Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bétails de min coin

Hibou moyen-duc (Haute-Somme)

11 Février 2016 , Rédigé par Benoit Henrion Publié dans #hibou moyen-duc, #photos d'oiseaux, #Haute-Somme, #Picardie

Hibou moyen-duc (Haute-Somme)

Retour sur un site d'hivernage de hiboux moyens-ducs de la Haute-Somme. Je n'y étais plus allé depuis un bout de temps car ma présence importunait la plupart des hiboux. C'est du moins ce que je pense même si ce site est fréquenté par des humains de façon régulière.

Coup de chance : le hibou moyen-duc avec une tache dans l’œil gauche que j'ai déjà eu la chance de photographier est perché sur sa branche préférée et accepte ma présence à moins de 10 m.

Retrouvez mes meilleures photos sur http://www.benoithenrion.fr

Hibou moyen-duc (Haute-Somme)

Une belle lumière sur le hibou. Il est pourtant dans la pénombre au cœur du conifère et je suis à 1600 ISO.

Hibou moyen-duc (Haute-Somme)

Un autre hibou beaucoup plus irrité par ma présence. Les hiboux, en petit nombre (j'en ai compté 3, voire 4), sont tellement planqués que je les aperçois au dernier moment. Celui-ci s'étire de tout son long pour passer inaperçu au milieu des branchages. On ne croirait pas qu'il s'agit de la même espèce d'oiseau. Le liseré blanc qui trace le contour du disque facial a complètement disparu, tout comme l'orange des yeux et le blanc autour du bec. Le bec semble aussi rentré dans la gorge, comme si le hibou n'avait plus de cou.

Hibou moyen-duc (Haute-Somme)

J'ai une chance incroyable que ce hibou soit perché sur une branche aussi dégagée. Son attitude est très différente de celle des autres hiboux. En début d'année dernière, il n'était pas dans cet arbre. Il y est venu à l'automne et y reste souvent seul, parfois accompagné. Les autres passent la journée dans d'autres conifères limitrophes.

Hibou moyen-duc (Haute-Somme)

Je m'approche de quelques mètres sans qu'il manifeste le moindre signe d'agacement.

Hibou moyen-duc (Haute-Somme)

Un autre hibou moyen-duc s'est envolé à mon approche et s'est perché sur un autre confère. Une fois dérangé, pas question d'approcher à moins de 30 m sinon le hibou s'envole instantanément. Il est comique, un peu comme s'il se cachait derrière son doigt (avec cette branche de sapin juste entre ses yeux).

Hibou moyen-duc (Haute-Somme)

Trait de lumière latéral sur le moyen-duc. Un des rares moments de luminosité de ces derniers jours. Ceci dit, dès que le soleil pointe, les contrastes deviennent très intenses au sein du conifère et l'exposition photographique très difficile.

Hibou moyen-duc (Haute-Somme)

Bonne nuit, enfin, bonne journée !

Partager cet article

Commenter cet article

ISABELLE 15/02/2016 12:57

Toi, tu vas te faire enguirlander !!

isabelle 15/02/2016 18:51

Tu vois, Pascal, je te l'avais dit !!

Bon Benoit tu sais, j'ai vu Pascal en photo sur ton blog, c'est même comme ça que je l'ai reconnu.... J'ai trouvé qu'il avait autant de charme.... que toi !! Faut pas rougir, c'est sincère.... et désintéressé. L'amour c'est sacré pour moi, faut pas toucher aux hommes mariés !!

Je rentre d'un petit tour photo : moisson visuelle : arc-en-ciel, faisans, sangliers (entrée du Parc du Marquenterre), mouflons (idem).

Moisson photo : arcs en ciels, faisans.... Je n'ai pas sauté assez vite sur l'appareil photo pour le reste, et d'ailleurs tant que je n'aurai pas de téléobjectif, ça n'ira pas....

Allez vous deux les meilleurs ennemis du monde, je vous envoie une bise.

isabelle 15/02/2016 18:51

Tu vois, Pascal, je te l'avais dit !!

Bon Benoit tu sais, j'ai vu Pascal en photo sur ton blog, c'est même comme ça que je l'ai reconnu.... J'ai trouvé qu'il avait autant de charme.... que toi !! Faut pas rougir, c'est sincère.... et désintéressé. L'amour c'est sacré pour moi, faut pas toucher aux hommes mariés !!

Je rentre d'un petit tour photo : moisson visuelle : arc-en-ciel, faisans, sangliers (entrée du Parc du Marquenterre), mouflons (idem).

Moisson photo : arcs en ciels, faisans.... Je n'ai pas sauté assez vite sur l'appareil photo pour le reste, et d'ailleurs tant que je n'aurai pas de téléobjectif, ça n'ira pas....

Allez vous deux les meilleurs ennemis du monde, je vous envoie une bise.

isabelle 14/02/2016 09:33

Pourquoi craignent-ils tant l'homme ? (question peut-être bête ?)....

isabelle 15/02/2016 21:09

Ne le prenez pas mal, ni l'un ni l'autre, hein ? Je me sens aussi embarrassée quand je fais des compliments que lorsque j'en reçois.....

