Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Bétails de min coin

Chouette chevêche d'Athéna (Marquenterre)

25 Avril 2012 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #Somme

 

 

CS6J1328

 

Cela faisait trois années que je n'avais observé de chouette chevêche d'Athéna. Peu après 20H, le couple est de sortie. Coup de chance, le mâle vient se poster juste devant moi. Il est de petit gabarit (plus petit qu'un pigeon).


CS6J1332

 

Dans cette localité du Ponthieu comme dans beaucoup de territoires, les effectifs de ce petit rapace nocturne sont en nette régression. Sur 8 couples nicheurs présents il y a une vingtaine d'années, il n'en reste plus qu'un. En cause les pratiques agricoles modernes qui le privent de sa nourriture (gros insectes plus particulièrement) mais ausi les particuliers qui abattent les arbres morts où il niche (pommiers, saules têtards). Son biotope est lié aux espaces ouverts, au bocage et aux vergers, d'où son surnom de chouette des pommiers. Prenons pour slogan la belle formule de Fabrice Cahez : "laissons vivre les arbres morts!". Elle subit aussi la prédation des fouines et des autres rapaces diurnes et nocturnes.

Plus d'info : http://fr.wikipedia.org/wiki/Chev%C3%AAche_d'Ath%C3%A9na

 

CS6J1336

 

La chevêche est un rapace nocturne qu'on peut néanmoins facilement observer même en pleine journée. C'est même le plus diurne des rapaces nocturnes. Elle est le symbole de la sagesse chez les Grecs anciens. La déesse Athéna est représentée accompagnée d'une chevêche.

 

CS6J1343

 

Notre chevêche s'est éloignée et regarde passer une buse.

 

CS6J1353

 

Finalement, le couple ira s'accoupler en dehors de mon angle de prise de vue. Dommage! les accouplements ont lieu de mi-avril à début mai. J'espère pouvoir retenter ma chance.

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Gorge-bleue à miroir (Baie de Somme)

22 Avril 2012 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #côte picarde

 

 

CS6J1260

 

Retour dans la roselière. Les matins sont frais mais la gorge-bleue se donne en spectacle.

 

CS6J0867

 

Sur une soixantaine de mètres, je compte pas moins de 3 mâles chanteurs accrochés vigoureusement à leur petit bout de territoire. Gare à l'intrus qui aurait l'audace de venir chanter dans le pré carré du voisin!

 

CS6J0952

 

 

CS6J1110

 

 

CS6J0484

 

 

CS6J9866

 

La queue en éventail est un moment rare à figer. Ici, ce n'est qu'une ébauche.

 

CS6J0611

 

Eventail plus abouti et de face mais malheureusement, je suis un peu loin.

 

CS6J0123

 

Là, c'est un peu mieux.

 

CS6J0980

 

 

CS6J0415

 

 

CS6J0414

 

Le mâle domine la roselière.

 

CS6J1187

 

 

CS6J0362

 

Dans le marais, les moustiques sont légions. J'ai une casquette vissée sur la tête; seul mon front est exposé. Je ne sens pas les piqûres au début. Dommage : j'avais apporté de la citronnelle. Mon front, une semaine après, est constellé d'une vingtaine de points rouges qui me ramènent aux heures pas très glorieuses de l'acnée adolescente!

 

CS6J0109

 

 

CS6J0130

 

 

CS6J1127

 

 

CS6J1128

 

 

CS6J0094

 

 

CS6J0850

 

Globalement, l'oiseau n'est pas farouche. Sans filet, on peut l'approcher d'assez près. Ceci varie néanmoins selon les individus, peut-être selon leur âge ou leur instinct de territorialité.

 

CS6J0763

 

 

CS6J0449

 

 

CS6J1142

 

Un perchoir fort utilisé au vu des fientes.

 

CS6J0255

 

 

CS6J0261

 

 

CS6J0426

 

 

CS6J0048

 

Floue mais je ne résiste pas.

 

CS6J0050

 

 

CS6J0018

 

 

CS6J0091

 

 

CS6J0118

 

 

CS6J0859

 

 

CS6J0613

 

 

CS6J0619

 

 

CS6J1121

 

 

CS6J1253

 

 

CS6J1255

 

 

CS6J1256

 

 

CS6J0799

 

Pendant que le mâle marque son territoire, la femelle, avec une poitrine bleue plus terne, bosse. Elle rapporte des matériaux pour son nid au sol.

