Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Bétails de min coin

Martin-pêcheur, grèbe castagneux (Vallée de l'Hallue)

31 Octobre 2012 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #Somme

 

 

CS6J3079

 

Le martin que j'attends depuis longtemps se montre enfin à portée de téléobjectif. Je n'aurai pas mieux malheureusement.

 

CS6J3093

 

Couple de grèbes castagneux. 

Voir les commentaires

Canards colvert (Vallée de l'Hallue)

27 Octobre 2012 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #Somme

 

 

CS6J2895

 

Un petit coin sympa pour les colverts en ce moment, sans trop de pression de chasse. Ils en profitent pour faire une toilette pas très discrète. 

 

CS6J2946

 

Monsieur...

 

CS6J2992

 

...et Madame. 

 

CS6J2931

 

Qui c'est le plus propre de cette mare, hum? 

 

CS6J2801

 

Lissage et toilettage des plumes. 

 

CS6J2827

 

 

CS6J2973

 

 

CS6J2919

 

Grattage derrière le cou avec patte palmée. 

 

CS6J2914

 

"Coin!" En fait, le mâle de colvert ne fait pas "coin", c'est la femelle. Le chant du mâle est plus difficile à retranscrire en language humain. 

 

CS6J2854

 

 

CS6J2861

 

Le toilettage est entrecoupé de plongeons acrobatiques où les canards se retournent et s'immergent.

 

CS6J2904

 

 

CS6J2878

 

 

CS6J2812

 

 

CS6J2886

 

 

CS6J2888

 

 

CS6J2952

 

 

CS6J2976

 

 

CS6J3021

 

A +. 

Voir les commentaires

Champignons dans une forêt de Thiérache

21 Octobre 2012 , Rédigé par Benoit Henrion

 

 

 

CS6J2742

 

Amanite tue-mouche (et sa limace). C'est un champignon toxique et hallucinogène très répandu dans les régions tempérées de l'hémisphère nord. 

 

CS6J2745

 

Il est associé aux racines de certains feuillus et conifères. Son nom proviendrait du fait qu'il ait été employé comme insecticide (mélangé à du lait) ou d'anciennes croyances médiévales. En effet, son ingestion et l'état de délire qui en résulte était expliqué au moyen-âge par l'entrée de mouches dans la tête du dément.

Plus d'info sur Wikipédia

 

CS6J2750

 

 

CS6J2747

 

 

CS6J2726

 

Visiblement, les limaces ne sont pas concernées par les psychotropes. 

 

CS6J2728

 

Une brindille a poussé dans le champignon? 

 

CS6J2762

 

 

CS6J2719

 

 

CS6J2732

 

 

CS6J2760

 

 

CS6J2753

 

Une jeune amanite tue-mouche. 

 

CS6J2738

 

 

CS6J2775

 

 

CS6J2768

 

Bolet de bai. 

 

CS6J2771

 

 

CS6J2772

 

 

CS6J2784

 

Allez, le prochain article reviendra aux fondamentaux de ce blog, à savoir les oiseaux. Il faut dire que je n'ai pas eu trop de chance avec la gent ailée dernièrement. 

 

 

 

Voir les commentaires

Les Oiseaux de l'Aisne, nouveau livre de Jean-Loup Ridou

14 Octobre 2012 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #Aisne

 

Coup de pub à mon ami Jean-Loup Ridou qui vient de publier à compte d'auteur son deuxième ouvrage "Les oiseaux de l'Aisne" chez Bayard Service Editions (2012). 

C'est un beau livre de 190 pages à couverture rigide comprenant 181 espèces fréquentant le département de l'Aisne et le département limitrophe des Ardennes. Il a nécessité plusieurs années de travail et d'observation. Quelques photographes dont Fabrice Cahez et plus modestement moi-même ont contribué à cet ouvrage. C'est un honneur de figurer aux côtés de Jean-Loup qui m'a initié à la photographie animalière et qui m'apprend toujours beaucoup sur la nature et les oiseaux.

Le prix est de 29,80€, peut-être une idée de cadeau pour Noël?