Drôle de monde, où on ne sait plus faire ni l'un, ni l'autre, avec simplicité....

Benoit Henrion 15/02/2016 14:04

Isabelle, ça fait plus de 25 ans que tu n'as pas vu Pascal. Il n'était déjà pas très beau à voir à l'époque mais avec 25 ans de plus, je te laisse imaginer ! C'est pour ça que je file à l'affût dès mon arrivée, pour ne pas trop le voir. Telle une gorgone, il fige les oiseaux et mammifère d'un seul regard (sauf le renard bien entendu), c'est pour ça qu'il fait de jolies photos. Je ne voulais pas dévoiler son truc, mais maintenant, c'est fait !

Pascal 15/02/2016 12:11

réponse rapide : Ils ne craignent pas l'homme, mais juste Benoît (on voit que tu ne l'as jamais vu !!! ). Bon, on pense fort à Benoît !
A bientôt
Pascal

Marine 13/02/2016 14:49

Il est magnifique ce hibou à l'iris piqué de noir ! L'allure d'un chef.
Ils sont drôles paupières fermées, c'est tellement différent du regard scrutateur vaguement inquiétant qu'ils affichent toujours ! J'adore l'antépénultième photo, la branchette entre les deux yeux, oui c'est comique, ça casse la majesté de l'oiseau.

isabelle 12/02/2016 23:52

Même Pascal en reste coi..... Je ne le vois plus vous taquiner.... ou alors il a la grippe ?

Benoit Henrion 13/02/2016 20:16

Que ne va-t-on s'imaginer ? Tu fais de l'affût en chemise avec moi en plein hiver! J'ai une réputation, moi! En plus, ça t'a rendu malade, l'homme du nord mi-scandinave mi-picard. Une petite nature, oui!

Pascal 13/02/2016 14:47

Bonjour Isabelle,
Bien vu pour la grippe. J'ai attrapé froid il n'y a pas si longtemps en allant à l'affût en compagnie de ... Benoît ! Et c'est vrai en plus ! Bon, on n'était pas dans le même affût (heureusement) et j'étais en chemise, dans les courants d'air ! Donc, voilà l'explication. Je ne savais pas que tu venais jeter un œil sur le blog de Ben ! On voit que tu as du temps à perdre !!!! Moi, j'y viens par dépit, je n'ai rien d'autre à faire, par ce temps pluvieux (on se demande même si Benoît n'est pas dans les environs !!! ).
A bientôt
Pascal

Benoit Henrion 13/02/2016 10:30

Pas de panique Isabelle ! Si Pascal reste muet, c'est parce que son internet est en panne !

isabelle 12/02/2016 19:29

Ils sont magnifiques, ces hiboux !!! Je les croyais plus petits....

Quels sont leurs prédateurs, à part l'homme ? on les dirait invulnérables bien que celui qui se fâche se transforme complètement pour impressionner l'ennemi (ou pour passer inaperçu ?)

Je rejoins Véro pour les remerciements....

Benoit Henrion 13/02/2016 20:12

Eh, vous me dites si je dérange !

Pascal 13/02/2016 18:51

Bonjour Isabelle, oui ça fait un paquet d'années (mais nous restons jeunes tout de même, contrairement à la vieille branche de Benoît) !!!
Ah, le blog de Benoît devient "site de rencontres" maintenant !!! Tu passes quant tu veux à la maison, j'ai un ou deux livres d'avance; sinon, j'en achète de nouveau si nécessaire. A bientôt peut-être.
Bises
Pascal

isabelle 13/02/2016 15:10

Bonjour Pascal,

On se connaît tous les deux... Enfin même si on ne s'est pas vus depuis... euh ? 25 ans ? la dernière fois, ça devait être au mariage d'Erick...

Je vois que tu fais un métier qui te passionne et que tu es toujours proche de la nature et des animaux, c'était déjà le cas à l'époque si j'ai bonne mémoire. C'est vraiment super.

Je suis intéressée par ton bouquin sur les chouettes. Il t'en reste un exemplaire que tu pourrais dédicacer ?

J'adore le blog de Benoit. J'ai mis malheureusement beaucoup de temps à le découvrir, alors je rattrape le temps perdu. Je me suis mise aussi à la photo depuis un an environ, mais moi je suis toute petite petite en photo.... Encore un bébé photographe, rien à voir avec vous deux.

Là je surveille un couple de mésanges à longue queue qui se posent si près de ma fenêtre que je n'arrive pas à faire de belles photos...

A bientôt, et à bientôt aussi Benoit.
Isabelle

Benoit Henrion 13/02/2016 13:40

Une des grandes causes de mortalité est la collision avec les automobiles.

Benoit Henrion 13/02/2016 13:37

Une fois adulte, je ne leur connais pas de prédateur à part l'homme (rappelons que bien sûr c'est une espèce protégée). Son seul prédateur ailé est le grand-duc mais le risque est quasi nul en Picardie même si les observations de grand-duc dans la région se vérifient ces dernières années.