 

CS6J0724

 

Le mâle est inspecteur des travaux finis...

 

CS6J1216

 

Mâle de gorge-bleue et pipit farlouse.

 

CS6J9844

 

Aux premières lueurs du jour, un cygne s'en va conquérir sa belle pour, je l'espère,...

 

CS6J9852

 

...convoler en justes noces.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Bruant des roseaux, linotte mélodieuse, phrgamite des joncs (Baie de Somme)

21 Avril 2012 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #côte picarde

 

 

 

CS6J9919

 

Bruant des roseaux mâle en plumage nuptial.

 

CS6J1203

 

Linotte mélodieuse femelle.

 

CS6J0649

 

 

CS6J9915

 

 

CS6J0685

 

 

CS6J0136

 

A priori, bruant des roseaux femelle.

 

CS6J1325

 

 

CS6J0675

 

 

CS6J0209

 

 

CS6J0344

 

 

CS6J0383

 

 

CS6J0271

 

 

CS6J0196

 

 

CS6J0550

 

 

CS6J0946

 

 

CS6J9798

 

 

CS6J9807

 

 

CS6J0898

 

Phragmite des joncs : très bavard en prériode nuptiale. Son chant très sonore n'est pas le plus mélodieux mais il est incontournable dans la roselière.

 

CS6J0902

 

 

CS6J1003

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Pipit farlouse (Baie de Somme)

20 Avril 2012 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #côte picarde

 

 

 

CS6J0769

 

Le pipit farlouse affectionne les milieux ouverts, les prairies maritimes, pâturages, les tourbières et les marais (source le Guide ornitho). C'est effectivement dans une zone marécageuse, proche d'une pâture, que j'ai pu l'observer.

 

CS6J0376

 

 

CS6J0148

 

 

CS6J0329

 

 

CS6J0167

 

 

CS6J0221

 

 

CS6J0399

 

 

CS6J0164

 

 

CS6J0563

 

 

CS6J0577

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Sur un étang de l'Aisne

19 Avril 2012 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #Aisne

 

Une matinée printanière au bord d'un étang de l'Aisne. Je m'installe avant le lever du jour pour observer le râle d'eau, la marouette ponctuée ou bien la gorge-bleue qui chante bien avant les premières lueurs de l'aube. 6h30 : Mon premier visiteur est le coucou qui vient se percher dans un arbre à 3 m pile au-dessus de moi. J'enrage car je n'en ai jamais vu d'aussi près mais impossible de faire de photo. Il chante bien 10 minutes avant de s'évanouir dans la nature.

 

CS6J9579

 

Fauvette à tête noire mâle.

 

CS6J9476

 

 

CS6J9525

 

Notre fauvette a passé son temps au bord de l'eau en quête de nourriture ou bien dans les roseaux.

 

CS6J9383

 

 

CS6J9414

 

Ce grèbe castagneux m'a tenu une compagnie très rapprochée contrairement aux autres oiseaux d'eau comme les grèbes à cou noir ou grèbes huppés, plutôt méfiants. Les grèbes castagneux se chamaillent souvent en s'accompagnant de chants très caractéristiques.

 

CS6J9622

 

Les grèbes castagneux n'ont rien à envier aux foulques macroules!

 

CS6J9694

 

Prenez un couple de tadornes de Belon, les plus gros des canards, occupés à batifoler avant la bagatelle. Ils viennent parader à  quelques mètres de mon affût. Sont-ils peinards pour roucouler? Que nenni!

 

CS6J9701

 

Un gros porteur, que dis-je, un croiseur, fend les eaux, la hargne au bec. Cet étang ne pourrait supporter de tels rivaux! Sûr de sa puissance, il fond sur les canards sans sommation.

 

CS6J9617

 

M. tadorne ne cherche pas l'affrontement et s'enfuit.

 

CS6J9665

 

Ce petit manège va durer en fait... toute la journée, puis celle du lendemain et ainsi de suite. Bref, sans arrêt et inlassablement, le cygne va chercher à déloger les tadornes. Il ne fait que les repousser à l'autre bout de l'étang et recommence sans relâche. Un vrai marathonien!

 

CS6J9681

 

Amerissage fracassant sur les tadornes.

