Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Bétails de min coin

Chevreuil, chardonneret élégant, grues cendrées (Lac de la forêt d'Orient)

29 Novembre 2011 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #champagne

 

 

CS6J6472

 

Comme le lac du Der en Haute-Marne, le lac de la forêt d'Orient dans l'Aube est en réalité une retenue d'eau artificielle en amont de Paris pour éviter les crues dans la capitale. Les berges sont souvent des digues bétonnées qui n'ont rien de photogéniques. Après avoir tourné autour du lac asséché en ce moment, nous trouvons un petit coin bucolique. Un chevreuil nous dévisage, part dans les fourrés puis revient pour franchir un petit ruisseau.

 

CS6J6473

 

Facile!

 

CS6J6474

 

Chardonnerets élégants, friands des graines de chardons.

 

CS6J6480

 

 

CS6J6483

 

 

CS6J6513

 

Les seules grues que nous avons pu approcher. En petit nombre, elles ont l'air moins farouches qu'en grandes colonies de plusieurs centaines d'individus.

 

CS6J6529

Voir les commentaires

Grues cendrées, chevreuils (Louze)

28 Novembre 2011 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #champagne

 

 

CS6J6603

 

Telle une nuée de bombardiers. Pour qui ne vit pas dans une région de passage migratoire de grues cendrées, voir un tel spectacle est extraordinaire. La côte picarde est une passe migratoire importante mais les oiseaux passent souvent au large et ne sont pas de l'envergure des grues. Ici au Der, impossible de les manquer. Elles passent toutes par là dans un corridor restreint. Nous nous sommes installés sous affût à proximité d'un champ où un agriculteur a épandu du fumier et à côté d'une parcelle où un champ de maïs vient d'être fauché. Ceci devrait attirer nos grues.

 

CS6J6609

 

 

CS6J6604

 

Nous les voyons au loin par centaines mais ce sera juste le plaisir des yeux. Elles passeront leur chemin.

Je me suis un peu amusé à recadrer les photos en panoramique.

 

CS6J6613

 

 

CS6J6886

 

Les grues nous boudent mais pas nos chevreuils qui refont leur apparition.

 

CS6J6889

 

Ah! Deux grues se sont finalement posées derrière le chevreuil. Leur présence devrait inciter les autres à se poser. Nous avons pu remarquer que l'attrait visuel des congénères chez les grues était fort.

 

CS6J6890

 

Effectivement, un autre groupe se pose...mais bien plus loin. Caramba!

 

CS6J6893

 

Au final, les restant d'épis de maïs seront dégustés par une espèce très prisée en cette saison...

 

CS6J6899

 

 

CS6J6913

 

 

CS6J6916

Voir les commentaires

Moineaux friquets (Louze)

27 Novembre 2011 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #champagne

 

 

CS6J6573

 

Une petite compagnie de moineaux friquets s'abat juste à quelques mètres sur un églantier. Beaucoup d'oiseaux sont friands en période hivernale de ses fruits, les cynorhodons.

 

CS6J6551

 

Les moineaux friquets se font de plus en plus rares. Cousins des moineaux domestiques de nos villes et villages, ils vivent plus à l'écart des hommes, souvent en lisière de forêt.

 

CS6J6568

 

Bye...

 

 

 

Voir les commentaires

Chevreuils (Louze, Haute-Marne)

26 Novembre 2011 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #champagne

 

 

 

CS6J6817

 

Petite périgrination en Champagne-Ardenne à l'occasion de la 15ème édition du festival de photographie animalière de Montier-en-Der. Le hasard nous fait nous arrêter à Louze en quête de grues cendrées. Elles sont des dizaines de milliers à faire halte au lac du Der sur leur route pour le sud de l'Europe. Si les grues sont farouches (on n'a pas pu les approcher à moins de 400m), un groupe de chevreuils s'est montré plus conciliant.  

En ce qui concerne les chevreuils, ça n'a pas été la louze pour nous!

 

CS6J6844

 

Nous sommes sans affût. Nous sommes sur leur territoire et ils nous contournent prudemment mais sans crainte.

 

CS6J6828

 

Le crépuscule approche. Je n'ai plus beaucoup de lumière et je dois pousser les ISO pour faire une photo nette en mouvement.

 

CS6J6672

 

 

CS6J6749

 

 

CS6J6732

 

 

CS6J6758

 

 

CS6J6774

 

Chevrillard qui passe à côté d'un épouvantail à grues rudimentaire. les agriculteurs essaient de protéger ainsi leurs cultures des groupes de grues qui peuvent s'abattre par centaines sur une parcelle. On peut bien voir ses jeunes bois en velours.

 

CS6J6783

 

 

CS6J6785

 

Chevrette.

 

CS6J6846

 

 

CS6J6784

 

 

CS6J6635

 

Petit vol de grues cendrées au soleil couchant. Celle qui ferme la marche est une juvénile bien reconnaissable à sa tête exempte de tache blanche.

 

CS6J6788

 

 

CS6J6845

 

 

CS6J6790

 

 

CS6J6849

Voir les commentaires

Bergeronnette des ruisseaux, rouge-gorge (Vallée de l'Hallue)

20 Novembre 2011 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #Somme

 

 

 CS6J6294

 

Le martin-pêcheur n'est pas le seul à trouver le perchoir à son goût. Bergeronnette des ruisseaux.

 

 CS6J6224

 

Un couple réside de façon sédentaire près de l'étang. Les bergeronnettes sont surnommées hoche-queues car elles balancent constamment leur queue et leur corps. On peut les repérer à leur couleur jaune et à leur vol onduleux ponctué fréquemment de leur chant qui revèle leur présence.

 

 CS6J6241

 

Le biotope de la bergeronnette des ruisseaux est bien sûr lié à l'eau (mares, étangs, ruisseaux).

 

 CS6J5928

 

Rouge-gorge familier.

Voir les commentaires

Martin-pêcheur (Vallée de l'Hallue)

12 Novembre 2011 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #Somme

 

 

 CS6J5950

 

Rendez-vous a été pris avec mon fidèle compagnon. Les connaisseurs ne s'y tromperont pas : je lui ai mis à disposition une belle branche avec des lichens et pour fond un noisetier aux belles couleurs automnales.

 

 CS6J5962

 

Au bout de quelques minutes, il fait son apparition et contrairement à d'habitude, il me fait l'honneur de rester de longues minutes.

 

 CS6J5967

 

Les photos se ressemblent, j'en conviens, mais j'aime chaque position, chaque attitude. Je suis content qu'il stationne aussi longtemps sur la branche. J'avais eu le loisir d'observer son manège lors de mes dernières visites. Je le voyais disparaître dans un petit rieu sans savoir où il se postait. J'ai disposé cette branche et bingo! elle lui a convenu.

 

 CS6J5980

 

C'est toujours le même mâle qui vient à ma rencontre, reconnaissable à ses deux mandibules noires. J'ai déjà vu la femelle à l'approche mais visiblement, elle ne fréquente pas les mêmes coins pour pêcher.

 

 CS6J6004

 

Le martin a plongé sans rien ramener à la surface. Il vient se repositionner quelques mètres plus loin sur un autre noisetier de 2 mètres de haut.

 

 CS6J6014

 

C'est l'occasion d'une petite toilette.

 

 CS6J6040

 

Ah! Quelque chose va se passer. Le martin lève sa queue plusieurs fois...

 

 CS6J6042

 

...et me gratifie d'un prodigieux jet de fiente! Fichtre!

 

 CS6J6061

 

Après une autre pêche infructueuse, le martin va se poster sur un saule tortueux à plus de 5 m de hauteur et surveille un vaste plan d'eau.

 

 CS6J6069

 

La même photo avec un brin de soleil.

 

 CS6J6101

 

Je me suis déplacé entre-temps avec mon perchoir. Qu'à cela ne tienne, le martin est chez lui et suit le mouvement.

 

 CS6J6114

 

 

 CS6J6123

 

Je me régale! Quand je pense que lors de mes dernières visites, j'avais dû attendre plus de trois heures pour un passage oscillant à chaque fois entre 10 et 20 secondes. Là, il me fait la totale.

 

 CS6J6127

 

 

 CS6J6141

 

Le martin lève la tête en voyant passer au-dessus de lui un couple de bergeronnettes des ruisseaux, lui aussi hôte sédentaire des lieux.

 

 CS6J6146

 

La toilette est importante chez tous les oiseaux contre les parasites et pour mieux fendre l'air et l'eau.

 

 CS6J6147

 

Le soleil fait des apparitions de plus en plus fréquentes. Je préfère mon martin à l'ombre, sinon, la lumière est déjà trop dure en ce milieu de matinée. Cependant, les rayons mettent ici bien en valeur les plumes de sa gorge.

 

 CS6J6151

 

 

 CS6J6193

 

Le martin subitement descend au sol. Il ouvre son bec à plusieurs reprises, laissant apparaître une minuscule langue pointue.

 

 CS6J6198

 

Tel un rapace nocturne, il régurgite une pelote, peut-être constituée de résidus d'épinoches. C'est un petit poisson osseux dont il est friand et qui est recouvert d'épines, ce qui rend sa digestion délicate. Le martin-pêcheur ne peut en effet digérer les écailles et les arêtes des poissons qu'il consomme.

 

 CS6J6312

 

Au cours de la matinée, je l'ai vu pêcher plusieurs petits poissons...

 

 CS6J6410

 

...qu'il a à chaque fois avalés sur la berge et jamais en hauteur sur un perchoir (ici, une épinoche). Dommage...

 

 CS6J6350

 

La lumière devient de plus en plus violente. Je reste pour la beauté de l'oiseau.

 

 CS6J6401

 

 

 CS6J6426

 

Chanceux propriétaire qui a un hôte de marque aussi proche de sa maison.

 

 CS6J6434

 

See you...

 

 

 

Voir les commentaires