Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Bétails de min coin

Bergeronnette printanière (Vallée de l'Hallue)

30 Septembre 2011 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #Somme

 

 

CS6J4740

 

Le perchoir n'est pas uniquement l'apanage du martin!

 

CS6J4741

 

 

CS6J4942

 

 

CS6J4962

 

 

 

Voir les commentaires

Martin-pêcheur (Vallée de l'Hallue)

28 Septembre 2011 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #Somme

     

CS6J4871

 

 Nouvelle série avec notre ami martin.

 

CS6J4738

 

Il aime bien se percher sur un bâton que j'ai installé à cet effet comme poste d'affût.

 

CS6J4873

 

 

CS6J5033

 

Ici, un perchoir naturel mais notre martin ne se détache pas trop de l'arrière-plan.

 

CS6J5035

 

 

CS6J5037

 

 

hallue 5171

 

Je suis parti avec deux objectifs pour prendre un cliché d'ambiance. Malheureusement, le martin est caché dans les feuillages. J'espérais qu'il se pose en hauteur afin qu'il se détache bien. C'est plus joli qu'un perchoir artificiel mais du coup, je maîtrise moins la photo...Notez la différence de colorimétrie entre les deux boîtiers (5D pour le plan large, 1D mark IV pour le serré).

 

hallue 5168

 

La même revisitée par le logiciel de Canon pour les fichiers raw.

 

CS6J5041

 

 

 

Voir les commentaires

Bergeronnette des ruisseaux (Vallée de l'Hallue)

25 Septembre 2011 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #Somme

 

CS6J4456-copie-1

 

Bergeronnette des ruisseaux mâle.

 

 CS6J4492

 

C'est un oiseau sédentaire.

 

 CS6J4469

 

 

Voir les commentaires

Martin-pêcheur (Vallée de l'Hallue)

22 Septembre 2011 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #Somme

 

 

 CS6J4568

 

Bon, d'accord, cette photo a été faite des centaines de fois mais c'est la première fois pour moi. Là où il y a de la gêne, il n'y a pas de plaisir!

 

 CS6J4498

 

 

 CS6J4593

 

Le grand plongeon. J'aimerais bien figer un jour ce mouvement. Je vais réfléchir à un dispositif qui m'éviterait toute une batterie de flashes. Dur, dur quand même. J'espère que ce sera réalisable car cet oiseau est très vif!

 

 CS6J4266

 

Un peu de bruine ne fait pas peur à ce grand plongeur.

 

 CS6J4638

 

Il n'est pas farouche non plus. La météo avait prédit pour cette matinée une journée ensoleillée. Patatras! Il se met à pleuvoir. Je dois retirer mon téléobjectif pour mettre une protection par-dessus. C'est à ce moment que le martin vient se poster. Je suis dans mon affût à 8 mètres. Que faire? Je tente le tout pour le tout et je ressors mon télé de l'ouverture de l'affût. Notre martin n'est aucunement perturbé et se laisse photographier.

 

 CS6J4322

 

 

CS6J4278

 

Non pas l'or du Rhin mais de l'Hallue au petit matin.

 

 CS6J4595

 

Après le côté pile, le côté face.

 

 CS6J4619

 

 

 CS6J4628

Voir les commentaires

Foulque macroule, grèbe castagneux, poule d'eau (Vallée de l'Hallue)

22 Septembre 2011 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #Somme

 

 

 CS6J4356

 

J'étais assez étonné de la vie de ce plan d'eau à l'approche de l'automne. J'avais l'impression d'être au prémisses du printemps. Une grande effervescence animait l'étang. Des foulques macroules se poursuivaient sans cesse comme en période nuptiale. Peut-être des parents chassant de leur territoire les jeunes de la dernière couvée?

 

 CS6J4333

 

C'est ce qui semblait être le cas pour ces deux poules d'eau. Ici, un adulte chasse un jeune.

 

 CS6J4357

 

Malheureusement, je n'avais que très peu de lumière, et donc peu de vitesse pour fixer ces instants.

 

 CS6J4699

 

Jeune grèbe castagneux poursuivi par un adulte (au fond).

 

 CS6J4427

 

 

 CS6J4714

Voir les commentaires

Cygne tuberculé (Vallée de l'Hallue)

21 Septembre 2011 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #Somme

 

 CS6J4674

 

Après le poids plume qu'est le martin-pêcheur, place aux gros porteurs : les cygnes tuberculés. Le décollage est toujours aussi fracassant.

 

 CS6J4692

 

Un peu de tendresse après avoir remué tous ces paquets d'eau.

 

 CS6J4661

 

Trois cygnes ont élu domicile sur ce plan d'eau. Ils sont un peu proches pour ma focale et il n'est pas facile d'établir un compromis entre le blanc de leur plumage et le fond assez sombre.

 

 CS6J4696

 

 

 CS6J4665

 

Une foulque qui a bien du mal à se frayer un chemin. C'est un peu l'image de la bicyclette qui doit traverser devant deux poids lourds!

 

 CS6J4666

 

Le cygne est quand même plus gracieux une fois dans les airs.

 

 CS6J4667

 

 

 CS6J4673

 

 

 CS6J4683

Voir les commentaires

Héron cendré (Vallée de l'Hallue)

18 Septembre 2011 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #Somme

 

 

CS6J4093

 

Rencontre avec un héron cendré juvénile qui est venu pêcher à une vingtaine de mètres de moi. Son plumage n'est pas encore très marqué et sa houpette n'est pas encore très développé.

 

CS6J4110

 

J'ai pu l'observer pendant plus d'une heure. La lumière était trop faible pour que je puisse prendre de photos mais son comportement était assez bizarre. Il pêchait non pas des poissons mais des branches mortes et des feuilles entre deux eaux. Si un ornithologue a une réponse...

 

CS6J4092

 

 

CS6J4063

 

 

CS6J4084

 

 

CS6J4051

 

La posture du yogi.

 

CS6J4159

 

 

CS6J4015

 

 

CS6J4044

 

 

CS6J4049

 

 

CS6J4132

 

L'étang est très vaseux. Impossible pour un homme de s'y mouvoir. Le héron quant à lui arrive à ne pas s'engluer dans la vase et même semble-t-il à y nager! En fait, il doit y avoir juste la hauteur d'eau pour ses longues pattes.

 

CS6J4134

 

 

CS6J4136

 

 

CS6J4140

 

 

CS6J4198

 

Miroir, mon beau miroir.

 

CS6J4166

 

Mon martin-pêcheur du dernier article fait une apparition lointaine. J'espère bien qu'il se rapprochera de moi la prochaine fois. Suite au prochain épisode.

Voir les commentaires

Martin-pêcheur (Vallée de l'Hallue, Somme)

6 Septembre 2011 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #Somme

 

Après deux mois d'abstinence estivale, je remets la main sur mon téléobjectif. Mon terrain de jeu : des étangs de la vallée de l'Hallue au nord d'Amiens.

 

CS6J3877-copie-1

 

Après quelques heures de repérage, je me décide à installer un perchoir au beau milieu d'un étang très vaseux fréquenté par plusieurs martins-pêcheurs. Au bout de quelques minutes, l'un d'entre eux vient se poser sur ce nouvel élément du décor qui lui permet de surplomber les eaux et de visualiser les poissons. Il a plutôt une position inhabituelle ici.

 

CS6J3899-copie-1

 

Les martins du coin ont pour habitude de se poster sur des branches basses très peu éclairées. Je dois donc les inciter à venir de poser sur des lieux plus dégagés. Manque de pot aujourd'hui, la lumière est vraiment fade. Mais l'excitation de redéclencher est trop grande. Tant pis pour la qualité de l'image. Pouvoir observer ce magnifique oiseau est trop tentant.

 

CS6J3946-copie-1

 

Ce ne fut pas une sinécure que de poster ce perchoir. Il a fallu aligner la branche sur un fond par rapport à la grande focale de l'objectif. Pour ça, j'ai dû utiliser une barque qui prenait l'eau! J'ai dû changer le perchoir de place à plusieurs reprises tout en écopant. Courage, moussaillon d'eau douce!

 

CS6J3948-copie-1

 

Ici, on reconnaît bien le mâle qui a les deux mandibules noires. La femelle arbore une mandibule inférieure orange. En raison des forts orages des jours passés, la turbidité de l'eau est très mauvaise. Je n'ai pas vu le martin plonger ou ramener une seule proie.

 

CS6J3879-copie-1

 

 

CS6J3939-copie-1

 

Heureusement, je me tenais à une distance raisonnable pour ne pas recevoir cet aimable jet de fiente!

 

CS6J3909-copie-1

 

 

CS6J3816

 

Foulque macroule.

Voir les commentaires