 

CS6J9717

 

Tel king-kong, notre cygne exhibe sa force. Une fois encore, notre fanfaron a chassé les tadornes... pour quelques minutes seulement. Les canards n'en ont cure. Ils sont toujours là, à l'autre bout de l'étang, malgré ses rodomontades.

 

CS6J9743

 

La sarcelle d'hiver, le plus petit des canards, est au moins laissé en paix par le cygne.CS6J9549

 

Foulque macroule qui se gratte l'oreille de tout ce cirque.

 

CS6J9601

 

Bruant des roseaux mâle.

 

CS6J9611

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Vallée de l'Hallue

18 Avril 2012 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #Somme

 

 

CS6J9327

 

Cygnes tuberculés. Celui de droite est un jeune (plumage plus gris).

 

CS6J9353

 

 

CS6J9324

 

Foulque macroule sous la pluie.

 

CS6J9334

Voir les commentaires

Gorge-bleue à miroir, bruant des roseaux (Baie de Somme)

12 Avril 2012 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #côte picarde

 

 

 CS6J8931

 

De retour à la roselière par un matin de début avril. Les gorges-bleues chantent bien avant le lever du jour. J'y vois grâce à la lune. Un bruant des roseaux s'agrippe à une tige de roseaux et monte jusqu'en haut pour manger les graines.

 

CS6J8933

 

Puis une rencontre à laquelle je ne m'attendais pas du tout. Je suis sous un simple filet de camouflage, frigorifié. A ma gauche arrive en bondissant une hermine. C'est la première fois que j'en vois une! Toute blanche et le bout de la queue noire. Très véloce, elle descend le bas-côté, apparaît ici pour ressortir 2m plus loin et disparaît dans la roselière. Je n'ai pas osé bouger : elle m'aurait vu à coup sûr.

 

 CS6J9183

 

Bruant des roseaux mâle.

 

 CS6J8937

 

La gorge-bleue pour la première fois se met en lisière de roselière. J'ai juste le temps de tourner mon objectif. Clic-clac. Merci!

 

 CS6J8939

 

 

 CS6J8964

 

Un peu plus loin, des aigrettes garzettes viennent pêcher dans une petite mare.

 

 CS6J8965

 

 

CS6J8969

 

 

CS6J8992

 

Une photo quelconque? Bien sûr. Elle est juste un prétexte à raconter une petite anecdote. Le petit monde de la roselière est bien calme quand soudain, panique à bord. Tous les oiseaux qui sont planqués au sol montent d'un étage dans les roseaux. L'hermine, au bout d'une heure de chasse, fait demi-tour. Gare aux nichées, oeufs et oisillons...

 

 CS6J9044

 

 

 CS6J9048

 

 

 CS6J9053

 

 

 CS6J9083

 

 

 CS6J9095

 

 

CS6J9113

 

 

 CS6J9118

 

C'est la saison du chant et des parades. J'ai réussi à photographier les gazouillis. Pour les parades, c'est une autre paire de manches. Le mâle surgit de nulle part, monte en trombe au-dessus de la roselière et retombe dans les roseaux en ouvrant sa queue de couleur rouille. Il ouvre parfois sa queue en éventail une fois posé sur un roseau mais de façon furtive. J'ai vu mais je n'ai pu immortaliser sa parade.

 

 CS6J9124

 

 

 CS6J9129

 

Miroir bien en évidence.

 

 CS6J9130

 

Miroir disparu!

 

 CS6J9147

 

 

 CS6J9151

 

 

 CS6J9155

 

 

 CS6J9162

 

 

 CS6J9208

 

 

 CS6J9216

 

 

CS6J9266

 

Roseaux avec hutte de chasse en fond.

 

 CS6J9288

 

Linotte mélodieuse mâle.

Voir les commentaires

Gorge-bleue à miroir, bruant des roseaux, ... (Baie de Somme)

9 Avril 2012 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #côte picarde

 

 

CS6J8032-copie-1

 

Une rencontre tant attendue : à la mi-mars, les gorges-bleues sont revenues de leur hivernage africain. Elles affectionnenent particulièrement les roselières de la baie de Somme.

 

CS6J8053

 

Je me suis posté près d'une roselière avant le lever du jour. Brr! Il fait 2°C. Je suis sous un simple filet de camouflage et j'ai sacrément froid. J'ai remballé le gros manteau d'hiver car la température montera vite. L'amplitude thermique sera de 18°C en fin de matinée. En attendant que les rayons du soleil de printemps me réchauffent, je me caille bien.     Heureusement, une gorge-bleue mâle vient à ma rencontre.

 

CS6J8033

 

Comme le coin est assez fréquenté par d'autres mâles, il vient souvent chanter pour marquer son territoire. Chaque roselière distante de quelques dizaines de mètres abrite son mâle chanteur. Il est quand même peu aisé de les distinguer. Ils chantent rarement en lisière de roselière et sont souvent à mi-hauteur dans les roseaux ou bien cachés par une multitude de tiges.

 

CS6J8186

 

 

CS6J8035

 

 

CS6J8071

 

 

CS6J8083

 

Miroir, mon beau miroir blanc.

 

CS6J8128

 

On voit moins bien son miroir quand il chante cependant.

 

CS6J8112

 

 

CS6J8131

 

 

CS6J7905

 

 

CS6J7906

 

 

CS6J7918

 

 

CS6J8145

 

La roselière est aussi le domaine du bien nommé bruant des roseaux. En cette période, il passe son temps en courses folles au-dessus des joncs avec sa belle.

 

CS6J8155

 

 

CS6J7980

 

 

CS6J7930

 

 

CS6J8028-copie-1

 

 

CS6J7966-copie-1

 

Bruant des roseaux femelle.

 

CS6J8204

 

 

CS6J8207

 

 

CS6J8209

 

 

CS6J8189

 

 

CS6J8222

 

 

CS6J8228

 

 

CS6J8134

 

 

CS6J8303

 

 

CS6J8320

 

 

CS6J8256-copie-1

 

 

CS6J8377

 

Bon, j'ai rehaussé une tige de roseau car notre mâle ne dédaigne pas l'altitude. Je dois dire que je ne suis pas très convaincu par mon perchoir. Le fond est à améliorer...

 

CS6J8412

 

 

CS6J8511

 

 

CS6J8552

 

 

CS6J8634

 

Plutôt farouche dans la roselière, j'ai pu l'approcher à pied à moins de 5m alors qu'il chantait en haut d'un buisson.

 

CS6J8372

 

Autre migrateur revenu d'Afrique : le tarier pâtre.

 

CS6J8871

 

 

CS6J8906

 

Tadornes de Belon avec St-Valéry-sur-Somme en arrière-plan.

 

 

 

 

Voir les commentaires

Bouquinage de lièvres (près d'Amiens)

8 Avril 2012 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #Somme

 

 

CS6J7867

 

Nous sommes mi-mars et les lièvres bouquinent.

 

CS6J7804

 

Je faisais un petit repérage aux alentours d'Amiens. J'assiste à un bouquinage en règle opposant 6 lièvres. Ils se courent après et parfois se boxent. Je suis un peu loin et je mets mon multiplicateur x1,4 en appuyant le téléobjectif sur un bean bag sur la portière. Je suis toujours déçu par le rendu avec multiplicateur. L'image est carrément floue mais peut-être ai-je bougé...

 

CS6J7824

 

 

CS6J7809

 

 

CS6J7735

 

 

CS6J7870

Voir les commentaires

Hibou des marais, bruant proyer (Haute-Somme)

6 Avril 2012 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #Somme

 

 

CS6J7666

 

Nous sommes mi-mars. Il ne reste plus qu'une demi-douzaine de hiboux sur ce dortoir qui en comptait une trentaine. Je m'attendais à revenir bredouille mais j'ai de la chance : il reste quelques retardataires.

 

CS6J7515

 

L'année 2012 fut une année exceptionnelle pour l'hivernage des hiboux des marais. On peut expliquer ce phénomène par une bonne reproduction les années passées en Europe du nord puis par une raréfaction de la nourriture entraînant un stress et une migration en masse vers le sud pour trouver de la nourriture (Explication Philippe Carruette). Avec un peu de chance, certains individus pourraient rester sur place pour la reproduction.

 

CS6J7636

 

Le bruant proyer est un passereau lié aux vastes étendues agricoles ouvertes.

 

CS6J7612

 

Ses effectifs seraient en nette diminution.

 

CS6J7518

 

Il n'est pas très farouche. J'ai pu l'approcher en voiture d'assez près.

 

CS6J7689

 

 

CS6J7627

 

 

CS6J7667

 

 

CS6J7670

 

 

CS6J7702

 

Bye, bye, hibou. Peut-être resteras-tu nicher? Sinon, j'espère à l'année prochaine.

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires