Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bétails de min coin

Hibou des marais (côte picarde)

25 Janvier 2017 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #hibou des marais, #photos d'oiseaux, #côte picarde, #somme, #Picardie

Hibou des marais (côte picarde)

Petit tour sur la côte picarde. Le temps est glacial et les sorties des hiboux sont assez aléatoires selon l'heure de la journée, la température, l'ensoleillement et la vitesse du vent.

Hibou des marais (côte picarde)

A quelques mètres de moi, un hibou rejette sa pelote. Cette dernière ne fertilisera pas la terre picarde mais viendra alimenter les stages de dissection du Parc du Marquenterre !

Hibou des marais (côte picarde)

Parmi la roselière givrée.

Hibou des marais (côte picarde)
Hibou des marais (côte picarde)
Hibou des marais (côte picarde)
Hibou des marais (côte picarde)
Hibou des marais (côte picarde)

On aperçoit un peu de givre sur le haut de la tête du hibou !

Hibou des marais (côte picarde)
Hibou des marais (côte picarde)

En anglais, le hibou des marais se nomme le hibou à petites oreilles. On comprend pourquoi. Généralement, on ne voit même pas ses aigrettes.

Hibou des marais (côte picarde)
Hibou des marais (côte picarde)

Vol au-dessus de la roselière.

Hibou des marais (côte picarde)

Il arrive que le hibou des marais fasse pendant quelques secondes un vol stationnaire à la manière du faucon crécerelle.

Hibou des marais (côte picarde)
Hibou des marais (côte picarde)
Hibou des marais (côte picarde)


Hibou des marais (côte picarde)
Hibou des marais (côte picarde)


Hibou des marais (côte picarde)
Hibou des marais (côte picarde)

La déco du coin...

Hibou des marais (côte picarde)

L'amour (de la nature) en cage... Les cages de ce type où des hommes ont souvent été enfermés avaient pour nom cachots, symboles de la torture, de la tyrannie et de l'arbitraire. Quoi qu'il en soit, les prisonniers de ces cages de fer, animaux ou hommes, ne bénéficient d'aucune considération en tant qu'êtres vivants et sensibles.

 

Partager cet article

Commenter cet article

isabelle 31/01/2017 20:58

Impressionnante la scène avec la pelote de rejection ! Tu étais encore là au bon endroit, au bon moment !

Quant à ce malheureux canard dans une minuscule cage, tout un symbole comme tu l'évoques. Ce n'est pas ce que l'homme fait de plus glorieux.....

La saison de chasse serait finie ce soir à minuit ? (jusqu'à la saison prochaine, en automne !). Qué bonne nouvelle pour tous les amoureux de la faune sauvage !

Benoit Henrion 31/01/2017 21:13

La saison de chasse continue... La ministre de l'écologie, pour la 3ème année consécutive, a dit aux chasseurs qu'ils pourraient tirer les oies entre le 1er et le 10 février (ce qui est contraire à la règlementation européenne) sans être verbalisés et sans leur donner une dérogation officielle. Boum !

Noiroiseau 30/01/2017 10:11

Saisissante image de cet oiseau transformé en objet, reflet de notre aveuglement... Où est notre "humanité supérieure" dans cela?

isabelle 25/01/2017 22:01

Très belle série, comme d'habitude ! Ayant moi même goûté les joies de photographier (ou du moins d'essayer) cet adorable hibou, je sais que ce n'est pas facile du tout;

J'apprécie particulièrement les photos avec le givre.

Bravo et merci à toi

Benoit Henrion 31/01/2017 21:10

c'est gentil à toi isa

etienne 25/01/2017 18:20

Très belle série avec deux clichés particulièrement intéressants. La boulette et les "oreilles"
https://www.flickr.com/photos/134385030@N02/

Benoit Henrion 31/01/2017 21:10

merci étienne