Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bétails de min coin

Chouettes hulottes (Thiérache, Aisne)

8 Mai 2017 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #chouette hulotte, #photos d'oiseaux, #Thiérache, #Aisne, #Picardie

Chouettes hulottes (Thiérache, Aisne)

Un ami (merci à lui!) m'indique mi-avril une loge occupée de chouettes hulottes en Thiérache axonaise. Je suis très excité car j'attends ce moment depuis longtemps. J'y cours dès que j'ai ma première opportunité fin avril. Les chouettes sont bien là mais la loge est vide : les jeunes ont déjà quitté le nid. Les hulottes pondent souvent de façon précoce, parfois au coeur de l'hiver en janvier ou février. La seule fois que j'avais vu des jeunes hulottes, c'était fin mai. Avec le recul, c'était peut-être une ponte tardive ou de substitution suite à une prédation.

Je le saurai pour l'an prochain : il faudra venir un mois plus tôt que prévu.

Je guette devant l'entrée de la loge sans rien voir. Au bout de plusieurs heures, je regarde dans les feuillages et bingo ! je vois une chouette hulotte adulte qui me dévisage. Si elle se montre autant à découvert, c'est que des jeunes ne sont pas loin.

Chouettes hulottes (Thiérache, Aisne)

Je cherche attentivement et je peux vous garantir que j'ai mis du temps à débusquer celui-là! Son plumage est parfaitement mimétique avec le tronc. Les hulottes se positionnent aussi souvent dans la fourche, à l'intersection entre le tronc et la branche en restant immobiles, ce qui les soustraient au regard des curieux et notamment des oiseaux diurnes. Une fois repérés, les merles notamment les houspillent sans relâche. C'est en partie grâce à eux que j'ai réussi à localiser les hulottes.

Chouettes hulottes (Thiérache, Aisne)

Un autre jeune plus hardi (sûrement le plus âgé) qui se trouve très haut dans un autre arbre à proximité. Les jeunes, malgré leur duvet, sont capables de voler en vol plané. Ils grimpent aussi aux arbres avec leur bec et leurs serres.

Chouettes hulottes (Thiérache, Aisne)
Chouettes hulottes (Thiérache, Aisne)
Chouettes hulottes (Thiérache, Aisne)

Je suis sous affût et j'entends bruisser les feuilles au sol tandis que la hulotte adulte avertit bruyamment. Un troisième jeune est au sol. C'est le benjamin du trio et il est exposé à tous les chats et chiens alentours.

Chouettes hulottes (Thiérache, Aisne)

Bon, je me décide à le mettre en hauteur, en sécurité. Je ne suis pas forcément rassuré car un des pionniers de la photographie animalière, l'Anglais Eric Hosking, a eu un oeil arraché par une hulotte qu'il photographiait au nid. Finalement, je prends la petit boule de plumes qui se laisse faire sans résistance. L'adulte qui surveille tout du haut du marronnier manifeste sa mauvaise humeur. Je ne sais pas trop où le mettre car il n'y a pas beaucoup de branches basses. Je le mets dans une fourche mais le jeune est vraiment trop visible ! Je fais une photo et tente de trouver un endroit plus approprié.

Il arrive souvent que des jeunes hulottes soient ramenées dans des centres de sauvegarde par des promeneurs qui les pensent perdues. En fait, les jeunes sont nidifuges, pas encore volants mais bien sous la protection de leurs parents. Il faut juste les replacer en hauteur pour éviter une prédation à leur encontre.

Ah, là c'est beaucoup mieux. Il passe inaperçu dans ce conifère. La hulotte me dévisage de ses grands yeux noirs. Il est l'heure pour moi de partir. La nuit va tomber. Je laisse tout ce petit monde rentrer dans le royaume de la nuit.

Partager cet article

Commenter cet article

isabelle 08/05/2017 21:42

ça a dû être une grande aventure, riche en émotions, cette sortie photo ! en tout cas ce sont des oiseaux qu'on voit rarement, sauf peut être pour ceux qui habitent à la campagne. Et puis ils sont si bien
camouflés !

Bravo pour ce reportage qui nous fait connaître ces petits rapaces bien sympathiques et qui méritent qu'on s'intéresse à eux, et qu'on fasse ce qu'on peut pour leur sauvegarde.

Tu en as sauvé un, sûrement, en le plaçant en hauteur, hors de portée des chiens et renards....
Je leur souhaite une longue vie, et à toi, je souhaite que tu aies encore des opportunités comme elle ci
de voir ces beaux rapaces et de nous rapporter des images comme celles ci.

Benoit Henrion 14/05/2017 17:06

merci pour ton message isabelle. ce fut effectivement un grand moment pour moi car je n'ai pas souvent l'occasion d'observer et encore moins de photographier ces oiseaux.

laurence 08/05/2017 21:24

voilà un bel article avec de bien jolies photos, bravo!

Benoit Henrion 14/05/2017 17:05

merci laurence