Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Bétails de min coin

Dans une pâture du Marquenterre (Somme)

29 Décembre 2012 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #côte picarde

 

 

CS6J5196

 

Dans une pâture du Marquenterre, bordée de haies, traversée par un rieu et savamment entretenue par un amoureux des traditions bocagères ancestrales, la vie champêtre bat son plein. Un rouge-gorge vient me rendre visite.

 

CS6J5339

 

 

CS6J5292

 

Merlette. 

 

CS6J5501

 

Tout d'un coup, tous les passereaux alentours fuient en piaillant. Certains viennent se cacher à 10cm de moi, dans le lierre qui grimpe autour de l'affût. Une buse variable, méfiante, vient inspecter les lieux.

 

CS6J5352

 

Après le départ de la buse, la vie reprend son cours normal. La venue d'un rapace n'est jamais du goût des passereaux. Même s'ils ont a priori beaucoup moins à craindre de la buse plutôt adepte des micro-mammifères que de l'épervier chasseur d'oiseaux, mieux vaut appliquer le principe de précaution. Ici, un pinson des arbres mâle.

 

CS6J5238

 

Mésange nonnette.

 

CS6J5369

 

Affrontement entre verdiers d'Europe mâles. Caramba! Pas facile de jongler avec deux objectifs. 

 

CS6J5396

 

C'est mieux au 70-200mm même si j'avais très peu de vitesse pour figer l'instant. 

 

CS6J5406

 

 

CS6J5345

 

Rondouillard notre rouge-gorge! 

 

CS6J5346

 

C'est encore plus vrai de dos! 

 

CS6J5244

 

 

CS6J5364

 

 

CS6J5187

 

 

CS6J5365

 

 

CS6J5468

 

 

CS6J5477

 

 

CS6J5090 

 

 

CS6J5358

 

 

CS6J5532

 

 

CS6J5270

 

Bye. 

Voir les commentaires

Geai des chênes (Marquenterre)

21 Décembre 2012 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #côte picarde

 

 

 CS6J5102

 

Un temps maussade mais néanmoins propice à une belle rencontre avec des geais des chênes. Ils fréquentent une mangeoire dans une pâture du Marquenterre non loin du littoral picard. Ils font ripaille de glands glanés au cours de l'automne par des naturalistes bien intentionnés.

 

CS6J5133

 

La grisaille ne m'aide pas. J'arrive péniblement au 1/400e à 3200 ISO à F/4. Je n'essaie même pas de faire des photos en mouvement.

 

CS6J5306

 

Une coupe à l'iroquoise...

 

CS6J5418

 

 

CS6J5264

 

Un saut de puce... 

 

CS6J5528

 

Les geais cachent les glands et noix dans des garde-mangers pour leurs réserves hivernales. J'en ai vu enfouir une noix dans le sol. Si notre geai est étourdi, s'il neige et qu'il ouble sa cachette, si un sanglier à l'odorat aiguisé ne passe pas pas là, et si la nature fait bien son oeuvre, un noyer verra peut-être le jour à cet endroit. 

 

CS6J5124

 

 

CS6J5141

 

On ne les appelle pas geais des chênes pour des prunes!

 

CS6J5142

 

Un gland bien gardé.

 

CS6J5320

 

 

CS6J5285

 

Belles bacchantes sur costume rose et bleu.

 

ponthieu 1668

 

Pas facile de jongler avec deux téléobjectifs dans l'affût. 

 

CS6J5446

 

 

CS6J5522

 

Droit dans ses bottes.

 

CS6J5524

 

 

CS6J5334

 

 

 

Voir les commentaires

Hibou des marais (Haute-Somme)

16 Décembre 2012 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #Somme

 

 

CS6J4998

 

Vol en rase-motte au-dessus des labours pour le hibou des marais. Il fait -3°C. Avec la brise qui souffle, j'ai le bout des doigts qui pique. 

 

CS6J4983

 

J'ai des sortes de mitaines qui laissent apparaître le bout de doigts pour mieux appréhender les commandes de l'appareil photo. Après quelques minutes d'exposition au froid, je dois battre en retraite et rabattre le bout des gants. Brrr.

 

CS6J5037

 

Minuscules aigrettes quand même visibles. 

 

CS6J5049

 

 

CS6J5076

 

 

CS6J5061

 

Nous sommes sur un plateau consacré aux grandes cultures bien éloigné des paysages de marais. C'est pourtant le refuge du hibou des marais et du bruant des roseaux.

 

CS6J5040

 

Des ailes à quasi angle droit.

