Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Bétails de min coin

Chouette hulotte et ses jeunes, écureuil roux (Thiérache axonaise)

18 Juin 2011 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #Thiérache

 

 

 CS6J1766

 

Petit tour dans un petit bois magique de Thiérache où toute la nature s'est donnée rendez-vous. Une chouette hulotte est perchée à 8 mètres environ en lisière d'une clairière.

 

 CS6J1730

 

Adossée et bien calée, la chouette ne prête guère d'attention à ma présence.

 

 CS6J1732

 

Contrairement aux idées reçues, tous les rapaces nocturnes ne cherchent pas forcément à se calfeutrer en journée. La hulotte semble même prendre plaisir à prendre un bain de soleil.

 

 CS6J1619

 

De temps en temps, avec les yeux mi-clos, elle surveille mon manège.

 

 CS6J1576

 

 

 CS6J1560

 

 

 CS6J1677

 

La hulotte est paisible en journée. Elle se repose entre deux attaques de mésanges ou de geais qui lui font payer ses attaques, mortelles celles-ci, de la nuit passée. Il faut dire que la hulotte a des jeunes à nourrir et qu'ils sont voraces. Elle reste à proximité de sa progéniture. C'est pour cela qu'il est plus facile de la repérer en cette période.

 

 CS6J1688

 

Comment parler de la hulotte sans faire un petit coup de pub au magazine naturaliste ardennais "La Hulotte" http://www.lahulotte.fr/

 

 CS6J1690

 

 

 CS6J1692

 

De sacrées serres et une tête incroyable, quasi humaine, avec ce large disque facial qui lui permet de mieux percevoir les sons de ses proies.

 

 CS6J1724

 

Un ami l'a observée durant la nuit. Les passereaux sont cachés dans les feuillages ou dans les lierres. La hulotte vient battre des ailes pour effrayer tout ce petit monde endormi. Les proies s'envolent,désavantagées par la vision nocturne. La hulotte n'a plus qu'à les capturer.

 

 CS6J1212

 

Et voici les jeunes, quelques semaines avant leur envol. Ils ont quitté leur nid, une fourche dans un gros chêne à une vingtaine de mètres. Ils ont sauté de branches en branches sur les frondaisons et m'observent d'un oeil curieux.

 

 CS6J1242

 

 

 CS6J1202

 

Un écureuil roux pointe le bout de son nez. Gare à la hulotte dès que le soir tombe...

Voir les commentaires

Pie-grièche écorcheur, corneille noire (Thiérache axonaise)

16 Juin 2011 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #Thiérache

 

 

 CS6J2311

 

"Zorro est arrivé-é-é, sans s'presser-er-er". On connaît la fameuse ritournelle. Manque d'observation de ma part ou réel retard de migration, je n'ai vu que début juin mes premières pies-grièches écorcheurs.

 

 CS6J2313

 

Vous aurez bien sûr compris l'allusion à la célèbre chanson d'Henri Salvador : notre oiseau arbore fièrement un beau masque de vengeur masqué.

 

 CS6J2237

 

Son habitat typique est la haie d'épines. Il est posté telle une vigie et fond sur ses proies à terre. Il paraît qu'il peut empaler ses proies en réserve sur les épines des aubépines ou des églantiers. Je ne l'ai jamais vu mais l'histoire est belle.

 

 CS6J2321

 

Plus prosaïquement, notre pie-grièche utilise aussi des épines d'origine humaine comme reposoir. J'aurais préféré un bel églantier aux barbelés, mais bon...

 

 CS6J2285

 

J'ai pu observer presque uniquement le mâle.

 

 CS6J2227

 

 

 CS6J2298

 

 

 CS6J2317

 

Une proie est détectée...

 

 CS6J2318

 

La pie-grièche fonce dessus pour revenir quelques instants plus tard à son perchoir pour la déguster.

 

CS6J2363

 

C'est l'unique photo que j'ai pu prendre de la femelle. Je pense que le nid était en construction.

 

 CS6J2383

 

 

 CS6J2249

 

Deux couples ont élu domicile dans cette haie à quelques dizaines de mètres d'intervalle. Ce fut l'occasion de quelques accrochages entre les deux mâles que je n'ai pu photographier. Ce mâle-ci, perché en haut du buisson, se bornait à chanter sur trois branches haut perchées sans jamais descendre contrairement à l'autre que j'ai pu prendre en photo.

 

 CS6J2264

 

Une corneille noire se pose juste à côté de moi. Décidément, cet affût est efficace.

Et un grand merci à Jean-Loup.

Voir les commentaires

Rouge-queue à front blanc, rossignol philomèle (Thiérache axonaise)

12 Juin 2011 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #Thiérache

 

 

 CS6J8554

 

L'an dernier, ce couple de rouge-queues à front blanc avait dans un premier temps tenté de faire son nid sous un toit à moins d'1,80m. cette année, il a choisi un vieux tronc mort lardé d'anciens trous de pics. Un grand merci à Jean-Loup Ridou alias le "dénicheur".

 

 CS6J8509

 

J'ai passé deux heures sous affût sans rien voir ou presque. Lassé, je démonte tout et là, le couple se montre!

 

 CS6J8487

 

Je croyais qu'ils étaient en phase de construction mais en réalité, les jeunes sont déjà nés et le nourrissage bat son plein.

 

 CS6J8517

 

Le couple ne semble pas perturbé outre mesure par ma présence.

 

 CS6J8566

 

C'est un ballet incessant. Je n'entends pas piailler mais les allées et venues surviennent toutes les deux minutes.

 

 CS6J8570

 

Pas besoin d'expliquer le pourquoi du nom de l'oiseau. On voit ici qu'il s'appuie sur sa queue pour se stabiliser à l'entrée du nid.

 

 CS6J8582

 

Quant à Madame, elle est moins colorée comme souvent et n'a pas de front blanc comme le mâle.

 

CS6J9207

 

En revanche, question rouge-queue, elle se défend!

 

CS6J9280

 

 

 CS6J9351

 

Je peux vous dire qu'il y a eu du déchet. Réussir à prendre en vol un passereau dans un milieu forestier obscur en contre-jour et en contre-plongée, ça n'est pas une sinécure!

 

 CS6J9377

 

 

CS6J9380

 

Le rouge-queue à front blanc est un migrateur d'avril à octobre qui hiverne en Afrique.

 

CS6J9397

 

Il signale son arrivée par un chant assez reconnaissable. Je n'avais qu'à dresser l'oreille pour savoir quand notre couple revenait le bec chargé d'insectes volants et de chenilles.

 

CS6J9453

 

 

CS6J9458

 

 

CS6J9465

 

 

 CS6J9480

 

 

CS6J9481

 

 

CS6J9509

 

 

CS6J9147

 

 

CS6J9180

 

 

CS6J8454

 

Un rossignol philomèle pour finir. Comme bien souvent, le merveilleux chant du rossignol s'accompagne d'un plumage terne et passe-partout. Sa voix suffit à ravir ces dames.

Voir les commentaires

Pot pourri (Thiérache axonaise)

12 Juin 2011 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #Thiérache

 

 

CS6J0254

 

Un perchoir sur une haie destiné à des oiseaux colorés comme la linotte mélodieuse qui y fait son nid, le bruant jaune ou le chardonneret élégant. Hélas im accueille un moineau domestique... Il faut bien lui rendre hommage à ce passereai si commun de temps en temps!

 

CS6J0238

 

Un coucou se perche au loin. Voilà un oiseau qui j'aimerais bien voir plus près de mon objectif. Pas évident car il chante souvent très haut perché.

 

CS6J0242

 

Voilà le mâle de linotte, malheureusement sur les barbelés.

 

CS6J0248

 

Tout comme le tarier pâtre mâle.

 

CS6J0234

 

Une minuscule averse qui ne mouille pas grand chose. La Thiérache si humide d'habitude tire la langue. L'herbe ne pousse plus et le bétail n'a plus grand chose à se mettre sous la dent.

 

CS6J0235

 

Je rêvais qu'un oiseau vienne se percher sur cette jolie branche d'églantier idéalement placée. Que dalle...

 

CS6J9138

 

La femelle du rouge-queue noir préfère le métal. Il y a des journées sans, c'est comme ça...

 

CS6J1447

 

Encore un beau perchoir de béton et de métal  idéal pour la surveillance des rongeurs.

Voir les commentaires

Dans un champ de colza de Thiérache axonaise (tarier pâtre, verdier d'Europe, linotte mélodieuse, lièvre)

10 Juin 2011 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #Thiérache

 

 

 CS6J9053

 

En revenant de ma folle journée au busard cendré, je tombe sur un couple de tariers pâtre en bordure de route. La lumière du soir est belle. Qu'à cela ne tienne, ce sera une journée photo de bout en bout.

 

 CS6J8962

 

Je suis au volant de ma voiture. Il y a un léger contre-jour bien encaissé par le boîtier.

 

 CS6J9023

 

 

CS6J8947

 

Juste à côté de moi, un lièvre est gîté.

 

CS6J8950

 

 

 CS6J0442

 

Je sors de ma voiture. J'avance pas à pas dans le champ de colza. Le tarier pâtre n'est pas du tout importuné par ma présence. Je suis assez surpris qu'il ne manifeste aucune crainte. Je suis à environ 6 mètres de lui.

 

 CS6J0294

 

Notre tarier pâtre se paie la tête d'un verdier d'Europe!

 

 CS6J0375

 

Madame tarier pâtre.

 

 CS6J0387

 

 

 CS6J0395

 

La séance est plutôt prometteuse avec des oiseaux aussi peu craintifs. J'ai déjà rencontré bon nombre de tariers qui ne l'entendaient pas de cette oreille. je décide donc de revenir le lendemain matin pour bénéficier d'un contre-jour qui découperait la silhouette des oiseaux.

 

CS6J1431

 

 

CS6J0480

 

Le soleil se lève à l'instant que déjà notre tarier chante dans un arbuste. Facile à voir, non?

 

 CS6J0534

 

Le soleil n'est pas trop violent grâce à un gros nuage à l'horizon. Notre tarier revêt momentanément son habit de lumière.

 

 CS6J0531

 

J'aime bien ces photos d'oiseaux pris dans leur environnement (spéciale dédicace pour cet article à Nathanaël!). Bon, je ne pense pas que les champs de colza soient par nature le biotope du tarier pâtre. Notre oiseau a peut-être su mieux s'adapter aux changements agricoles à la différence du tarier des prés dont les effectifs sont en chute libre.

 

 CS6J0492

 

Le tarier pâtre est un migrateur. J'ai pu en observer dès le mois de mars sur la côte picarde jusqu'au mois d'octobre.

 

 CS6J0521

 

 

 CS6J0568

 

 

 CS6J0616

 

 

 CS6J0646

 

Linotte mélodieuse.

 

 CS6J0654

 

Qui s'envole.

 

CS6J0658

 

Graminées en contre-jour.

 

 CS6J0697

 

 

 CS6J0772

 

Nous sommes fin mai. Je n'observe aucun nourrissage intensif ni aucun apport de matériaux pour un nid chez notre couple de tarier. Peut-être une pause avant une deuxième couvée?

 

 CS6J0826

 

Le couple réuni.

 

 CS6J0839

 

 

 CS6J0848

 

 

 CS6J0861

 

 

 CS6J0947

 

 

 CS6J0957

 

 

 CS6J0966

 

 

 CS6J0969

 

 

 CS6J0970

 

 

 CS6J0976

 

 

 CS6J1030

 

 

 CS6J1066

 

 

 CS6J1081

 

 

 CS6J1086

 

 

 CS6J1096

 

 

 CS6J1108

 

 

 CS6J1112

 

 

 CS6J1118

 

 

 CS6J1456

 

Tous les perchoirs agricoles sont pourvus!

 

 CS6J1459

 

 

 CS6J1464

 

 

 CS6J1535

 

 

 CS6J1545

 

Merci encore à ce compatissant couple de tariers avec qui j'ai passé quelques sympathiques heures.

 

 

 

Voir les commentaires