 

 

jean-loup 1535

 

 

9X7D8850bis

 

L'homme des bois Jean-Loup Ridou.

"Quand les hommes de 100kg demandent d'acheter leur livre, ceux de 60 les écoutent!" aurait pu dire Audiard.

Blague mise à part, vous pouvez le joindre ici jeanloupridou@yahoo.fr si vous souhaitez acquérir son livre. Il tiendra un stand au marché de Noël du Nouvion-en-Thiérache le 9 décembre 2012.

Voir les commentaires

Dans une forêt ardennaise

13 Octobre 2012 , Rédigé par Benoit Henrion

 

 

CS6J2569

 

Pour la troisième année consécutive, je cherche à assouvir un vieux fantasme : assister au brâme du cerf, voire observer un accouplement. Bon, je le dis tout de go, il va falloir que je repasse l'an prochain! Je ne reviens pas complètement bredouille néanmoins, la forêt ayant tant de belles choses à offrir. Par exemple ce lever de soleil. Après avoir marché dans la nuit, me voilà installé près d'une mare où se rendent cervidés et sangliers. Le jour pointe. Les premiers rayons du soleil percent les feuillages et viennent réchauffer cette matinée de fin septembre bien fraîche.

 

CS6J2595

 

Tapis de mousse que l'on n'ose fouler

 

CS6J2585

 

Des arbres remarquables. 

 

CS6J2619

 

 

CS6J2578

 

Je me voyais déjà photographier les combats et ébats des cerfs dans le contre-jour du matin avec pour toile de fond la brume de la mare, l'haleine des bêtes au combat ou en rut et les toiles d'araignées révélées par les gouttelettes du brouillard. C'est bon de rêver...

 

CS6J2575

 

 

CS6J2581

 

Le sol boueux est jonché de traces de sabots de cervidés et de sangliers mais aujourd'hui, personne ne s'est montré. Pourtant, les animaux sont venus la veille et le lendemain m'assure mon ami avec qui je me suis rendu sur place. On n'est pas au zoo... 

 

 

CS6J2583

 

 

CS6J2586

 

Nous entendons brâmer partout. Au moins trois cerfs se répondent près de nous mais ils ne se déplacent pas. Qu'à cela ne tienne, nous marchons un peu histoire de profiter des trésors de la forêt.

 

CS6J2588

 

Polypores soufrés (merci à Tipit60).

 

CS6J2591

 

 

CS6J2592

 

 

CS6J2617

 

Au milieu coule une rivière. 

 

CS6J2620

 

Eau ferrugineuse révélée par sa couleur orangée. Très peu d'organismes peuvent vivre dans cette eau très acide.

 

CS6J2622

 

 

CS6J2625

 

 

CS6J2628

 

Bon, je dis à l'an prochain, peut-être, aux cerfs qui auront passé la saison de la chasse... 

Voir les commentaires

Vallée de l'Hallue (Martin pêcheur, poule d'eau juvénile)

12 Octobre 2012 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #Somme

 

 

CS6J2675

 

Le martin pêcheur que j'ai suivi la saison dernière s'est montré très discret tout l'été. Visiblement, il n'y a pas eu de jeunes cette année. Du couple présent l'automne dernier, seul le mâle se montre. Il me nargue au loin, se poste sur tous les perchoirs sauf sur celui que j'ai installé à proximité. Finalement, il se rapproche un peu. Certaines feuilles arborent déjà les couleurs de l'automne et le reflet de l'eau sur d'autres feuilles rappellent les couleurs bleues et oranges du plumage du martin.

 

CS6J2492

 

Poule d'eau juvénile. 

 

CS6J2658

 

La Lune et son halot vont bientôt se coucher.

 

CS6J2641

 

Un rouge-gorge se perche sur mon objectif qui dépasse de la lucarne de mon affût puis de pose sur une barque à proximité. 

 

CS6J2526

 

Qui voilà? 

 

CS6J2513

 

La jeune poule d'eau qui vent se ravitailler en vers de terre. 

 

CS6J2521

 

 

 

Voir les commentaires