 

 

 

Voir les commentaires

Dans mon jardin (Somme)

15 Décembre 2012 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #Somme

 

 

CS6J4908

 

L'étourneau sansonnet, un oiseau très commun qui nous semble tout noir vu de loin. En y regardant de plus près avec un rayon de soleil, on peut apprécier toutes les nuances de son plumage.

 

CS6J4857

 

Avec l'arrivée des premières gelées hivernales, les espèces communes se bousculent à la mangeoire. Le rouge-gorge, très territorial, est le seul de son espèce et mange sur place.

 

CS6J4846

 

Les  mésanges bleues prennent leur graine qu'elles vont décortiquer à l'abri un peu plus loin.

 

CS6J4930

 

Les verdiers viennent en nombre...

 

CS6J4935

 

...et se querellent souvent. J'essaierai de mieux cadrer la prochaine fois! 

 

CS6J4832

 

 

CS6J4867

 

 

CS6J4974

Voir les commentaires

Complètement givré!

14 Décembre 2012 , Rédigé par Benoit Henrion

 

 

dans-mon-jardin 1638bis

 

-3°C ce matin. Un beau givre habille la végétation (ici un églantier). Au fur et à mesure que le pâle soleil d'hiver monte dans le ciel, le givre disparaît sur les plantes exposées au sud.

L'après-midi, tout aura fondu.

 

dans-mon-jardin 1653bis

 

 

dans-mon-jardin 1651bis 

 

 

dans-mon-jardin 1650bis

 

 

dans-mon-jardin 1645bis 

 

 

 

Voir les commentaires

Hibou des marais (Haute-Somme)

12 Décembre 2012 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #Somme

 

 

 

CS6J4618

 

Retour sur le site d'hivernage des hiboux des marais. Ils étaient une soixantaine l'hiver passé. Reconnaissance début novembre : 10 individus. Un mois et demi plus tard, j'y retourne faire un tour. Seulement 4 individus sont présents.

Dérangement, manque de nourriture, chasse? Je ne sais comment expliquer cette baisse des effectifs. J'espère que d'autres hiboux arriveront au fur et à mesure que l'hiver avancera.

Ici, notre hibou s'ébroue après un petit toilettage.

 

CS6J4643 

 

Un regard toujours aussi pénétrant. Le hibou des marais ou brachyote est très à l'aise en journée à l'instar de la chouette chevêche. Il chasse volontiers dès l'après-midi. D'autres rapaces ne chassent quasi que de nuit (chouette hulotte et chouette effraie). 

 

CS6J4626

 

Une sieste s'impose après une nuit de chasse!

 

CS6J4625 

 

 

CS6J4803

 

La plaine picarde... 

 

CS6J4572

 

 

CS6J4639

 

Mieux vaut être adroit quand on se gratte le coin de l'oeil avec de telles serres!

 

CS6J4656

 

 

CS6J4679

 

 

CS6J4714

 

Le hibou trouve refuge à même le sol dans des herbages non fauchés, des fossés ou bien dans les cultures naissantes.

 

CS6J4760

 

Remarquez les petites aigrettes dressées sur le haut de la tête. Le hibou des marais a des aigrettes minucules par rapport à ses cousins petit, moyen et grand-duc. Elles se dressent pour manifester une inquiétude. Je suis resté près d'une heure à l'observer depuis ma voiture et il n'a dressé ses aigrettes que quelques secondes. Il semblait bien plus préoccupé par les corneilles et faucons crécerelles alentours.

 

CS6J4766

 

Non loin de là, deux lièvres gîtés sont bien plus préoccupés par la présence humaine. 

 

CS6J4825

 

 

CS6J4507

 

Pour le plaisir, quelques clichés de la même série montrant des postures un peu différentes.

 

CS6J4450bis

 

 

CS6J4500

 

 

CS6J4505

 

 

CS6J4520

 

 

CS6J4540  

 

 

CS6J4601

 

Attitude typique du hibou inspectant ses congénères dans les airs ou bien des concurrents. 

Des hiboux ont été houspillés de longues minutes par trois faucons crécerelles.

Il faut dire qu'ils ont à peu près le même régime alimentaire, et en hiver, la concurrence peut être rude. Les aigrettes sont sorties. 

 

CS6J4602  

 

Juste une aigrette de sortie.

 

CS6J4617

 

 

CS6J4618

 

 

CS6J4645

 

 

CS6J4655

 

 

CS6J4659

 

Ciao. 

Voir les commentaires