour l'occasion. 

 

CS6J5857

 

Le pic épeiche mâle est aisément reconnaissable à son croupion et sa nuque rouges.

 

CS6J6059

 

 

CS6J5889

 

En hiver, les pics épeiche fréquentent volontiers les mangeoires. Ils sont friands de graisse (mieux vaut une graisse végétale) mais une vieille souche susceptible d'abriter des insectes xylophages est quand même plus esthétique. 

 

CS6J6103

 

Notre pic emm...-t-il le photographe? 

 

CS6J5906

 

 

CS6J5897

 

 

CS6J6055

 

 

CS6J5918

 

Le pic a coupé en deux une noix et s'est envolé avec une demie coque!

 

CS6J5866

 

Nuque et croupion d'un rouge flamboyant! 

 

CS6J5887

 

 

CS6J6099

 

 

CS6J5877

 

 

 

Voir les commentaires

La chouette chevêche, ouvrage de Pascal Etienne.

15 Janvier 2013 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #côte picarde

 

 

ponthieu 1987 

 

La chouette aux yeux d'or a fasciné bien des naturalistes. Beaucoup de livres ont été consacrés à cet oiseau emblématique mais il reste encore des choses à découvrir. Cette petite chouette n'a pas fini d'exciter notre curiosité.

Coup de pub à un copain :  Pascal Etienne, naturaliste picard, a passé des milliers d'heures à étudier la chouette des pommiers sur la côte picarde et dans d'autres coins du monde.

Vous y apprendrez notamment des comportements amoureux hivernaux très peu décrits jusqu'à présent.

Un livre aux données scientifiques très sérieuses qui s'adresse autant aux chevêchologues patentés qu'aux passionnés d'ornithologie. Les éditions Biotope sont garantes de la qualité de l'ouvrage.

Les photographes seront aussi comblés par la diversité et la qualité des photos de l'auteur. Prix 35,50€.

 

Voir les commentaires

Geai des chênes (Marquenterre)

7 Janvier 2013 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #côte picarde

 

 

CS6J5661

 

Geai des chênes ou plutôt des noyers? 

 

CS6J5646

 

 

CS6J5756

 

 

CS6J5553

 

Remarquez la langue noire. Il faut sacrément ouvrir le bec pour s'approprier cette noix.   

 

CS6J5633

 

Ces noix sont en quelque sorte tombées du ciel... ou plutôt de la main du photographe! Photographe qui a commis une erreur de débutant en laissant bien en évidence une noix dans le tronc vermoulu. 

 

CS6J5647 

 

 

CS6J5622

 

 

CS6J5737

 

 

CS6J5562

 

Les ergots permettent de ne pas choir avant l'envol. 

 

CS6J5770

 

 

CS6J5743

 

 

CS6J5744

 

Et un grand merci à mon pourvoyeur officiel de noix!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires