Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bétails de min coin

Chouettes effraies juvéniles (Marquenterre)

5 Août 2016 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #chouette effraie juvénile, #photos d'oiseaux, #Marquenterre, #Somme, #Picardie

Chouettes effraies juvéniles (Marquenterre)

Je ne me lasse jamais d'observer les rapaces nocturnes. Je les trouve fascinants. J'ai la chance de pouvoir accéder à l'affût mis en place en face du grenier où nichent les chouettes. Un nichoir a été spécialement conçu pendant les travaux de toiture et il est occupé sans discontinuer depuis plusieurs années.

En 2014, les chouettes effraies avaient eu 5 jeunes en deuxième couvaison dans un saule têtard tout proche. Au printemps 2015, la nidification avait été tardive. Il n'y avait eu que deux jeunes et une seule couvaison. En 2016, la nidification est aussi tardive par rapport à l'an passé où les jeunes étaient volants fin juillet.

Le propriétaire aurait pu passer à côté de cette nichée tant les jeunes sont discrets. Ils chuintent à peine et sortent très tard, vers 22h15-22h30. Il est déjà très tard pour faire de la photo sans flash. Je suis à 10 000 ISO au 1/4 de seconde à F/4. Je préfère partir et laisser place au nourrissage. Au moins un adulte passe la journée dans le saule têtard creux qui se trouve à quelques mètres. Je reviens le lendemain matin à 5h. Je m'installe dans l'affût sans être vu par les jeunes grâce à un cheminement caché par de nombreux arbres. Je me dis que le nourriture abonde car de nombreux campagnols me courent entre les jambes !

Les deux jeunes chouettes ne volent pas et quémandent leur nourriture très discrètement. On peut remarquer que le plus jeune avec du duvet en bas du corps est en phase rousse. Il est probable qu'il garde cette couleur toute sa vie.

Les jeunes entendent le déclic de l'appareil photo. Ils sont intrigués et regardent vers l'affût.Je trouve leur regard hypnotique.

Chouettes effraies juvéniles (Marquenterre)

Le propriétaire a installé une planche à la sortie du nichoir pour que les jeunes puissent sortir et se dégourdir les pattes en attendant leur pitance avant de savoir voler.

Chouettes effraies juvéniles (Marquenterre)

Au-dessus du grenier, le faîtage avec une girouette en forme de cigogne. C'est la maison des oiseaux !

Chouettes effraies juvéniles (Marquenterre)
Chouettes effraies juvéniles (Marquenterre)

Il est 6h30 et nos deux chouettes regagnent leurs pénates. Je ne vais pas tarder non plus !

Chouettes effraies juvéniles (Marquenterre)

Comme je les envie de voler et de tourner le cou de la sorte !

Chouettes effraies juvéniles (Marquenterre)

Dernier coup d'oeil au photographe.

Chouettes effraies juvéniles (Marquenterre)

Bon, ben bonne journée ! Notre chouette profite des premières lueurs du jour puis va progressivement regagner le fond du nichoir là où l'obscurité est quasi totale.

Partager cet article

Commenter cet article

Véro 06/08/2016 11:17

Géniales ces observations en pleine nature ! Bravo au propriétaire des lieux pour son action et à toi pour ta patience qui t'a permis de faire ces superbes photos. Nous avons également passé un moment exceptionnel en compagnie de ces dames blanches hier mais lors d'un stage de fauconnerie. Nous avons pu faire voler aigles, faucons, buses, effraies bien sûr et d'autres encore ... Nous avons vraiment passé une journée inoubliable.

Véro 09/08/2016 22:08

Je n'en doute pas. C'est pour cela que ta patience est souvent récompensée après toutes ces heures d'affut (pour le plus grand plaisir des lecteurs de ton blog que nous sommes !)

Benoit Henrion 07/08/2016 16:51

Merci Véro. J'en ai vu aussi en fauconnerie. On n'imagine pas la galère que c'est de les observer et de les photographier en milieu sauvage quand on les voit de si près...

isabelle 06/08/2016 08:33

Un grand coup de chapeau au photographe qui nous fait partager de rares et sublimes images (et dont je salue la performance technique).

Un grand coup de chapeau également au propriétaire des lieux, qui se dévoue pour les animaux sauvages, et notamment pour les chouettes, en faisant vraiment tout pour favoriser leur reproduction et leur sauvegarde.

Bravo et merci à tous les deux
Bises
Isabelle

Benoit Henrion 07/08/2016 16:50

merci pour moi et pour P. !